RSS

Archives Mensuelles: novembre 2010

Haïti: le choléra a fait 1.751 morts depuis la mi-octobre

PORT-AU-PRINCE – L’épidémie de choléra qui sévit en Haïti depuis la mi-octobre a fait 1.751 morts, selon un nouveau bilan disponible sur le site du ministère haïtien de la Santé mardi, deux jours après des élections présidentielle et législatives émaillées de violences.

Le précédent bilan publié lundi faisait état de 1.721 morts dans le pays, le plus pauvre des Amériques, dévasté en janvier dernier par un séisme qui a fait 250.000 morts et plus d’un million de sinistrés.

Au total, 77.208 personnes ont été touchées par cette maladie très contagieuse et 34.248 personnes ont été hospitalisées.

Le département de l’Artibonite (nord), où s’est déclarée la maladie, reste le plus touché avec 773 morts, contre 760 dans le précédant bilan, tandis que la capitale Port-au-Prince, où vivent de nombreux sinistrés du séisme dans des conditions précaires, déplore deux morts de plus que dans le bilan publié la veille avec 164 décès.

Le scrutin de dimanche a été émaillé d’actes de violence qui ont fait deux morts, tandis que des candidats ont souligné des « irrégularités graves ». Les scrutin a toutefois été validé dimanche soir pour la plus grande partie du pays par le Conseil électoral haïtien, qui a décidé d’annuler l’élection dans seulement 3,5% des bureaux de vote.

(©AFP / 30 novembre 2010 16h54)

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

La taxe sur l’électricité devrait tripler pour financer l’énergie solaire

PARIS – La contribution au service public de l’électricité (CSPE), payée par chaque consommateur sur sa facture d’électricité, devrait tripler afin de financer le développement de l’énergie solaire, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

La CSPE devrait passer de 4,5 euros par mégawatheure (MWh) aujourd’hui à 12,9 euros/MWh en 2011 pour couvrir l’ensemble des charges qu’elle est censée financer (énergies renouvelables, tarifs sociaux, etc.), selon des documents mis en ligne par la CRE mardi.

Cependant, un amendement à la loi de Finances 2011 adopté par l’Assemblée nationale limite à 3 euros par an cette augmentation de la CSPE. Cela se traduira par une hausse de 3% des tarifs de l’électricité dès le 1er janvier, avait indiqué le ministre du Budget François Baroin fin octobre.

Cette hausse de la CSPE s’explique essentiellement par le fort développement des panneaux solaires photovoltaïques. L’électricité produite par ces panneaux est rachetée par EDF à un tarif dix fois supérieur au prix de l’électricité sur les marchés de gros.

EDF est ensuite dédommagé du coût de rachat de l’électricité photovoltaïque via la CSPE.

Or les charges liées au rachat de cette électricité vont tripler en 2011, pour atteindre 915 millions d’euros contre « environ 300 millions d’euros » cette année, selon la CRE.

Le gendarme du secteur base ses prévisions sur l’hypothèse d’un parc de panneaux solaires d’une puissance de 2.100 mégawatts (MW) en France à fin 2011 contre 860 MW fin 2010.

Le tarif de rachat par EDF de l’électricité produite à partir de panneaux solaires a déjà été abaissé à deux reprises cette année, pour éviter « des effets d’aubaine spéculatifs ».

Le gouvernement s’apprêterait à réduire à nouveau ces tarifs, selon l’édition de mardi du journal économique Les Echos.

(©AFP / 30 novembre 2010 17h28)

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Vrais Chiffres Chômage Octobre 2010 – Radiations + 36 400 !! – scandale des chiffres bidonnés

par patdu49 (son site)

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-octobre-85058

320 600 RADIATIONS en OCTOBRE !!! pour défaut d’actualisation + 17%, radiation administrative + 5,5%, et mystérieuse rubrique « autre cas » + 4,5 %

Si on prend la réalité de cette supercherie + 36 400 radiations, par rapport au mois dernier, ça relativise la fausse baisse de 22 900 demandeurs d’emploi par rapport à septembre.

Les radiations pour reprise d’activité sont en baisses de 2,2%, les radiations pour maternité maladie retraite en hausse de 7,9% !Les seules radiations pour defaut d’actualisation représentent à elles seules 44,4% des sorties des listes de pôle emploi, si on rajoute « autres cas » et radiations adminstrative, c’est 65,6 % des sorties des listes ce mois ci !!

Décryptage des vrais chiffres connus ( Octobre 2010 ) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias classiques ne parlent quasi JAMAIS.

Ils occultent les catégories D et E systématiquement, les DOM TOM systématiquement, et encore pire, une énorme partie des radiés mensuels (des centaines de milliers tout les mois, radiés, pour autre motif que reprise d’emploi ), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent carrement pas du tout de pôle emploi pour diverses raisons.

Octobre 2010, les chiffres sont toujours catastrophiques.
Les chiffres des travailleurs précaires et pauvres explosent, en même temps que celui du chômage de longue durée.

A noter qu’environ 40% des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi qui ne sont pas indémnisés non plus, pour une énorme partie d’entre eux.

Plus de 7 millions de demandeurs d’emploi et travailleurs précaires par intermittences, soit 25% minimum, de la population active, on est très très très loin des annonces mensongères de 9,5% de chômeurs (seule catégorie A, inscrits chez pôle-emploi qui servent à la propagande)

Cela ne veut pas dire que 75% de la population active travaillent hein, des étudiants, des femmes au foyer etc ne sont pas sur le marché de la recherche de l’emploi, parmis la population active.

Mon analyse :

  • VRAIS chiffres du chômage OCTOBRE 2010 : 
MOINS 20 300 chômeurs disent les médias catégorie A , ou MOINS 13 700 catégorie A, B et C ? 
 
Réalité : résultat net, catégories A, B, C, D et E  moins 22 900 demandeurs d’emplois de + inscrits à Pôle Emploi entre Septembre et Octobre :
 
catégorie A – 0,8 %
catégorie B – 1,2 %
catégorie C + 1,7 %
catégorie D – 1,5 %
catégorie E – 1,5 %
 
catégorie A : 2 676 800 (+ 1,8 % sur 1 an) 
catégorie B et C : 1 308 700 ( + 4,9 % B, + 18 % C sur 1 an)
catégorie D et E : 614 400 (+ 10,6% D, et + 33,8% E sur 1 an)

catégorie A, B, C, D et E Septembre 2010 : 4 622 800 (hors dom-tom)

catégorie A, B, C, D et E Octobre 2010 : 4 599 900  (hors dom-tom)

TOTAL : – 22 900 demandeurs d’emploi, par rapport à Septembre, où il y avait augmentation réelle de + 34 700 
 
MAIS ATTENTION ! LE POT AUX ROSES est là (les chiffres JAMAIS JAMAIS JAMAIS mis en avant) : 

sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que ces 3 cas là : 

  • reprise d’activité (97 800) – 2,2 % seules vraies sorties .. et encore pour quels emplois ?!
  • ou entrée en stage (31 900) – 2,1%
  • ou arrêts maladie, retraite, maternité (38 500) + 2,7 %
donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories, à toutes les statistiques que l’on peut entendre dans les médias « conventionnels »  : 
  • disparitions des listes pour cessation d’inscription suite à défaut d’actualisation : 217 200 personnes pour ce mois d’ Octobre 2010 ( + 17 %) VOILA LA COMBINE … des soit disant BAISSES du chômage il représente 44,4% des sorties des listes.
  • disparitions des listes pour radiation administrative ( les punis ) 45 800 personnes pour ce mois d’ Octobre ( + 5,5 % )
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans mystérieuse rubrique « autres cas » 57 600 personnes ( + 4,5 %) les incarcérés peut être, les suicidés ??!

    soit  320 600 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E … (284 200 le mois dernier) soit AUGMENTATION DE 36 400 RADIES par rapport au mois dernier.

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de 4 599 900 demandeur d’emploi « officieux » : 
  •  Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi, (autre suivi) environs 40% 
  •  Des personnes en AAH ou sous pension d’invalidité, qui ne dépendent pas de pôle emploi. 
  •  Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane) 
  •  Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN 
  •  Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien (exemple votre époux perçoit 600€ d’assedic, vous n’aurez pas droit vous même au RSA, car vous dépasserez le plafond de ressources couple)
  •  Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre (loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste..)
  •  Des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires
Estimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres « officieux », soit + de 7 MILLIONS de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres intermittents, ce qui correspond à un taux de demandeurs d’emploi, de 25% environs de la population active (en age de travailler entre 16 et 64 ans)

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, et seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France. 

 
Rendez-vous le 24 Décembre 2010, pour connaitre les chiffres du chômage de Novembre 2010.

-catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
-catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
-catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ; 
-catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’un arrêt maladie court, d’un arrêt maternité …), sans emploi, on y trouve des travailleurs gratuit, ou c’est le patron qui est payé 5€ de l’heure ou +. 
-catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l’employeur peut avoir de 50% jusqu’à 105% du salaire payée par l’état et les collectivités locales) on y trouve très souvent, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !!
 
 

le CAC 40 chute (-2,46%), les bancaires de nouveau tourmentées

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris a chuté lundi (-2,46%) pour terminer largement sous la barre des 3700 points, plombée par des craintes persistantes de contagion de la crise de la dette aux pays fragiles de la zone euro, au lendemain de l’adoption du plan d’aide à l’Irlande.

L’indice vedette a reculé de 91,69 points à 3636,96 points dans un volume d’échanges de 4 milliards d’euros.

Ailleurs en Europe, la tendance était la même: Francfort a perdu 2,20% et Londres 2,08%. De son côté, l’Eurostoxx 50 a abandonné 2,45%.

Le marché parisien a brièvement salué en début de séance le plan de sauvetage annoncé dimanche pour l’Irlande, avant de se retourner brutalement, pénalisé notamment par la baisse des valeurs bancaires et de finalement clôturer sous les 3.700 points pour la première fois depuis le 4 octobre.

« L’indice est entraîné à la baisse par les spéculateurs baissiers, qui ont les mains libres pour manipuler le marché étant donné que personne ne veut se mettre en face pour acheter. Les investisseurs classiques sont complètement tétanisés et n’osent plus rien faire », explique Arnaud de Champvallier de Turgot AM.

« Toutes sortes d’inquiétudes agitent le marché et la principale reste: après l’Irlande qui sera le prochain? », ajoute-t-il.

Comme lors des deux dernières semaines, le marché est focalisé sur les pays fragiles de la zone euro et se demande si l’Europe pourra faire face à une contagion si elle s’étend à des pays comme l’Espagne dont le poids économique est conséquent.

Par ailleurs, la forte hausse des taux espagnols et italiens, après une émission obligataire en demi-teinte en Italie, pesait sur le marché et sur les valeurs bancaires qui sont concernées par les problématiques de dette souveraine.

Les investisseurs craignent en effet qu’elles soient exposées dans la mesure où elles détiennent des titres de dettes des pays fragiles de la zone euro.

Ce climat pénalisait de nouveau la monnaie européenne qui évoluait sous 1,31 dollar en fin d’après-midi, entraînant dans son sillage les Bourses européennes, de plus en plus corrélées à l’évolution de la monnaie unique.

Toutes les valeurs du CAC 40 ont clôturé dans le rouge, avec les bancaires parmi les plus fortes baisses: Crédit Agricole a abandonné 3,58% à 9,7 euros, Société Générale 3,54% à 37,05 euros et BNP Paribas 3,19% à 47,18 euros.

AFP

Plus on met de rustines,plus la chambre à air se dégonfle 🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

C’EST LE DEBUT DE LA  » FAIM  »

C’est un signe qui ne trompe pas. Un trader fidèle lecteur de ce blog qui est venu ce week-end à la Mairie du VIe, m’a signalé cette petite information totalement folle et bien factuelle sur ce qui se passe en Irlande: « Récemment, j’ai été très surprise, en faisant mes courses (en Irlande) de trouver des antivols sur la viande au supermarché« . Ouups! Dingue. A Paris seul le caviar a un système antivol. Si les gérants des supermarchés en sont arrivés là, c’est surtout parce qu’ils ont constaté que les gens commençaient à voler la viande. En France nous n’en sommes pas encore là, mais en Irlande si! Réfléchissez: c’est un avant-goût de ce qui va nous arriver aussi en France. Bientôt des antivols sur la baguette? Clairement c’est aussi le début de la fin. Lire Rue 89 et commencez à remplir vos armoires, vos frigos et congélateurs. Et n’oubliez pas le saumon sauvage « élevé » en Irlande !!!

Les autres Perles de Pierre Jovanovic ici:

http://www.jovanovic.com/blog.htm

 
13 Commentaires

Publié par le 29 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Actualité Corée

Conférence de presse à 16h  du ministre des affaires étrangéres Chinois.

« Traduction google »

http://english.yonhapnews.co.kr/news/2010/11/28/55/0200000000AEN20101128003500320F.HTML

Par Kim Young-gyo
HONG KONG, 28 novembre (Yonhap) – Le gouvernement chinois a annoncé dimanche qu’il fera une « urgence » L’annonce tard dans la journée au milieu de la montée des tensions militaires entourant la péninsule coréenne.

   ministère des Affaires étrangères de la Chine a déclaré qu’elle tiendrait une conférence de presse à 16 heures pour les deux journalistes nationaux et étrangers basés à Pékin, ajoutant qu’il n’acceptera pas de questions pendant la conférence.

   Le ministère n’a pas fourni de détails sur l’annonce.

   ygkim@yna.co.kr

 

* Des tirs d’artillerie entendus près d’une île sud-coréenne proche du Nord

ILE DE YEONPYEONG (Corée du Sud) – Des tirs d’artillerie ont été entendus dimanche près de l’île sud-coréenne de Yeonpyeong, bombardée mardi par Pyongyang, peu après un ordre d’évacuation des résidents vers les abris de défense, a annoncé la télévision sud-coréenne YTN.

« On a entendu le bruit de tirs d’artillerie sur l’île et +des signes de bombardement+ ont été détectés », a indiqué l’agence sud-coréenne Yonhap, qui cite un responsable militaire.

Aucune confirmation officielle n’a été donnée dans l’immédiat.

*Pékin propose des consultations d’urgence sur la Corée du Nord

PEKIN – La Chine a proposé dimanche d’accueillir des consultations d’urgence début décembre des pays engagés dans les négociations à Six sur le programme nucléaire nord-coréen, alors que la tension est aiguë dans la péninsule coréenne.

Les deux Corées, les Etats-Unis, le Japon, la Russie et la Chine participent à ces négociations.

La Chine « après mûre réflexion, propose la tenue de consultations d’urgence parmi les chefs des délégations des négociations à Six début décembre à Pékin pour échanger les points de vue sur les sujets de forte préoccupation actuellement », a déclaré Wu Dawei, chef de la délégation chinoise à ces pourparlers sur la fin du programme nucléaire nord-coréen.

« La communauté internationale, en particulier les partenaires des négociations à Six, est profondément inquiète » des tensions dans la péninsule coréenne, a ajouté M. Wu devant la presse, cinq jours après le bombardement meurtrier par Pyongyang d’une île sud-coréenne qui a provoqué un tollé et une flambée de tensions.

« Je voudrais insister sur le fait que bien que les consultations n’impliquent pas la reprise des négociations à Six, nous espérons qu’elles contribueront à créer les conditions de la reprise des pourparlers à Six ».

« La position habituelle de la Chine est que les pourparlers à Six devraient être relancés rapidement », a-t-il dit lors de cette conférence de presse arrangée à la hâte par Pékin.

« Les négociations à Six jouent un rôle important pour renforcer la communication entre les parties, faire avancer la dénucléarisation de la péninsule et sauvergarder la paix et la stabilité », a conclu M. Wu

 
4 Commentaires

Publié par le 28 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le jour où le dollar est mort!

Cette fiction-réalité, produite et réalisée par la National Inflation Association (Association Nationale sur l’Inflation Américaine), anticipe sur le futur économique des États-Unis, et par extension du monde. Rappelons qu’encore récemment, Ben Bernanke, alias « Helicopter Ben », patron de la Réserve Fédérale, avait annoncé son QE2 signifiant que la FED allait injecter (officiellement) 600 milliards de dollars pour Wall Street. Rappelons également qu’il n’est économiquement pas viable d’imprimer de l’argent papier à outrance sans que les montants ne soient soutenus par une industrie forte, une demande ou une production de biens réels. L’argent à destination des requins de la finance est régulièrement volé, dévaluant le dollar et préparant le monde à la catastrophe économique du siècle : une hyperinflation massive inévitable. Seul remède : l’achat de pièces et lingots d’or et d’argent.

http://www.conspipedia.fr/?p=3326

 
4 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Venezuela: des États-Unis provoque le conflit coréen à «perpétuer l’hégémonie militaire dans la région »

Dans un communiqué officiel rendu public cette semaine, le gouvernement vénézuélien a accusé les Etats-Unis d’avoir provoqué le conflit en cours entre le Nord et la Corée du Sud afin de promouvoir les intérêts américains dans la région.

Le président Hugo Chavez a lu la déclaration à haute voix lors d’une rencontre télévisée des vice-présidents régionaux du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV).

«Le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela a depuis quelque temps d’alerte d’un plan politique qui consiste à provoquer des incidents dans la zone autour de la péninsule coréenne … en tant que stratégie pour la perpétuation de l’hégémonie militaire impérialiste dans la région», lire la déclaration.

http://venezuelanalysis.com/news/5817

 
4 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une dizaine de milliers d’Irlandais manifestent à Dublin contre l’austérité

DUBLIN – Une dizaine de milliers d’Irlandais marchait samedi midi dans le centre de Dublin contre un plan de rigueur draconien du gouvernement, présenté comme la condition sine qua non d’un vaste programme d’aide de l’UE et du FMI, selon les premières estimations de la police.

Des joueurs de cornemuse menaient le cortège parti des quais de la Liffey vers le GPO (General Post Office), lieu symbolique où avait été lue en 1916 la déclaration d’indépendance, dans le centre-ville.

700 policiers dans l’ensemble de la ville et un hélicoptère ont été mobilisés pour assurer l’ordre.

Les manifestants marchaient en chantant « Nous sommes le peuple, nous détenons les votes » et portent une bannière affirmant: « Il y a une voie plus juste et meilleure », critiquant le plan d’austérité destiné à sortir le pays de la crise financière.

« Les coupes budgétaires ne sont pas nécessaires. On sauve les banques, pas l’Irlande. Ce sont les banques qui devraient souffrir, qu’on les laisse tomber », plaide Marian Hamilton, une Irlandaise de 57 ans qui craint de voir son allocation handicapé baisser.

Elle est venue manifester avec son petit-fils de sept ans, alors que son fils a dû s’exiler en Australie pour trouver du travail.

Pour Mark Finley, un employé de la municipalité de Dublin de 28 ans, « il faut virer le gouvernement et faire la grève ».

« On doit envoyer un message clair à ce gouvernement. Mes revenus ont baissé de plusieurs milliers d’euros en deux ans, je n’y arrive plus », dénonce-t-il.

« C’est dégoûtant, les riches gardent leur argent. Je ne veux pas que la vie de mes enfants soit gâchée », confirme sa cousine, Jennifer Lynch, 26 ans, venue avec ses fils âgés de deux et cinq ans.

Les syndicats ont appelé à la mobilisation contre un plan de rigueur qui est « une déclaration de guerre contre les travailleurs les moins bien payés », souligne Jack O’Connor, président du Siptu, premier syndicat irlandais.

Les mesures d’austérité annoncées mercredi prévoient 15 milliards d’euros de réductions budgétaires et de hausses d’impôts d’ici 2014, avec de réels sacrifices pour la population. Les allocations chômage et familiales seront réduites, tout comme les retraites des fonctionnaires et le salaire minimum, et près de 25.000 emplois publics seront supprimés.

Ce plan vise à ramener à 3% le déficit public irlandais, actuellement de 32% du produit intérieur brut (PIB). Il est présenté comme la condition sine qua non d’un vaste programme de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) visant à sauver l’Irlande, lourdement endettée après avoir dû renflouer ses banques criblées de dettes.

L’annonce d’un accord pour une aide internationale, qui devrait atteindre 85 milliards d’euros, est en principe attendu avant l’ouverture des marchés, lundi matin.

(©AFP / 27 novembre 2010 13h55)

 
4 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Haïti: renforts médicaux cubains, crainte de propagation du choléra

LA HAVANE – Le dirigeant communiste cubain Fidel Castro a annoncé l’envoi en Haïti de 300 médecins et professionnels de santé en renfort du contingent de secours cubains déjà sur place, pour faire face à l’épidémie de choléra, dont il craint la propagation en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

« Aujourd’hui (vendredi), le parti (communiste cubain) et le gouvernement ont décidé de renforcer la Brigade médicale cubaine en Haïti avec un contingent (…) de 300 médecins, infirmières et techniciens de la santé », a déclaré Fidel Castro dans un article publié samedi par la presse cubaine.

Pour l’ancien président cubain, il « est absolument nécessaire de chercher des solutions efficaces et rapides pour lutter contre cette épidémie » qui, selon un dernier bilan a fait 1.648 morts, avant qu’elle ne « s’étende à d’autres pays d’Amérique Latine et des Caraïbes », ce qui « causerait des dommages considérables ».

Fidel Castro, 84 ans, qui a laissé la présidence à son frère cadet en 2006 pour raisons de santé, a assuré que les 965 médecins et professionnels de santé actuellement déployés en Haïti ont « soigné près de 40% des malades » et sont parvenus à « réduire le nombre de morts à moins de 1% ».

(©AFP / 27 novembre 2010 15h40)

Merci pour eux…

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Exode massif de travailleurs Nord Coréens de l’Est de la Russie

« Un exode massif de Nord Coréens est en cours,en renfort pour d’éventuelles opérations militaires,selon les informations provenant de la région.
agence Vladnews, basée à Vladivostok, a indiqué que les travailleurs nord-coréens avaient quitté la ville de Nakhodka en masse peu de temps après l’escalade des tensions dans la péninsule coréenne plus tôt cette semaine. « Les commerçants ont quitté les kiosques et les marchés, les travailleurs ont abandonné les chantiers de construction, les employés des services secrets travaillant dans la région les ont rejoints a rapporté l’agence. »

http://www.independent.co.uk/news/world/asia/expats-recalled-as-north-korea-prepares-for-war-2145018.html

 
2 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Porte-avions US en mer Jaune: Pyongyang prévient de conséquences « imprévisibles »

 

SEOUL – La Corée du Nord a affirmé samedi que « personne ne pouvait prévoir les conséquences » de l’engagement dimanche d’un porte-avions américain dans des manoeuvres aéronavales communes avec la Corée du Sud en mer Jaune, dans un communiqué diffusé par l’agence officielle KCNA.

« Si les Etats-Unis amènent finalement leur porte-avions en mer Occidentale (la mer Jaune, NDLR), personne ne peut en prévoir les conséquences », a indiqué Pyongyang.

Le régime nord-coréen avait plus tôt estimé que les exercices militaires organisés à partir de dimanche par Séoul et Washington en mer Jaune étaient « une nouvelle provocation militaire intolérable ».

(©AFP / 27 novembre 2010 11h19)

 
2 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Après la crise la guerre !

Après la crise, la guerre !

Pour ceux qui ne comprennent pas qu’économie et guerre sont intimement liées, voici une petite piqûre de rappel.
La finance US est en phase terminale (mon analyse bientôt) et il ne reste plus aux USA qu’une seule solution : passer en économie de guerre.

En effet, les médias n’indiquent pas que les États-Unis et la Corée du Sud sont liés depuis 1953 par un traité de défense mutuelle dont l’article III précise:
« Chaque Partie reconnaît que toute attaque armée dans la région du Pacifique
contre l’une des Parties…compromettrait la paix et la sécurité de son propre territoire et déclare qu’elle
prendra les mesures nécessaires pour parer au danger commun, conformément à
ses procédures constitutionnelles. »

Source : http://untreaty.un.org/unts/1_60000/7/5/00012222.pdf

Pour rappel, 25 000 soldats US sont stationnés en Corée du Sud et, en cas d’agression de celle-ci, les Etats-Unis devraient exercer le commandement militaire de la région.
Tout le monde se posait la question de savoir où démarreraient les hostilités (Iran, Vénézuela ou Corée). Voici la réponse.

 
1 commentaire

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Haïti: l’OMS craint jusqu’à 400’000 cas de choléra

L’organisation mondiale de la santé (OMS) redoute que l’épidémie de choléra en Haïti touche jusqu’à 400’000 personnes, selon une nouvelle évaluation rendue publique ce vendredi. Jusqu’ici, l’ONU évoquait quelque 200’000 cas en six mois.

« L’OMS estime maintenant que, sur la base de la vitesse avec laquelle les gens sont infectés en Haïti, l’épidémie pourrait toucher 400’000 personnes », a affirmé le Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans un point de situation.

« Il s’agit du pire scénario, que l’on peut éviter si la prévention et le traitement sont suffisants dans les zones pauvres de Port-au-Prince et d’autres régions dans le pays », a précisé la porte-parole d’OCHA Elisabeth Byrs.

Financement trop lent
Le financement de l’aide internationale est malheureusement « trop lent », a ajouté la porte-parole. Les agences de l’ONU et quelque 70 ONG partenaires n’ont reçu que 19,4 millions de dollars sur les 164 millions demandés il y a deux semaines.

« Pour éviter un scénario-catastrophe, l’aide doit absolument être accélérée », a déclaré Elisabeth Byrs. Il faut d’urgence davantage de centres de traitement du choléra dans tout le pays et du personnel supplémentaire.

L’épidémie a fait 1603 morts et provoqué près de 30’000 hospitalisations depuis le 22 octobre. Jusqu’ici, l’ONU tablait sur un maximum de 200’000 cas. Ce cap pourrait être dépassé en trois mois déjà.

Aucun risque à aller voter
L’ONU a fait savoir que la participation aux élections de dimanche n’a pas de conséquences sur la propagation du choléra. « Le choléra ne se transmet pas comme la grippe par voie aérienne, mais seulement par les matières fécales et l’eau contaminée », a souligné une porte-parole de l’ONU.

Il n’y a donc aucun risque pour les Haïtiens de contracter le choléra en allant voter, a-t-elle dit. Dimanche, les Haïtiens doivent départager 18 candidats pour succéder au président René Préval et désigner également leurs députés et sénateurs, près d’un an après le séisme du 12 janvier.

(ats / 26 novembre 2010 18:05)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Irlande: S&P abaisse la note des 3 grandes banques, Anglo Irish en spéculatif

L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a abaissé vendredi la note des trois principales banques irlandaises, reléguant la plus mal en point d’entre elles, Anglo Irish Bank, en catégorie spéculative, selon un communiqué.

Anglo Irish, qui a déjà été recapitalisée à hauteur de 29 milliards d’euros par l’Etat irlandais, a vu sa note dite de contrepartie à long terme, la principale, abaissée de six crans de « BBB » à « B ».

En-dessous de « BBB », une entité est considérée comme une valeur « spéculative ». Cela signifie qu’elle est considérée comme ayant toujours la capacité d’honorer ses engagements, mais qu’elle fait face à des incertitudes qui « pourraient augmenter la probabilité d’un défaut », selon S&P.

Quant à Allied Irish Bank (AIB) et Bank of Ireland, leurs notes ont été abaissées d’un cran respectivement à « BBB » (contre « BBB+ ») et « BBB+ » (contre « A-).

L’agence a précisé que les notes d’AIB et Bank of Ireland bénéficient du soutien de l’Etat, qui la rehausse de quatre crans dans les deux cas. Sans cet appui, les deux établissements seraient également relégués en catégorie spéculative.

S&P a sanctionné Anglo Irish car elle s’interroge sur une évolution de la position de l’Etat irlandais, qui pourrait affecter les créanciers de la banque et leurs perspectives de recouvrement de leurs créances.

Dans le cas d’AIB, l’agence n’exclut pas que la banque soit entièrement nationalisée, ce qui pourrait également engendrer des pertes pour les créanciers obligataires.

Les perspectives sont similaires pour Bank of Ireland.

Pour S&P, le processus de retrait du soutien de l’Etat irlandais, ainsi que de celui de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre du plan d’aide, sera « long et lent ».

L’agence a également abaissé d’un cran, à « BBB », la note d’une quatrième banque, Irish Life & Permanent, qui n’a à ce jour pas été recapitalisée par l’Etat.

ds

(AWP/26 novembre 2010 18h22)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Portugal: adoption du budget d’austérité par le Parlement

Le Parlement portugais a définitivement adopté vendredi le budget d’austérité pour 2011, qui doit permettre de réduire drastiquement le déficit du pays. Cette mesure a été votée avec les voix des socialistes au pouvoir et l’abstention de l’opposition de centre droit.

« Ce budget contient des mesures très difficiles et exigeantes pour tous les Portugais, mais il n’y a pas d’autres alternatives pour sortir le Portugal du centre d’une crise financière de grandes dimensions », a affirmé de son côté le Premier ministre José Socrates, à sa sortie du parlement.

« Ce budget défend notre pays, son financement et son économie », a-t-il également souligné.

Le plan d’économies, d’une rigueur sans précédent, vise à ramener un déficit de 7,3 % du PIB cette année à 4,6 % fin 2011 et prévoit notamment une réduction des salaires de la fonction publique, une hausse de deux points de la TVA à 23 %, le gel des pensions et la suppression ou le plafonnement des prestations sociales.

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Mise en garde de Pékin avant des manoeuvres américano-sud-coréennes

PEKIN – La Chine a mis en garde vendredi contre des manoeuvres militaires, prévues à partir de dimanche par les Etats-Unis et la Corée du Sud, qui se dérouleraient dans sa zone économique exclusive, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Nous sommes opposés à toute action militaire non autorisée à l’intérieur de la zone économique exclusive de la Chine », a déclaré le porte-parole du ministère, Hong Lei.

« La situation actuelle dans la péninsule coréenne est compliqué et sensible, toutes les parties doivent faire preuve de retenue, oeuvrer dans le sens d’une détente et du maintien de la paix et de la stabilité de la péninsule, et non le contraire », a ajouté le porte-parole.

Pour la première fois depuis la guerre de Corée (1950-1953), la Corée du Nord a bombardé mardi une zone d’habitation civile de la Corée du Sud. Ces tirs d’obus ont fait quatre morts et une vingtaine de blessés sur l’île de Yeonpyeong et provoqué des tirs de riposte de la part de l’armée sud-coréenne.

Les Etats-Unis ont affiché mercredi leur soutien à la Corée du Sud et vont effectuer avec elle des manoeuvres aéronavales de dimanche à mercredi prochain, en y engageant un porte-avions.

(©AFP / 26 novembre 2010 11h59)

Cà sent mauvais les amis,çà sent mauvais…!!!

 
10 Commentaires

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Blackwater Monsanto et Bill Gates les machines de guerre!

 Un article de Jeremy Scahill, Blackwater’s Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d’intelligence Blackwater (aujourd’hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto. Blackwater a été rebaptisée en 2009, après que de nombreux rapports de débordements, dont des massacres de civils, en Irak l’aient rendue célèbre dans le monde. Elle reste le plus grand prestataire privé de « services de sécurité » du ministère des Affaires étrangères zunien à pratiquer le terrorisme d’État, offrant ainsi au gouvernement la possibilité de nier sa pratique.

      De nombreux militaires et anciens officiers de la CIA travaillent pour Blackwater ou des entreprises assimilées ou créées pour détourner l’attention de leur mauvaise réputation et rendre plus lucrative la vente à d’autres gouvernements, banques et compagnies multinationales de leurs infâmes services, allant de l’information et du renseignement à l’infiltration, en passant par le lobbying politique et la formation paramilitaire. Selon Scahill, les affaires avec les multinationales comme Monsanto et Chevron, et des géants de la Finance tels que Barclays et Deutsche Bank, sont conduites par deux sociétés appartenant à Erik Prince, le propriétaire de Blackwater : Total Intelligence Solutions et Terrorism Research Center. Leurs fonctionnaires et administrateurs ont en commun Blackwater.

      L’un d’eux, Cofer Black, l’un des directeurs de la CIA connu pour sa brutalité, est celui qui, en tant que directeur de Total Intelligence, a pris contact avec Monsanto en 2008 pour conclure un contrat avec la compagnie pour espionner et infiltrer les organisations de militants des droits des animaux et des anti-OGM, et accomplir les autres sales boulots du géant de la biotechnologie.

      Contacté par Scahill, Kevin Wilson, un cadre de Monsanto, a refusé de commenter, mais a confirmé plus tard à The Nation qu’ils avaient engagé Total Intelligence en 2008 et 2009, seulement, selon lui, pour garder une trace des « révélations » de leurs opposants. Il a aussi indiqué que Total Intelligence est une « entité totalement distincte de Blackwater. »

      Pourtant, Scahill possède des copies de courriels de Cofer Black après sa rencontre avec Wilson pour Monsanto, où il explique à d’autres anciens agents de la CIA, en utilisant leurs adresses de courriels chez Blackwater, que la discussion avec Wilson était que Total Intelligence est devenu « l’organe de renseignement de Monsanto, » pour l’espionnage des militants et d’autres actions, incluant « l’intégration légale de nos gens dans ces groupes. » Monsanto a payé Total Intelligence 127.000 dollars en 2008 et 105.000 dollars en 2009.

      Il n’étonnera guère qu’une compagnie engagée dans la « science de la mort » comme Monsanto, dédiée dès l’origine à créer des poisons toxiques à répandre, de l’Agent Orange aux BPC (biphényles polychlorés), des pesticides, des hormones et des semences génétiquement modifiées, est associée à une autre compagnie de voyous.

      Quasi simultanément à la publication de cet article dans The Nation, Via Campesina a signalé l’achat de 500.000 actions de Monsanto, pour plus de 23 millions de dollars, par la Fondation Bill et Melinda Gates, qui, avec cette action, a complètement jeté le masque de la « philanthropie. » Encore une association qui ne surprendra guère.

      Il s’agit d’un mariage entre deux monopoles des plus cyniques de l’histoire de l’industrialisme : Bill Gates contrôle plus de 90 pour cent de part du marché de l’informatique propriétaire et Monsanto environ 90 pour cent du marché mondial des semences transgéniques et la majorité des semences commerciales du monde. Il n’existe aucun autre monopole aussi vaste de secteurs industriels. Leur l’existence même est une négation du fameux principe du capitalisme de « concurrence de marché. » Gates et Monsanto sont tous deux très agressifs dans la défense de leurs monopoles mal acquis.

      Bien que Bill Gates puisse être tenté de dire que sa Fondation n’a aucun rapport avec son entreprise, tout prouve le contraire : la plupart de ses dons finissent par favoriser les investissements commerciaux du magnat. Quoi que ce soit, ce ne sont pas vraiment des « dons, » puisque au lieu de payer des impôts à l’État, la Fondation investit ses bénéfices là où c’est favorable économiquement, y compris dans la propagande sur ses bonnes intentions présumées. Ses « dons » financent au contraire des projets aussi destructeurs que la géo-ingénierie ou le remplacement des médicaments de la communauté naturelle par des médicaments brevetés de haute technologie dans les régions les plus pauvres du monde. Quelle coïncidence ! L’ancien ministre [mexicain] à la Santé Julio Frenk et [l’ancien président du Mexique] Ernesto Zedillo sont des conseillers de la Fondation.

      Comme Monsanto, Gates est aussi engagé dans une tentative de destruction de l’agriculture rurale dans le monde, principalement à travers l’« Alliance pour une révolution verte en Afrique » (AGRA). Il fait office de cheval de Troie dans le but de déposséder les agriculteurs pauvres africains de leurs semences traditionnelles, afin de les remplacer d’abord par des semences de leurs compagnies, et ensuite par des semences génétiquement modifiées. À cette fin, en 2006 la Fondation a embauché Robert Horsch, le directeur de Monsanto. Gates expose maintenant des bénéfices importants, directement revenus à leur source.

      Blackwater, Monsanto et Gates sont les trois faces d’un même calcul, la machine de guerre contre la planète et la plupart des gens qui l’habitent : les paysans, les communautés autochtones, les gens qui veulent partager les informations et les connaissances ou tous ceux qui ne veulent pas être sous l’égide du profit et du pouvoir destructeur du capitalisme.

      L’auteur, Silvia Ribeiro, est chercheuse à l’ETC Group.

http://www.lepost.fr/article/2010/10/14/2264908_blackwater-monsanto-et-bill-gates-les-machines-de-guerre.html

On est en droit de se demander pourquoi et à quelle fin une telle association,un empoisonneur,des mercenaires et un milliardaire philanthrope…!!! J’ai ma petite Idée…!!!

 
11 Commentaires

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Urgent : Etat cherche argent pour payer ses fonctionnaires!

Un dérapage à presque un milliard. La commission des Finances du Sénat a approuvé jeudi une demande d’ouverture de crédits d’urgence de 930 millions d’euros pour pouvoir assurer les paies de décembre de certains fonctionnaires de huit ministères, dont l’Education nationale, la Défense, l’Intérieur et le Budget. S’inquiétant « du dérapage des dépenses de personnel de l’Etat », la commission, présidée par le centriste Jean Arthuis, a annoncé, dans un communiqué, avoir donné un avis favorable « assorti de fortes réserves » à un projet de décret d’avance de crédits qui lui a été transmis. Le décret « procède à l’ouverture en urgence de 1,39 milliard d’euros d’autorisations d’engagement et de 1,14 milliard d’euros en crédits de paiement, dont 930 millions d’euros seront destinés à couvrir des dépenses de personnel », a ajouté la commission.  

La somme, qui représente « un peu plus de 1% des frais de personnel de l’Etat », « est indispensable pour assurer la paie de décembre de ces milliers de fonctionnaires de ces huit ministère », a précisé M. Arthuis auprès de l’AFP. Il a dit que les ouvertures de crédit étaient « compensées par des annulations de crédit sur des investissements et des dépenses d’interventions » et que donc « le solde budgétaire n’était pas dégradé ».

Selon lui, « c’est la première fois » que la commission se voit soumettre « un décret d’avance pour les salaires ». « C’est lié au fait qu’on fait l’hypothèse de départs à la retraite alors que les fonctionnaires retardent leur départ et restent un an ou deux de plus. S’y ajoutent notamment des primes versées en contre-partie de réductions  d’effectifs », a-t-il expliqué. « Les fonctionnaires sont moins nombreux à partir à la retraite que le gouvernement ne l’a programmé, ceci ajouté aux primes catégorielles, il faut absolument les 930 millions supplémentaires pour assurer la paie », a-t-il insisté.
Cela « conduit à douter de la consistance réelle des efforts de maîtrise de la masse salariale de l’Etat », a-t-il encore dit. Interrogé par la presse au salon de l’Education, le ministre de l’Education nationale Luc Chatel s’est voulu rassurant : « chaque année, en fin d’exercice, il  y a des réajustements budgétaires ».

Juste une chose,non deux:

– Rien que dans l’éducation ,100 000 postes en moins en 4 ans!
– Salaires gelés!

Là,faut m’expliquer…!!!!!

 
3 Commentaires

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Zone euro/DB: la restructuration de la dette touchera tous les pays

Berlin (awp/afp) – La restructuration de la dette de certains pays de la zone euro actuellement en difficulté ne pourra vraisemblablement pas être évitée, juge Thomas Mayer, économiste en chef de Deutsche Bank, dans un entretien paru vendredi.

« Il sera très difficile d’éviter (une restructuration de la dette) pour tous les pays », a déclaré l’économiste de la première banque allemande dans les colonnes du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

C’est ce constat, plus que les inquiétudes sur les contours d’un mécanisme de crise après 2013, qui affole les investisseurs et cause les tensions observées à l’heure actuelle sur le marché de la dette publique.

« Les politiques disent que (le mécanisme de crise) ne doit valoir que pour la dette émise après 2013, pas celle déjà émise. Mais nous avons une crise maintenant, et je n’ai encore trouvé personne qui m’explique ce qui va se passer avec les dettes existantes », a expliqué M. Mayer. « Que va-t-il se passer avec ces titres si les programmes de consolidation ne fonctionnent pas ? », s’interroge-t-il, en référence aux mesures d’assainissement budgétaire annoncées par la Grèce, l’Irlande ou encore le Portugal.

A propos de ce dernier, M. Mayer assure que « les marchés ont les yeux rivés principalement sur le Portugal en ce moment », s’attendant à ce que le pays, après l’Irlande dimanche dernier, soit le prochain à faire appel à l’aide de ses partenaires européens.

Mais dans le cas de l’Espagne, dont les taux sont également soumis à de fortes tensions, « il faut faire comprendre clairement au marché que l’Espagne a des fondamentaux complètement différents », a-t-il dit.

« La dynamique économique espagnole est supérieure à celle de l’Italie et pas plus faible que celle de la France, il faut le faire comprendre au marché ». A cette fin, « le gouvernement espagnol doit montrer par des actes que ses réformes structurelles mènent quelque part ».

« Si l’Espagne faisait appel au fonds (d’aide européen), sur qui porteraient les prochaines inquiétudes ? Sur l’Italie ? Et peut-être plus tard sur la France. Les fondamentaux là-bas ne sont pas mirobolants, et les Français peinent à se réformer », selon lui. « Tout le monde ne peut pas s’appuyer sur l’Allemagne, sinon nous aussi nous tombons », poursuit-il dans son raisonnement.

tt

(AWP/26 novembre 2010 09h15)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :