RSS

Archives du 25 janvier 2011

« L’habit ne fait pas le moine »:bienvenue en Dictature!

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Egypte: trois morts dans des manifestations contre Moubarak

Deux manifestants et un policier ont trouvé la mort ce mardi lors de manifestations rassemblant plusieurs milliers d’Egyptiens. Les protestataires réclamaient le départ du président Hosni Moubarak, une contestation inspirée par la révolte populaire tunisienne.

Deux manifestants sont décédés à Suez, au nord de l’Egypte, après des heurts marqués par des jets de pierres contre la police, qui a répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes. Au Caire, un policier a succombé après avoir été battu par des manifestants lors d’un rassemblement dans le centre ville, selon la sécurité égyptienne.

Scandant « Moubarak dégage », « la Tunisie est la solution », des milliers d’Egyptiens ont paradé au Caire comme à Alexandrie et dans d’autres provinces du pays, face à un dispositif policier massif. Selon des spécialistes, ces manifestations anti-gouvernementales étaient les plus importantes depuis les émeutes de 1977 provoquées par une hausse du prix du pain.

15’000 manifestants
Environ 15’000 personnes ont manifesté dans plusieurs quartiers du Caire, notamment aux abords des bâtiments officiels du centre-ville. Au total, 20 à 30’000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés dans la capitale, selon la police. Des manifestations ont également eu lieu dans de nombreuses villes du pays, de la Haute-Egypte au delta du Nil, en passant par le Sinaï.

Partout, les manifestants ont fait référence à la révolte populaire qui a fait tomber mi-janvier le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans de pouvoir. « Pain, Liberté, Dignité », scandaient certains, reprenant des slogans des manifestants tunisiens.

« Ces manifestations sont les plus importantes depuis 1977, non seulement par le nombre des participants et le fait qu’elles ont lieu dans tout le pays, mais aussi parce qu’elles touchent l’ensemble de la population », estime le politologue Amr al-Chobaki, de l’institut al-Ahram.

(ats / 25 janvier 2011 22:16)

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Qui a volé mes bons toxiques de CO2 ?!!!

BRUXELLES – Plus de la moitié des Etats de l’Union européenne resteront exclus du marché d’échange d’émissions de CO2 lors de la reprise des transactions mercredi soir, faute d’avoir sécurisé leurs systèmes après une attaque de cyberpirates, a estimé mardi la Commission européenne.

Les transactions, suspendues le 19 février à 19H00 (18H00 GMT), reprendront le 26 janvier à 19H00 (18H00 GMT), mais « seulement avec les pays qui auront pris des mesures de sécurité suffisantes pour le rendre étanche », a averti la Commission.

« Je ne pense pas que tous les Etats auront fait le nécessaire pour être en mesure de reprendre les transactions mercredi », a souligné lundi le directeur général pour le Climat Jos Delbeke lors d’une audition devant le Parlement européen à Bruxelles.

« Je m’attends à ce que moins de la moitié soit en mesure de le faire », a-t-il précisé.

A la Commission, on estime que quatorze pays ont des systèmes de sécurité jugés très vulnérables.

Des discussions étaient toujours en cours mardi pour « définir des critères de sécurité minimum » et les gouvernements devront fournir mercredi la preuve écrite que la sécurité pour l’accès à leurs registres est à un niveau suffisant.

La commissaire en charge du Climat Connie Hedegaard a écrit mardi aux 27 gouvernements pour les presser d’agir, suite aux vols survenus récemment sur le marché du carbone européen – où sont négociés des certificats d’émission entre entreprises – pour un butin estimé à quelque 28 millions d’euros.

Des escrocs informatiques ont réussi à s’introduire dans des comptes nationaux de ce marché, appelé ETS, subtilisant des certificats de quotas de CO2 et les revendant.

Vanté comme l’instrument phare pour la lutte contre la pollution industrielle, le système d’échange d’émissions de CO2 de l’UE attire les voleurs car sa sécurité est gérée par 27 pays différents, incapables de s’entendre sur des normes communes.

Chaque pays de l’UE a un registre national sur lequel figurent les comptes des sociétés parties à l’ETS sur son territoire. Elle sont près de 12.000 dans l’UE.

La dernière attaque s’est déroulée dans cinq pays –Autriche, Grèce, République tchèque, Pologne et Estonie– avec un butin conséquent: 2 millions de certificats volés (un certificat équivaut à une tonne de CO2). Au prix du marché, la tonne de CO2 vaut 14 euros.

Les seuls certificats volés en République tchèque représentent une valeur de 7 millions d’euros, ont précisé les autorités tchèques.

La Commission n’a pas voulu citer les « maillons faibles », mais les cinq victimes du raid des « hackers » sont du nombre. La sécurité des registres français et allemand est en revanche jugée sérieuse, selon une source européenne.

(©AFP / 25 janvier 2011 16h56)

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Espagne: le géant des médias Prisa va supprimer 2.500 emplois

MADRID – Le premier groupe de presse espagnol, Prisa, propriétaire du journal El Pais et lourdement endetté, va supprimer 2.500 emplois en Espagne, au Portugal et en Amérique latine, soit 18% de ses effectifs, a annoncé mardi un communiqué du groupe.

Ce plan de restructuration prévoit la suppression de 2.000 emplois en Espagne et 500 autres au Portugal et en Amérique Latine, indiqué Prisa qui « n’exclut pas une seconde phase durant laquelle le nombre d’emplois affectés hors d’Espagne pourrait augmenter ».

Premier groupe de communication en langue espagnole, Prisa est présent dans la presse avec le quotidien El Pais, l’édition (Santillana), la télévision (Digital+) ou la radio (Union Radio).

Fin décembre, le groupe avait décidé de fermer sa chaîne d’informations en continu CNN+.

Ces suppressions d’emplois s’échelonneront jusqu’au début de 2012 et différentes solutions seront examinées, comme des départs négociés et des retraites anticipées, indique le communiqué.

Fin 2010, des investisseurs anglo-saxons réunis dans le fonds Liberty étaient entrés au capital de Prisa en échange d’une injection de capital dans ce groupe très endetté avec près de 5 milliards d’euros.

(©AFP / 25 janvier 2011 14h17)

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Après Vancouver,des centaines de harengs échoués non loin de là sur les plages de Cédar

Des centaines de harengs se sont échoués sur les plage de Cédar,cette fois la cause serait  » des filets de pêche percés par des otaries affamées !!! « ,cette affaire serait en rapport direct avec les harengs trouvés prés de l’île de Vancouver.

Vidéo:

http://hisz.rsoe.hu/alertmap/woalert_read.php?edis=BH-20110125-29309-CAN

 
2 Commentaires

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Déploiement policier massif au Caire pour des manifestations anti-pouvoir

LE CAIRE – La police était massivement déployée mardi au Caire, où des manifestations hostiles au pouvoir ont commencé en début d’après-midi à l’initiative de mouvements d’opposition s’inspirant de la révolte tunisienne.

Plusieurs centaines de manifestants rassemblés aux abords de la Cour suprême, dans le centre-ville, ont réussi à forcer un barrage de police et à se répandre dans les rues alentours en scandant « la Tunisie est la solution », a constaté un journaliste de l’AFP.

Quelque 20.000 à 30.000 policiers ont été mobilisés dans le centre de la capitale égyptienne, et le quartier du ministère de l’Intérieur a été bouclé, a-t-on appris auprès des services de sécurité.

Les manifestants scandaient également « à bas Moubarak », en référence au président égyptien en place depuis 29 ans.

Des effectifs des force de l’ordre étaient renforcés à plusieurs grands carrefours de la mégalopole égyptienne, les manifestants ayant prévu de se rassembler en plusieurs endroits.

Le ministre de l’Intérieur, Habib al-Adli, a déclaré au journal gouvernemental al-Ahram que les organisateurs de ces manifestations étaient « inconscients » et a assuré que leurs appels n’auraient « pas d’impact ».

« Les forces de l’ordre sont capables de faire face à toute menace contre la sécurité de la population, et nous ne prendrons à la légère aucune atteinte aux biens ni aucune infraction à la loi », a-t-il ajouté.

Plusieurs mouvements militant pour la démocratie ont appelé la population, au Caire et en province, à manifester pour faire de mardi une « journée de révolte contre la torture, la pauvreté, la corruption et le chômage ».

Cette journée coïncide avec la « Journée de la police », un jour férié destiné à rendre hommage aux forces de l’ordre égyptiennes.

Cette initiative, qui s’adresse en particulier aux jeunes, a notamment reçu le soutien de l’opposant Mohamed ElBaradei, ancien responsable de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Plus de 90.000 personnes se sont déclarées sur Facebook prêtes à manifester.

(©AFP / 25 janvier 2011 12h44)

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 janvier 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :