RSS

Archives du 30 janvier 2011

Un traitement miracle contre le cancer du poumon ?





L’hebdomadaire Trabajadores a annoncé mercredi que Cuba a homologué le CIMAVAX-EGF, le premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon, vaccin avec lequel ont été traités plus de 1000 patients dans l’île.

La responsable du projet de ce vaccin au Centre d’Immunologie Moléculaire (CIM) de La Havane, Gisèle Gonzalez, a expliqué qu’il offre la possibilité de changer le cancer avancé en une « maladie chronique contrôlable ».

Le CIMAVAX-EGF est le résultat de plus de quinze ans de recherches, cible le système lié à la tumeur et ne provoque pas d’effets indésirables sévères, a précisé la spécialiste. « Il est basé sur une protéine que nous possédons tous : le facteur de croissance épidermique, lié aux processus de prolifération cellulaire, qui sont hors de contrôle quand il y a cancer » a-t-elle précisé. Gisèle Gonzalez a indiqué que, comme l’organisme tolère « ce qui lui appartient » et réagit contre « ce qui lui est étranger », il a fallu mettre au point « une composition telle qu’il génère des anticorps contre cette protéine ».

Ce vaccin s’applique au moment où le patient achève le traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie et est considéré comme « ultime sans alternative thérapeutique » parce qu’il aide à « contrôler la croissance de la tumeur sans toxicité » a-t-elle précisé. De plus, il peut être utilisé comme traitement « chronique qui augmente les perspectives et la qualité de vie du patient ».

La chercheuse a signalé qu’après avoir été homologué à Cuba, le CIMAVA-EGF « progresse » dans d’autres pays et la façon d’en appliquer le principe dans le traitement d’autres tumeurs comme ceux de la prostate du col de l’utérus ou du sein est en train d’être évaluée.

On sait (ou plutôt on ne sait pas) que, compte tenu du blocus, Cuba a été contrainte à consentir des efforts particuliers pour préserver la santé de la population. Avec succès, puisque le taux de mortalité infantile est un des plus bas du monde et que la longévité a notablement augmenté depuis la chute du dictateur Fulgencio Batista.

En particulier, Cuba a dû inventer des médicaments (elle en exporte).



Quant à ce nouveau médicament contre le cancer du poumon et, éventuellement, de la prostate, du col de l’utérus, et du sein, de deux choses l’une :

1- Ou bien la presse cubaine ment et vous n’en seriez pas étonnés (vous savez, ces castristes…)

2- Ou bien nos médias mentent (par omission) en ne diffusant pas une nouvelle qui aurait fait l’ouverture du JT de 20 H et qui aurait donné lieu à des débats et des émissions spéciales comme « Le Téléphone sonne », à des tables rondes, à la convocation de cancérologues français avisés, à des reportages sur place, à des interviews de malades, si l’invention avait été états-Unienne ou française, une avancée due par exemple à Jacques Servier, patron du premier groupe pharmaceutique français, père du Médiator.

Vladimir Marciac

http://www.legrandsoir.info/Un-traitement-miracle-contre-le-cancer-du-poumon.html

Commentaire du site:

 » Dernièrement le pb du choléra en Haïti faisait l’objet d’un débat sur la 5 :

Calvi : Pourquoi le chiffre des soignés a presque doublé depuis hier ?

Réponse du représentant de « Medecins du Monde » : On a intégré les chiffres cubains

Calvi:Pourquoi ne pas l’avoir fait avant ?

Réponse : Les cubain s’en vantent…

Calvi:Ah bon !…

UN haïtien présent sur le plateau veut intervenir, on le bloque et ne parlera plus jusqu’à la fin ! « 

On nous cacherait des choses?!!!….Nannnnnnnnnnnnnnnnn….!!!!!!!!!!!!!!!!!

 
 
%d blogueurs aiment cette page :