RSS

Archives du 3 décembre 2010

Illuminati symbole et satellite

Le ‘satellite de reconnaissance’ NROL-32 (le plus gros satellite du Monde selon le directeur du NRO Bruce Carlson) a été lancé le 21 novembre 2010 par une fusée Delta IV depuis Cap Canaveral. Voici le patch correspondant à la mission…

Les États-Unis ont lancé, dans la nuit de dimanche à lundi, un énorme satellite de surveillance conçu pour écouter, depuis 36 000 km d’altitude, le trafic mondial de télécommunications, civil et militaire. Dénommé NROL-32 (il appartient au National Reconnaissance Office, NRO), l’engin secret doit déployer en orbite une antenne-espion d’une centaine de mètres de diamètre, selon le site spaceflightnow.com. Cela a conduit des commentateurs à qualifier NROL-32 de « plus grand satellite du monde », ce qui n’est vrai que pour la taille de son organe d’écoute. »

http://www.lalsace.fr/fr/france-monde/article/4190301,218/Monde.html

On reconnait aisément la patte des ces décérébrés d’oligarques Franc Maçon Illuminati avec le  symbole de la pyramide et l’oeil d’Horus (l’oeil qui voit tout),ainsi que l’inscription  » Annuit coeptis « (signifiant:Notre entreprise) qui annonce l’arrivée du Nouvel Ordre Mondial.

Ce n’est malheureusement pas leur seul coup d’essai,regardez et écoutez plutôt:

Verso du dollar Américain

 

Le NRO et ses patchs illuminatis vendus sur eBay le plus simplement du monde. Très dur à croire mais c’est ainsi. Les démons se dévoilent de plus en plus clairement (Apocalypse). Vous y rencontrerez : Le diabolus, la chouette du « Bohemian Club », la pyramide à l’oeil d’Horus, des dragons aux griffes menaçantes…

http://shop.ebay.com/i.html?_trkparms=65%253A12%257C66%253A2%257C39%253A1%257C72%253A4583&rt=nc&_nkw=NRO&_dmd=2&_trksid=p3286.c0.m14&_vc=1

http://www.lelibrepenseur.org/

Eh oui les amis,le plan suit son cours et ils ne se cachent même plus….Pourquoi le feraient-ils aprés tout,rien ni personne ne s’y oppose,alors….!!!!

 
5 Commentaires

Publié par le 3 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

USA: nette baisse des créations d’emploi et poussée du chômage en novembre

USA: nette baisse des créations d’emploi et poussée du chômage en novembre
WASHINGTON – Le rythme des créations d’emplois a nettement ralenti en novembre aux Etats-Unis, où le taux de chômage se rapproche des 10%, selon le rapport officiel sur l’emploi publié vendredi à Washington.

L’économie américaine américaine n’a créé que 39.000 postes de plus qu’elle n’en a détruit, en données corrigées des variations saisonnières, un total plus de quatre fois inférieur à celui d’octobre, a indiqué le département du Travail.

Le chiffre de novembre est particulièrement décevant au regard des attentes des analystes, qui avaient estimé les créations d’emploi à 130.000, selon leur prévision médiane.

Après avoir stagné pendant trois mois à 9,6%, le taux de chômage est remonté en novembre à 9,8%, son plus haut niveau depuis avril. La prévision des analystes était un maintien du chômage au même niveau.

(©AFP / 03 décembre 2010 14h41)

 
2 Commentaires

Publié par le 3 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Zone euro/Portugal: après l’Etat, S&P envisage d’abaisser la note des banques

Paris (awp/afp) – L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s (S&P) envisage d’abaisser la note des cinq principales banques portugaises, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué, trois jours après avoir annoncé qu’elle pourrait en faire de même pour l’Etat portugais.

L’agence a précisé que si elle devait abaisser la note d’un ou plusieurs de ces établissements au terme de sa période d’observation de trois mois, ils ne seraient pas relégués en catégorie spéculative (« BB+ » ou moins).

« Les défis macroéconomiques du Portugal et ses conditions de financement externe difficiles vont mettre sous pression le contexte d’activité des banques, ce qui pourrait affaiblir la perception qu’ont les investisseurs de leur solvabilité », ont expliqué les auteurs de la note.

Les banques concernées sont Banco BPI, Banco Comercial Português (Millenium bcp), Caixa Geral de Depositos (CGD), Banco Espirito Santo et Banco Santander Totta, filiale de l’espagnol Santander.

Elles sont toutes notées « A- » ou mieux, à l’exception de Millenium bcp, qui est à « BBB+ ».

Standard and Poor’s avait annoncé mardi qu’elle envisageait d’abaisser la note de dette du Portugal, actuellement à A-, du fait des incertitudes pour ses créanciers nées du plan de l’Union européenne sur la dette publique des pays de la zone euro.

rp

(AWP/03 décembre 2010 13h31)

 
1 commentaire

Publié par le 3 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Inondations: des milliers d’évacués en Bosnie, Serbie et au Monténégro

BELGRADE – Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées de leurs foyers en raison des inondations provoquées par des pluies diluviennes au Monténégro, en Bosnie, en Serbie et en Albanie.

La situation est particulièrement difficile le long de rivière Drina, qui est alimentée par plusieurs cours d’eau prenant leurs sources au Monténégro et en Bosnie et qui constitue une frontière naturelle entre la Serbie et la Bosnie.

Dans l’est de la Bosnie, l’état d’urgence a été décrété dans les villes de Bijeljina, Visegrad et Zvornik (est) le long de la Drina. Dans le sud du pays, le fleuve Neretva est en crue et menace plusieurs localités.

A Bijeljina, environ mille foyers ont été inondés et leurs habitants évacués avec l’aide de l’armée. « Les deux tiers des villages (le long de la Drina) ont été inondés », a indiqué Drago Ristic, un responsable local cité par l’agence Srna.

De l’autre côté de la rivière, en Serbie, environ 1.400 personnes ont été évacuées à Loznica. Environ 760 foyers, abritant quelque 3.000 personnes, sont menacés par le crue de la Drina à Loznica, selon le ministère serbe de l’Intérieur.

Des centaines de personnes ont, par ailleurs, été évacuées dans d’autres régions, notamment près des villes de Ljubovija et Prijepolje.

Au Monténégro, 1.300 personnes ont été évacuées suite à des inondations « sans précédent », a indiqué le ministre de l’Intérieur Ivan Brajovic.

La situation est particulièrement critique dans la région du lac de Skadar, que le Monténégro partage avec l’Albanie. Le niveau des eaux du lac a atteint un record et se situe désormais dix mètres au dessus du niveau de la mer toute proche.

Plusieurs villages ont été inondés ainsi que plusieurs routes reliant la capitale Podgorica au sud de la côte adriatique. A l’ouest de Podgorica, six villages dans la vallée de la rivière Zeta ont été inondés.

En Albanie, »la situation est très grave, des milliers d’hectares de terre sont inondés, plus de 7.OOO personnes ont été évacuées et les autorités poursuivent toujours l’évacuation des familles menacées par les eaux », a indiqué vendredi le Premier ministre Sali Berisha.

Des milliers d’habitations sont endommagées et les routes reliant Tirana au nord du pays sont complètement bloquées, selon les autorités locales de Shkodra.

Des soldats de l’armée albanaise sont dépêchés depuis mercredi dans la région de Lezha et de Shkodra(nord) pour venir en aide aux personnes restées bloquées.

Les autorités ont ordonné jeudi la fermeture des écoles dans toute la région de Shkodra et appelé les habitants à obéir aux appels à l’évacuation.

Elles ont, de plus, décrété dès mercredi l’état de catastrophe naturelle et organisé à Shkodra un comité d’urgence.

burs-sb-mat/pg/clr

(©AFP / 03 décembre 2010 13h13)

 
2 Commentaires

Publié par le 3 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séoul ripostera par des frappes aériennes si nouvelles attaques

SEOUL – Séoul ripostera avec des frappes aériennes afin de « punir sévèrement l’agresseur » si Pyongyang lance de nouvelles attaques militaires, a déclaré le nouveau ministre sud-coréen de la Défense, dix jours après le bombardement nord-coréen d’une île de Corée du Sud.

« Sans aucun doute, nous utiliserons la force aérienne pour riposter », a répondu Kim Kwan-Jin à une question sur l’attitude à adopter en cas d’une nouvelle attaque, lors d’une séance au Parlement.

Séoul a répondu par des tirs d’obus aux bombardements de la Corée du Nord sur l’île de Yeonpyeong le 23 novembre. Cette attaque nord-coréenne avait fait quatre morts sud-coréens et provoqué un tollé international.

Le gouvernement avait dit alors ne pas avoir riposté par des frappes aériennes pour éviter l’escalade. Mais sa réponse militaire avait été vivement critiquée par une partie de la classe politique et de la presse, qui l’avaient jugée trop timorée.

Le ministre de la Défense avait alors démissionné et été remplacé par Kim Kwan-Ji, un ancien chef d’état-major des armées (2006-2008), réputé pour son sens du commandement et son expérience en stratégie militaire, après avoir servi quarante ans sous l’uniforme.

M. Kim a indiqué vendredi que le Sud exercerait son droit à l’autodéfense et « punirait l’agresseur sévèrement, jusqu’à ce que la source d’hostilité soit éliminée ».

Le ministre a cependant jugé limitée la probabilité d’une véritable guerre entre les deux Corées, après la démonstration de force que viennent d’effectuer les armées sud-coréenne et américaine, lors de manoeuvres militaires conjointes, et en raison des difficultés intérieures de la Corée du Nord.

« Grâce aux forces combinées de Corée du Sud et des Etats-Unis, nous surveillons avec attention tout signe de possible provocation du Nord et nous sommes confiants dans nos moyens pour limiter et empêcher toute provocation », a assuré le ministre.

En Corée du Nord, les principales universités ont tenu ces derniers jours des « réunions de loyauté », a rapporté vendredi The Daily NK, un journal sur internet.

Lors de ces rassemblements, les étudiants promettent d' »aller au front sous la direction du Général (le dirigeant Kim Jong-Il) et du Jeune Capitaine (son fils et héritier présumé Kim Jong-Un) en cas de conflit avec la Corée du Sud et les Etats-Unis impérialistes », précise le journal.

A quelques centaines de kilomètres de la péninsule coréenne, le Japon et les Etats-Unis ont démarré vendredi les plus importantes manoeuvres militaires conjointes qu’ils aient jamais organisées.

Ces exercices, prévus avant le bombardement du 23 novembre, se déroulent principalement autour des îles japonaises de Shikoku, Kyushu et Okinawa (sud-ouest).

Les deux alliés ont invité pour la première fois des officiers sud-coréens à assister à l’événement, pour démontrer la solidarité entre les trois pays, ont précisé les autorités nippones.

Le Japon est en alerte depuis les tirs de la Corée du Nord voisine et ennemie. Il dépend de son allié américain pour sa capacité de dissuasion, les forces d’autodéfense nippones n’ayant pas le droit d’attaquer aux termes de la Constitution pacifiste du pays.

(©AFP / 03 décembre 2010 10h46)

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :