RSS

Cinquante missiles nucléaires américains victimes d’une panne informatique!

27 Oct

WASHINGTON – L’armée américaine a perdu le contact samedi dernier pendant 45 minutes avec cinquante missiles nucléaires balistiques intercontinentaux, une des armes les plus puissantes du monde, en raison d’une panne du matériel informatique, a indiqué mercredi un responsable du Pentagone.

La panne a apparemment pour origine une avarie matérielle, a indiqué ce responsable, membre de l’armée de l’Air, sous couvert de l’anonymat.

Concrètement, la communication entre ces armes, stockées sur la base de Francis E. Warren, dans le Wyoming (ouest), et ceux qui les contrôlent a été « interrompue », a-t-on précisé.

« L’incident a duré trois quarts d’heure », a dit le responsable.

« Dès que c’est arrivé, il y a eu un contrôle de sécurité de tous les sites de missiles », effectué par caméras et par des équipes de l’armée, a-t-il ajouté. « L’équipement ne présentait pas de dégât apparent ».

Le président Barack Obama a été informé tôt mardi de l’incident, selon la chaîne CBS News, qui précise, citant une source au sein de l’administration américaine, que la marge de manoeuvre du président concernant l’utilisation des armes nucléaires n’a pas été affectée.

Des enquêteurs ont découvert mardi que des incidents similaires étaient survenus sur d’autres sites il y a plus de dix ans, aussi concentrent-ils leurs efforts sur un problème matériel.

« On dirait que c’est un problème mécanique avec une certaine partie » du dispositif, a indiqué le responsable de l’armée.

La thèse d’un acte hostile semble écartée, a-t-il déclaré. « Nous ne disposons d’aucun élément suggérant qu’un acte malveillant ou délibéré est à l’origine de ce qui s’est passé ».

Les autres missiles présents sur la base n’ont pas été affectées, de même que les 300 missiles se trouvant dans des bases du Montana (nord-ouest) et du Dakota du Nord (nord), a-t-il assuré.

L’Air Force Global Strike Command, une division de commandement de l’armée américaine, contrôle 450 missiles intercontinentaux Minutemen III stockés dans ces différentes bases.

Equipés de têtes nucléaires uniques ou multiples, les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) ont une portée de 5.500 kilomètres. Les scénarios de guerre nucléaire totale donnent à ces armes le premier rôle. Au-delà de ces missiles, l’armée américaine peut envoyer des missiles par avions ou les lancer depuis des sous-marins.

(©AFP / 27 octobre 2010 15h27)

Précision:

L’incident est survenu le 23 Octobre et Obamaniac n’a été prevenu que 3 jours plus tard!!!

http://www.rferl.org/content/Mystery_Failure_Knocks_Many_US_Nuclear_Missiles_OffLine/2202329.html

Cela peut sembler étrange qu’une info de ce type puisse sortir des limites de la sacrosainte armée US,en temps normal cela serait placardé  » secret défense  » avec une armée de cedenas autour et déclassifiée quelques centaines d’années plus tard,vraiment bizarre!

 
2 Commentaires

Publié par le 27 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

2 réponses à “Cinquante missiles nucléaires américains victimes d’une panne informatique!

  1. pyrogene

    28 octobre 2010 at 8 h 53 min

    Oui, c’est exact !

    Mais n’oublions pas qu’il y a actuellement une « vague » d’ovnis depuis fin septembre 2010, comme nous le signal le site de :
    http://noxmail.us/Syl20Jonathan/

    Il y a-t-il un rapport cause à effet ? A suivre…

    J'aime

     
    • realinfos

      28 octobre 2010 at 9 h 46 min

      Difficile à dire,mais il est vrai qu’il y a recrudescence d’observations,donc à suivre en effet!

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :