RSS

Archives du 12 décembre 2010

Alex Jones : Banksters et austérité

Alex Jones: les banquiers ou bien nous s/t
envoyé par hussardelamort. – L’info video en direct.

Toujours  chez  Alex Jones:

 
2 Commentaires

Publié par le 12 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

En Zunie, la vaccination contre la grippe du cochon a réussi à multiplier par sept le nombre de fausses couches

Natural News, Ethan A. Huff, 8 décembre 2010

Le rapport récent présenté au Comité consultatif sur la vaccination de l’enfance des CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies) révèle des informations choquantes sur les effets du vaccin contre la grippe porcine chez les femmes enceintes. Selon les données, le taux de fausses couches chez la femme enceinte au cours de la pandémie de grippe porcine de 2009 a bondi de plus de 700 pour cent par rapport aux années précédentes. Cela fait ressortir sans ambages la responsabilité du vaccin, sauf que, niant la réalité, le CDC soutient toujours que personne n’a été amoché.

Selon le CDC, près de 50 pour cent de l’ensemble des femmes enceintes ont été vaccinées contre le H1N1 durant la saison grippale 2009/2010…
Et les chiffres montrent clairement que le bond des vaccinations contre la grippe H1N1 a entraîné la forte augmentation des fausses couches, et tout un tas d’effets indésirables réels et rapportés.

Mais le CDC ne semble guère se soucier des faits, car de nombreux rapports indiquent que l’agence a omis de déclarer toutes ces informations vitales aux fournisseurs de vaccins. En fait, quand ces données lui ont été présentées pour la troisième fois, le Dr Marie McCormick, présidente du Groupe de travail d’évaluation des risques des vaccins du ministère de la Santé zunien, a eu l’audace de prétendre qu’il n’y avait aucun effet indésirable lié aux vaccins chez les femmes enceintes.

La présentatrice de l’information, la directrice de la Coalition nationale des organisations féminines Eileen Dannemann, explique :

« Cette évaluation sans fondement et fallacieuse du groupe d’évaluation du CDC a permis au Comité consultatif sur les pratiques vaccinales (ACIP) de continuer à recommander de vacciner toute personne contre la grippe en 2010/11, y compris les femmes enceintes.

Le prochain vaccin contre la grippe [saisonnière] de 2010/11 contient les mêmes éléments impliqués dans le meurtre des fœtus, la composante virale H1N1 et la neurotoxine mercurielle (thimérosal). Il contient en plus deux autres souches virales : trois piqûres en une pour tout le monde. »

Globalement, le nombre rapporté de « décès de fœtus » liés au vaccin a été multiplié par 24,4 comparativement aux années précédentes, ce qui est encore plus choquant que la statistique des fausses couches. Pendant ce temps-là, continuant de mentir à la population, le CDC exhorte tout le monde, y compris les femmes enceintes, à se faire vacciner.

Lire le rapport (en anglais) :
http://www.progressiveconvergence.com/H1N1-RELATED%20miscarriages.htm

Sources de cet article :
http://www.guerillahealthreport.com/post.php?id=417
– thepopulist.net/?p=6630

http://bit.ly/g8OM4V

 
3 Commentaires

Publié par le 12 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le Parlement irlandais approuve la baisse du salaire minimum

*On remarque que les smicards perdent 11,5% de leur salaire, tandis que les membres bien rémunérés du gouvernement n’en perdront que 6% !

Le Parlement irlandais a approuvé vendredi la baisse du salaire minimum, ainsi que celle de la rémunération des membres du gouvernement. Ces mesures figurent dans le budget 2011 présenté en début de semaine, le plus rigoureux de l’histoire du pays.

Le salaire horaire minimum, perçu par environ 50’000 personnes en Irlande, sera ainsi réduit d’un euro, à 7,65 euros. Par ailleurs, la loi prévoit une baisse des salaires du Premier ministre et des autres membres du gouvernement d’environ 6%, à 214’000 et 181’000 euros par an respectivement.

Le vote de cette nouvelle loi, qui fait suite à l’approbation de plusieurs autres mesures budgétaires cette semaine, permet au budget 2011 de franchir une nouvelle étape en vue de son adoption définitive.

Celle-ci ne sera toutefois pas bouclée avant le début de l’année prochaine, voire février, vu que la loi de finances proprement dite, qui forme le plus gros morceau de la législation budgétaire, ne sera pas examinée par les députés avant la mi-janvier.

Le budget irlandais pour 2011, présenté mardi, représente un effort de rigueur de 6 milliards d’euros. C’est le plus sévère de l’histoire du pays et il forme la principale contrepartie du sauvetage de l’île par l’Union européenne et le Fonds monétaire international.

Parallèlement à l’examen du budget, le Parlement irlandais se prononcera mercredi prochain sur le plan d’aide international. Le gouvernement avait accepté ce jeudi de le soumettre à un vote des députés.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Parlement-irlandais-approuve-la-baisse-du-salaire-minimum-4862.html

 
1 commentaire

Publié par le 12 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Réunions de vampires pour la suprématie du sang frais!

AFP – Les grandes banques qui dominent le marché très opaque et lucratif des produits dérivés tiennent des réunions secrètes une fois par mois pour maintenir leur suprématie, affirme dimanche le New York Times.

« Ces hommes partagent un objectif: protéger les intérêts des grandes banques dans le marché des dérivés, l’un des domaines les plus lucratifs et controversés de la finance », écrit le quotidien.

Ces hommes qui viennent « notamment de JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Morgan Stanley », « partagent aussi un secret: les détails de leurs réunions, et même leurs identités, qui sont totalement confidentielles », ajoute-t-il.

« Ces banquiers forment une commission puissante qui permet de superviser les dérivés », des instruments qui, notamment dans les secteurs de l’assurance ou du pétrole, aident à se prémunir de risques, explique le quotidien.

En théorie, « ce groupe existe pour préserver l’intégrité de ce marché de milliers de milliards de dollars » mais en pratique « il défend également la domination des grandes banques ».

« Les banques de ce groupe, qui sont affiliées à une nouvelle chambre de compensation de dérivés », « se sont battues pour bloquer l’entrée d’autres banques sur ce marché, et elles essaient d’entraver les efforts destinés à rendre toute l’information sur les prix et les commissions disponible pour tous », ajoute l’article du New York Times.

Il donne en exemple l’entreprise de fioul de chauffage Robinson Oil, une PME dirigée par Daniel Singer, qui utilise les dérivés pour créer des tarifs fixes pour ses clients et se prémunir des variations des prix pétroliers. Mais « il ne sais pas si ses prix pourraient être plus bas car les banques ne divulguent pas les frais associés aux dérivés ».

« Les grandes banques influencent les règles gouvernant les produits dérivés à travers plusieurs groupes industriels », notamment « des chambres de compensation comme ICE Trust, qui tient les réunions mensuelles avec neufs banquiers à New York », poursuit le quotidien.

La réforme financière américaine votée en juillet au Congrès établit que beaucoup de produits dérivés seront dorénavant échangés non plus de gré à gré mais à travers des chambres de compensation.

Gary Gensler, président de la Commission de courtage des contrats à terme de matières premières (CFTC), l’organisme qui régule beaucoup de dérivés, voudrait limiter l’influence des banques sur ces institutions, fait valoir le New York Times.

Mais « des parlementaires républicains, dont beaucoup ont reçu d’importantes contributions financières à leur campagne de la part de banquiers, disent qu’ils ont l’intention de faire barrage à la plupart des mesures de la réforme », alors que le texte de loi est en train d’être traduit dans les réglementations.

D’après le quotidien, la division anti-cartels du département de la Justice mène de son côté une vaste enquête sur ce marché.

http://www.france24.com/fr/20101212-produits-derives-reunions-secretes-assurer-suprematie-banques

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :