RSS

Archives du 21 décembre 2010

Plus de 100 villes US seraient menacées de faillite en 2011

Selon Meredith Whitney, plus de 100 villes américaines pourraient faire faillite l’an prochain. Le cumul des dettes des États et des villes atteint d’ores et déjà les 2 000 milliards de dollars. L’Europe n’est pas en reste.

Cette joyeuse prédiction nous vient de Meredith Whitney, une analyste reconnue pour avoir prévu la crise financière de 2008, interviouvée dimanche soir sur CBS. « Après la crise de l’immobilier, il s’agit du problème le plus important des Etats-Unis, et la plus grande menace pour l’économie » a-t-elle affirmé. Le Gouverneur du New Jersey Chris Christie a résumé le problème à sa façon : « Le jour du jugement est arrivé, c’est tout. Et il va arriver partout ».

Homérique Amérique

Aux Etats-Unis, les villes et les Etats cumulent plus de 2 000 milliards $ de dettes. Pas loin de 15% du PIB. En Europe, les emprunts des collectivités locales et régionales devraient atteindre un sommet historique de près de 1 300 milliards d’euros en 2010. Quantité de villes, de Detroit à Madrid, ont du mal à payer leurs créanciers, y compris les fournisseurs de services de base tels que le nettoyage des rues. Régulièrement, les agences de notation dégradent – ou annoncent leur intention de dégrader – les notes de grandes villes, telles que Lisbonne, Florence, Barcelone. Du coup, elles ne peuvent quasiment plus emprunter et doivent se serrer la ceinture.

Dans ce domaine, la ville de Detroit (Michigan) est en pointe, elle a déjà rogné dans ses principaux budgets : police, éclairage, réfection des routes, services de nettoyage… près de 20% de la population ne bénéficient plus des services de base. L’état voisin de l’Illinois a environ six mois de retard sur ses paiements. Son Université phare est endettée à hauteur de 400 millions de dollars. Les « chances » de voir l’État de l’Illinois faire faillite sont de 21%, selon les bookmakers boursiers. C’est énorme. Près de la moitié des écoles publiques de Kansas City sont en voie de fermeture. Même topo en Virginie. L’Etat d’Arizona a été contraint de vendre son capitole et les bâtiments de sa Cour suprême à des investisseurs privés.

L’Europe écope

En Europe, c’est la même histoire. Les régions espagnoles de Catalogne et de Valence ont émis un emprunt auprès de leurs citoyens, après que les marchés financiers leur ont fermé leurs portes en raison d’un risque de défaut trop élevé. En Italie, Venise a été forcée de mettre en vente ses principaux palais, pour financer le déficit. En France, les départements sont littéralement étranglés… Que du bonheur.

Et bonne année…

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

http://www.lesmotsontunsens.com/une-centaine-de-villes-us-en-faillite-des-2011-8729

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme Iran:Sept victimes et plusieurs centaines de blessés

Sept victimes et plusieurs centaines de blessés : c’est le bilan actuel du tremblement de terre, d’une magnitude de 6,5 sur l’échelle de Richter, qui s’est produit hier à 18h42 (GMT) dans la province de Kerman (sud-est de l’Iran), qui compte une trentaine de villages peu peuplés. « Il y a encore des centaines de personnes prisonnières sous les décombres. Au vu des dégâts, le bilan devrait augmenter », a déclaré Esmail Najjar, gouverneur de la province.

L’épicentre se situe près de la ville de Hosseinabad, mais la secousse a été ressentie dans de nombreuses localités, et jusqu’à la province du Sistan-Baluchestan, aux frontières avec l’Afghanistan et le Pakistan.

Le séisme a été suivi de 22 répliques, dont l’une d’une magnitude de 5. Les lignes téléphoniques ont été momentanément hors d’usage. Les séismes sont fréquents en Iran, où l’un d’eux avait tué 31.000 habitants de la ville de Bam en 2003.

http://fr.news.yahoo.com/68/20101221/tsc-sisme-en-iran-au-moins-7-morts-et-de-04aaa9b.html

 

Avertissement au tsunami sur les côtes du Japon après un séisme

Des dizaines de personnes ont dû évacuer en pleine nuit les côtes de plusieurs îles au sud du Japon à la suite d’un violent séisme de magnitude 7,4 qui a déclenché tôt mercredi matin une alerte au tsunami. Une alerte au tsunami a été abaissée à un simple avertissement.

Selon l’Institut de géophysique américain (USGS), la secousse a eu lieu à 02h19 (mardi 18h19 en Suisse), près de l’île Chichijima, appartenant au groupe d’îles Ogasawara, à environ 1000 km au sud de Tokyo. L’hypocentre se trouvait à 14 km de profondeur dans l’océan Pacifique.

Dans les minutes qui ont suivi, un message diffusé par haut-parleurs a averti les habitants que des vagues pouvant atteindre deux mètres de haut risquaient de s’abattre sur les côtes de ces îles.

« Toutes les personnes se trouvant près des côtes doivent évacuer vers des zones plus élevées », indiquait le message de l’Agence météorologique japonaise, relayé en boucle par les chaînes de télévision en japonais, anglais, coréen, chinois et brésilien.

Appel lancé

« Environ 120 personnes ont été déplacées vers des endroits surélevés à Chichishima et une cinquantaine sur l’île voisine de Hahashima », a déclaré un responsable d’un village de Chichishima. Il a ajouté « ne pas être informé d’éventuelles victimes ».

Moins d’une heure après le séisme, une première vague de 30 cm de haut a atteint Chichishima, a annoncé la télévision publique NHK.

L’Agence météorologique a alors décidé peu avant 04h00 (mardi 20h00 en Suisse) d’abaisser « l’alerte » au niveau de simple « avertissement » prévu pour des vagues ne dépassant pas 50 cm.

Mise en garde

NHK a rapporté qu’une petite vague de 10 cm de haut avait atteint l’île de Kozushima, et une autre de 30 centimètres l’île de Hachijojima, au sud de Tokyo.

L’Agence météorologique a aussi diffusé des « avertissements » pour les îles d’Izu, d’Amami et de Tokara, ainsi que pour les préfectures côtières de Shizuoka, d’Aichi, de Mie, de Wakayama, de Tokushima, de Kochi et de Miyazaki.

(ats / 21 décembre 2010 22:55)

«  » Voir Activité sismique du jour «  »

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :