RSS

Le prix des aliments pourraient augmenter de 20% prévient l’ONU!

18 Nov

Traduction google:

Aujourd’hui, l’ONU a averti que les prix alimentaires pourraient augmenter de 10% -20% l’an prochain après les mauvaises récoltes et une diminution des effectifs attendue des réserves mondiales. Plus de 70 pays africains et asiatiques seront les plus durement touchés, a déclaré l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture dans son rapport mensuel.

Dans ses sombres prévisions depuis la crise alimentaire 2007/08, qui a vu des émeutes dans plus de 25 pays et 100 millions de personnes supplémentaires souffrant de la faim, les auteurs du rapport a exhorté les États à se préparer à des difficultés.

«Les pays doivent rester vigilants face à des chocs d’offre», avertit le rapport. «Les consommateurs peuvent avoir d’autre choix que de payer des prix plus élevés pour leur nourriture. La taille de la récolte de l’an prochain devient de plus en plus critique. Pour les stocks de se reconstituer et retour des prix à des niveaux plus normaux, les expansions de production importants sont nécessaires en 2011. »

Les prix du blé, de maïs et de nombreux autres aliments commercialisés au niveau international ont augmenté de près de 40% en quelques mois. Sucre, beurre et les prix du manioc ont atteint des sommets de 30 ans, et de la viande et le poisson sont à la fois beaucoup plus cher que l’an dernier.

L’inflation des prix des aliments – alimentée par la spéculation des prix, la vague de chaleur torride en Russie à l’été et lourds négociation sur les marchés à terme – est maintenant en cours d’exécution jusqu’à 15% par an dans certains pays. Selon l’ONU, international factures d’importations alimentaires pourrait franchir le seuil 1TN $, dont les prix sont dans la plupart des produits en forte hausse à partir de 2009.

L’extrême volatilité sur les marchés mondiaux a pris la décision de l’ONU par surprise et l’a forcée à revoir ses prévisions pour l’année prochaine. «Rarement avons exposé les marchés ce niveau d’incertitude et de virages brusques dans un si court laps de temps. La production céréalière mondiale de cette année, qui est actuellement mis à 2.216 millions de tonnes, est inférieur de 2% les niveaux de 2009, 63m de tonnes de moins que les prévisions signalées dans juin », ont souligné les auteurs.

« Contrairement aux prévisions antérieures, la production céréalière mondiale est maintenant estimée à contracter de 2% plutôt que de développer de 1,2%, comme prévu en Juin, disaient-ils.

réserves alimentaires mondiales, qui s’élèvent actuellement à environ 74 jours, on s’attend maintenant à diminuer sensiblement au cours des prochains mois. «Réserves de céréales peut baisser d’environ 7%, l’orge près de 35%, le maïs et le blé de 12% à 10%. Seuls les réserves de riz devraient augmenter de 6% l’an prochain», a déclaré le rapport.

Une grande partie se trouve maintenant sur les récoltes de l’année prochaine, il a dit. « Les prix internationaux pourrait augmenter encore plus si l’année prochaine production n’augmente pas de manière significative -. Notamment dans le maïs, le soja et le blé Même le prix du riz, dont la fourniture est plus adéquate que d’autres céréales, peuvent être affectés si les prix des denrées alimentaires d’autres grands cultures continuer à monter.  »

Mais les analystes des aliments a déclaré les perspectives d’une récolte mondiale record de l’an prochain sont minces. «2011 ne sera pas une bonne récolte. L’état des cultures de blé d’hiver n’est pas bon. Ni les États-Unis ni la Russie sont bonnes récoltes», a déclaré Lester Brown, fondateur de l’Institute de Washington Worldwatch.

«Les plus pauvres souffriront le plus car ils se sentent l’effet des hausses de prix directement. Aux États-Unis et en Europe, le blé ne peut prendre jusqu’à 10% du prix d’une miche de pain. »
http://www.sott.net/articles/show/218012-Food-prices-may-rise-by-up-to-20-warns-UN

 
10 Commentaires

Publié par le 18 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

10 réponses à “Le prix des aliments pourraient augmenter de 20% prévient l’ONU!

  1. Ventdunord Rahan

    18 novembre 2010 at 12 h 28 min

    se serait interressant de connaitre exactement :

    – la part de responsabilité de la production d’agrocarburant dans le monde à ce phénomène
    – la part des surfaces consacrée à la production de soja et d’autres plantes pour l’alimentation des usines à viande de notre malbouffe

    l’essentiel, sera que nos gogos d’ecortartuffes se gargarisent dans les conférences internationales, que la FAO ajuste ses chiffres pour être cohérente avec son imposture,

    avec un peu de chance, un nouveau virus sortira d’une usine à viance mexicaine ou étasunienne ou bretonne ou belge et j’en passe, et on pourra reparler d’autre chose.

    je me permet de placer un lien stephane ?

    http://fabrice-nicolino.com/index.php/?paged=2

    J’aime

     
    • realinfos

      18 novembre 2010 at 13 h 01 min

      Il y a trop de conivences et ce à tous les étages,l’ écologie n’existe que de nom,un paravent pour mieux faire passer la pillule!
      Un cas de grippe aviaire en chine,çà te parle 🙂
      Pour le lien,j’aime assez l’idée d’une infos d’investigation financée par les internautes,un peu comme les chanteurs maintenant reconnus,bonne idée à creuser 🙂

      J’aime

       
  2. jean luc Jehl

    18 novembre 2010 at 15 h 30 min

    1er /arrêtons pour commencer la spéculation sur les produits de base,merci les banques! mais dans cette affaire Je suis sûr que Monsanto va y trouver son compte! et il y a un truc que je comprends pas j’habite le sud ouest et la moitié des vergers ne sont pas cueilli ! bien sûr à cause des cotas, mais quand même ça fait mal au coeur de voir toute cette nourriture gâchée alors que des personnes crèvent de fin en France, et dans le monde! inadmissible où commence la connerie humaine et surtout quand s’arrêtera t’elle ?

    J’aime

     
  3. jean-marie

    18 novembre 2010 at 17 h 52 min

    encore une superbe occasion pour monsanto de nous refiler des saloperie de semences ogm

    J’aime

     
    • realinfos

      18 novembre 2010 at 19 h 32 min

      C’est ce dont je discutais avec un jeune agriculteur du village en allant chercher du blé pour mes volailles,ils se sentent démunis et sont voués à disparaître,lui même en est convaincu,malgrés le fait qu’ils savent maintenant à qui ils ont à faire,le pied dans l’engrenage est bien trop de l’avant pour revenir en arriére,ils sont résignés…!

      J’aime

       
  4. Lywest

    18 novembre 2010 at 23 h 23 min

    […]REALINFO[…]

    Même si c’était évident que ça risque d’arriver, je redoute vraiment le moment ou tout cela commencera …

    J’aime

     
  5. pyrogene

    19 novembre 2010 at 8 h 46 min

    bonjour,

    Pourtant la solution est relativement simple, il faut shunter les grandes surfaces. Ce sont-elles qui appauvrissent les gens de la terre, et rendent impossible la consommation pour les gens des villes.

    Nous avons une  » arme  » formidable à travers l’internet…Pour ma part, j’achète mon ail à un producteur du nord (arleux), et je peux vous assurer que cela me fait très plaisir de voir qu’il peut en vivre et de mon coté avoir des produits de qualités.

    Même avec le transport, producteurs et consommateurs s’y retrouvent !

    Rungis et les trois grands groupes de distribution ne sont que des parasites qui sont venus ce greffés pour faire du profit…A quand le réveil du consommateur lambda ?

    J’aime

     
    • realinfos

      19 novembre 2010 at 9 h 41 min

      Revenir à une consommation de nourriture de base en évitant les hypers et en favorisant la production locale est en effet un premier pas,le plus important peut-être.
      Mais sommes nous prêt à faire cet effort,pas dans l’immédiat,la propagande est cruelle et sans pitié et c’est à nous de faire en sorte que cela change en continuant à rééduquer et à montrer aux gens que nous faisons fausse route.
      La tache est énorme,il faut juste espérer que le temps ne joue pas contre nous…!

      J’aime

       
  6. jean luc Jehl

    19 novembre 2010 at 13 h 09 min

    c’est vrai Stéphane tu as raison mais c’est bon pour les gens qui habitent en campagne! mais pour les citadins c’est pas facile!

    J’aime

     
    • realinfos

      19 novembre 2010 at 13 h 19 min

      Tu as toujours les marchés ou des structures et associations qui je crois favorisent ce genre d’idées.

      J’aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :