RSS

Le gouvernement veut créer un « indice du bonheur » de ses citoyens

15 Nov

Le gouvernement britannique va créer un « indice de bonheur » pour évaluer le bien-être psychologique et physique de sa population, a rapporté lundi le « Guardian » citant une source gouvernementale. Le Premier ministre David Cameron va demander au Bureau des Statistiques nationales d’établir un mode de mesure du « bien-être général ».

« Le but est de fournir une série de données neuves (…) destinée à être publiée à une fréquence à définir, qui évaluera le bien-être psychologique et physique de la population à travers le Royaume-Uni », a expliqué cette source au quotidien.

« Il s’agit à la fois de calculs objectifs, parallèlement à des mesures plus subjectives concernant la psychologie ou les attitudes. »

M. Cameron est présumé vouloir placer cet indice au coeur de ses futures décisions, mais il risque de recevoir des résultats fâcheux après les récentes annonces gouvernementales de coupes franches dans le secteur public.

Le Canada étudie la possibilité d’adopter une initiative similaire et le président français Nicolas Sarkozy avait annoncé en 2009 son intention d’utiliser le degré de bonheur des Français en tant qu’indicateur de croissance.

La Grande-Bretagne sonde déjà ses citoyens sur leurs différents degrés de satisfaction dans la vie, mais cet indice pourrait devenir le premier à officiellement calculer le bonheur général du pays.

(ats / 15 novembre 2010 04:53)

Le délirium bat son plein!
Strictement aucun intéret et qui n’apportera rien de plus sur leur soit disant  » futures décisions « ,du grand n’importe quoi!!!

 
7 Commentaires

Publié par le 15 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

7 réponses à “Le gouvernement veut créer un « indice du bonheur » de ses citoyens

  1. pyrogene

    15 novembre 2010 at 10 h 30 min

    Malheureusement, on se dirige vers une société à la Orwell (1984)…Ce qui nous semblait de la S-F il y a 30 ans est bien proche de se réaliser.

    A ce rappeler le fameux ministère de l’Abondance (pour les affaires économiques) de ce livre. David Cameron a bien appris ses classiques. Mais attention, nos amis Anglais sont reconnus pour avoir des réactions épidermiques dévastatrices, et là il ne fera pas bon d’être à sa place…

    J’aime

     
    • realinfos

      15 novembre 2010 at 13 h 38 min

      De nos jours,la réalité dépasse souvent la fiction,il va falloir si habituer,ou y faire fasse!

      J’aime

       
  2. Wampach Serge

    15 novembre 2010 at 11 h 27 min

    Mais, est-ce que nos dirigeants veulent réellement notre bonheur ? Impossible de partager cet intéressant article sur Facebook !

    J’aime

     
    • realinfos

      15 novembre 2010 at 13 h 32 min

      Cela se saurait s’ils voulaient notre bonheur,je soupçonne tout le contraire…!

      J’aime

       
  3. vienne

    15 novembre 2010 at 12 h 50 min

    On aura décidément tout entendu !

    J’aime

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :