RSS

Archives du 20 octobre 2010

La Désobéissance (remake du film La chute)

par NewsOfTomorrow

(Source : Youtube)

Ou comment le peuple peut être tout puissant simplement s’il prend conscience et refuse de rester un mouton…

Vidéo remarquablement bien faîte, pleine d’humour mais surtout de vérités… À voir absolument

C’est la fin du système totalitaire marchand, autrement dit le capitalisme, grâce aux mouvements de désobéissance partout dans le pays. Le gouvernement ne sait que faire.

Un petit détournement, basé sur le film La chute, sur le thème de la désobéissance…

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article9082

Je me met à rêver que cela peut être possible….enfin débarrassé de tous ces cancrelats,vampires et autres illuminés décérébrés….!

 

 » Tremblez devant l’esclave quand il brise sa chaîne « 

Johann Friedrich schiller.

 
2 Commentaires

Publié par le 20 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

GB : le plan d’austérité va détruire près d’un demi-million d’emplois!

LONDRES – Les coupes budgétaires décidées par le gouvernement britannique entraîneront la suppression de près d’un demi-million emplois d’ici à 2015 dans le secteur public, a annoncé mercredi au Parlement le ministre des Finances, George Osborne.

Le ministre a expliqué que l’Office pour la responsabilité budgétaire, l’organisme officiel chargé de surveiller les comptes publics, avait évalué à 490.000 postes la diminution des effectifs du secteur public qui découlera de la réduction des dépenses publiques, ajoutant qu’il s’agissait de « la meilleure estimation ».

M. Osborne a confirmé l’objectif annoncé en juin pour la réduction des dépenses publiques, alors fixé à environ 83 milliards de livres (95 milliards d’euros) d’ici à 2015.

Ces coupes budgétaires draconiennes, combinées à 30 milliards de livres de hausses d’impôts, doivent permettre d’éliminer quasi-totalement le déficit public du Royaume-Uni, le ramenant de 10,1% cette année à 1,1% du PIB en 2015.

Le ministre a ajouté que la réduction des effectifs de la fonction publique se ferait en majorité via des départs naturels, tout en avertissant que des licenciements seraient « inévitables ».

Il a répété que le gouvernement n’avait pas le choix s’il voulait « éviter la faillite » du pays et « l’éloigner du précipice ».

« Si nous ne nous occupons pas de ce déficit record, encore davantage d’emplois seront menacés », a-t-il fait valoir devant les parlementaires.

En moyenne, les ministères verront leurs moyens baisser de 19% d’ici à 2015. Parmi les plus touchés, le Foreign Office (Affaires étrangères) et la Culture verront leurs budgets baisser de 24%, ceux du Trésor et de l’Environnement seront réduits respectivement de 33% et 29%.

La baisse sera sévère également pour les ministères de la Justice et de l’Intérieur, dont les budgets reculeront de 23% chacun, et celui des Transports qui baissera de 21%.

Celui de la Défense diminuera de 8%, comme l’avait déjà annoncé mardi le Premier ministre David Cameron.

Le gouvernement va également réduire de 18 milliards de livres par an à compter de 2014/2015 les dépenses de « l’Etat providence », et avancer à 2020 le report de 65 à 66 ans de l’âge du départ à la retraite.

(©AFP / 20 octobre 2010 15h04)

 
2 Commentaires

Publié par le 20 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Triple play :hausse des prix de l’abonnement ADSL pour 2011

 Après plusieurs années de stabilité, l’augmentation de la TVA sur les forfaits triple play va entraîner une hausse du prix des abonnements au début 2011. Quelles seront les conséquences pour le marché de l’accès Internet et pour les consommateurs. Débat avec Edouard Barreiro de l’UFC Que Choisir et Stéphane Dubrueil de SIA Conseil.

Quel sera le montant de l’augmentation des abonnements ?
Edouard Barreiro – UFC-Que Choisir : C’est une question à laquelle personne ne peut répondre. Si l’on fait une règle de trois, ce serait entre 1,50 et 2 euros. Nous, ce que l’on craint c’est que les opérateurs en profitent pour déployer des stratégies de prix très différentes. A partir du moment où l’on casse le repère des 30 euros, ils sont libres de
faire ce qu’ils veulent, voire même de faire une hyper segmentation des offres. Mais il y a un point sur lequel il faut enlever toute illusion aux consommateurs c’est que ça ne sera jamais en dessous de 30 euros.

Stéphane Dubrueil – SIA Conseil : L’augmentation sera comprise entre 1,50 et 3 euros et on risque de voir apparaître une segmentation des offres alors que la qualité du marché français était de bénéficier d’un prix de référence. Celui ci risque de disparaître ce qui, à terme, peut être assez compliqué pour le client.

Est-on certain que tous les FAI vont augmenter leur prix ?
Edouard Barreiro : On a le sentiment que c’est inévitable. Ils ont besoin de dégager du cash pour investir dans les réseaux du futur. Je pense, en particulier, à Free qui pourrait jouer le coup du low cost comme il l’a toujours fait; mais il se trouve qu’il a un réseau de fibre et un réseau mobile à financer. A-t-il vraiment une marge de manoeuvre pour adopter cette stratégie ? J’en doute.

Stéphane Dubrueil : Aujourd’hui il apparaît qu’il y a une sorte de consensus. Mais il y a un opérateur qui a beaucoup plus à perdre que les autres, c’est Free qui aura un impact d’à peu près 10 % sur son Editda ( NDLR : indicateur de la rentabilité opérationnelle) contre 1% pour les autres. Mais l’enjeu, c’est le financement du numérique de demain. De ce point de vue, il vaudrait mieux que tout le monde augmente ses prix pour dégager des ressources qui permettent de financer les innovations plutôt que de rentrer dans une guerre économique et que personne n’investisse dans le futur.

N’est-ce pas légitime pour les opérateurs de répercuter cette hausse de la TVA ?
Edouard Barreiro : Nous on se s’oppose pas à ce qu’ils la répercutent. Notre position a été de s’opposer à l’augmentation de la TVA. Les opérateurs sont pris comme des vaches à lait de l’Etat : à chaque fois qu’un secteur va mal, on prélève une taxe sur les opérateurs. Ils financent la télé publique, les différents groupes d’ayants droit et on a eu la velléité de leur faire payer la carte musique jeune. On se rend bien compte que, même si leur activité est rentable, on peut pas leur demander de supporter toutes les tares de l’économie française et de ne pas augmenter leur prix.  
Notre inquiétude, c’est de savoir comment va se faire cette augmentation des prix. Est-ce que l’on va vers un marché qui ressemblerait à la téléphonie mobile où on a des offres qui sont totalement incomparables parce que inobservables. On craint que le marché de l’Internet se retrouve dans cette situation.

Stéphane Dubrueil : Quand vous augmentez la TVA, qui est un impôt, c’est répercuté sur l’ensemble des consommateurs. Il n’y a pas de débat sur ce point aujourd’hui. Le gouvernement a fait le choix d’un scénario extrême qui n’était pas demandé par la Commission européenne. Par effet d’aubaine, il a fait ce choix qui pousse l’opérateur à répercuter tout de suite la hausse sur le consommateur alors que s’il avait choisi d’augmenter progressivement, on peut imaginer qu’ils auraient fait le choix de le prendre sur leur marge, sans incidence sur la marché. La priorité a été donné aux recettes de l’Etat, pas au pouvoir d’achat. 

Nathalie Kosciusko-Morizet propose aux opérateurs de lancer des offres Internet+téléphone à 15 euros. Cela vous semble-t-il possible et souhaitable ?
Edouard Barreiro : J’ai été totalement atterré d’entendre ce type de propos. Cela montre qu’il n’y a aucune connaissance du marché de la part de Nathalie Kosciusko-Morizet et de ses conseillers, ce qui est très inquiétant. Le coût d’accès à la boucle locale de France Télécom coûte au minimum 9 euros à un opérateur. Comment voulez-vous qu’il développe un modèle économique avec une offre dual play à 15 euros. La diffusion de la télévision sur Internet a un coût marginal pour un opérateur, on peut même dire que c’est presque cadeau. Donc dire qu’enlever la télévision fait baisser le coût de l’abonnement, c’est une hérésie totale.

D’autant plus que ce que Mme Kosciusko-Morizet ne comprend pas, c’est qu’ajouter la télé dans le forfait permet de consommer d’autres biens, par exemple la VOD qui est une source de revenus pour les opérateurs qui leur permet de maintenir un prix de l’ADSL bas et qui participe au financement de la création, si chère au gouvernement. Il faudrait parfois que Mme Kosciusko-Morizet réflechisse avant de donner des solutions qui sont aussi stupides. 

Stéphane Dubrueil
: Le deuxième effet pernicieux de la proposition de NKM c’est de casser les packages des offres de triple play. On va revenir à l’Internet de base de papa et de grand-mère avec des offres à tiroir qui vont complexifier le marché avec une notion du prix qui devient de plus en plus compliquée.

Voir plus dans la vidéo:

http://www.zdnet.fr/actualites/triple-play-la-hausse-des-prix-de-l-abonnement-va-t-elle-bouleverser-le-marche-39755487.htm

 
2 Commentaires

Publié par le 20 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

les Eurodictateurs veulent imposer des taxes Européennes!

La Commission européenne a annoncé mardi son intention d’étendre son financement par le biais de nouvelles taxes à l’échelle communautaire.

Après avoir imposé le sauvetage des Banksters par les finances publiques des Etats, creusant ainsi encore plus leurs dettes, l’UERSS continue sa mutation en une dictature bureaucratique complètement déshumanisée. Les commissaires politiques siégeant dans leur tour de Babel veulent maintenant taxer directement les peuples européens soumis à leur diktat en créant un paquet de taxes. Officiellement, et comme toujours, les intentions sont « louables ». Il s’agirait cette fois de « ne pas peser sur les finances des Etats et rendre le financement européen plus lisible pour les citoyens ». Toujours ce vernis de bonnes intentions sensé nous faire accepter l’inacceptable.

La finalité est de taxer, taxer et encore taxer des peuples déjà asphyxiés par les conséquences des politiques criminelles menées par cette nouvelle UERSS. Destruction des Etats-nations, libéralisation sauvage des services publics, délocalisations, mise en concurrence déloyale des travailleurs… Les ravages des politiques menées contre les avis du peuple n’ont pas fini de cicatriser que déjà une nouvelle volée de coups  de trique s’annonce.

L’exécutif communautaire propose par exemple de créer une TVA européenne ou encore d’affecter au budget une partie des recettes d’une taxe énergétique, d’une taxe sur les transactions financières ou les activités financières à ce budget.

Une taxe sur les ventes de quota d’émission de gaz à effet de serre et sur le transport aérien ou un impôt sur les sociétés sont également évoqués.

De telles taxes, même si elles pourraient permettre de dégager plusieurs dizaines de milliards par an, sont cependant très improbables car les questions fiscales sont décidées à l’unanimité des 27 Etats membres et plusieurs d’entre eux rejettent le principe même d’un prélèvement européen.

« A un moment où les dépenses publiques sont examinées à la loupe, nous suggérons des moyens de réaliser un budget communautaire apte à relever les défis qui nous font face, sans nécessairement augmenter les dépenses mais plutôt en se concentrant sur les bonnes priorités, la valeur ajoutée, le résultat et la qualité des dépenses européennes », a expliqué le président de la Commission, José Manuel Barroso.

Ce dernier propose également de modifier le système actuel de « perspectives financières pluriannuelles » portant sur sept ans pour créer un cadre budgétaire sur dix ans avec une révision à mi-parcours des objectifs.

Nouvel Obs

 

Étiquettes : , , , , , ,

Français ! Vos députés vous escroquent !

Ils se gardent bien d’en parler !
Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l’amendement n°249 Rect. proposant d’aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.
Alors qu’ils n’ont de cesse d’expliquer l’importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d’être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.
C’est ce qu’ils appellent une réforme « juste » paraît-il !

source : www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/2770/277000249.asp

Les haut fonctionnaires européens :

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867__

Coucou les gens,vous les voyez là vos élus de la ripoublique et Européens,tous pourris,tout çà pour garder leurs petits priviléges de nantis!

allez,Sacrifiez-vous petit peuple et continuez à engraisser l’oligarchie nationale et mondiale,ou alors,réveillez-vous une bonne fois et débarrassez-vous de ce systéme qui n’a plus lieu d’exister…!!!

Faites tourner svp…

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :