RSS

Archives du 7 septembre 2010

L’incroyable arnaque de BP – 2e partie: les multiples puits/conséquences océaniques et climatiques

Note de l’auteur: Cet article est la suite et une mise à jour de L’incroyable arnaque de BP: le puits (B) qui n’a jamais été colmaté, qui fut publié le 31 août 2010. À la suite de certaines observations faites par quelques lucides lecteurs, des corrections et précisions devaient être apportées et j’en profite donc pour donner de l’expansion à ce dossier. Cet présent article devrait donc conséquemment remplacer le premier puisqu’il est maintenant mis à jour avec toutes les modifications et qu’il contient de notables ajouts.

– La section A renferme la section du premier article qui est conservée;

La section B constitue la suite et la mise à jour;

La section C renferme des indications inquiétantes quant aux conséquences de ce volcan de pétrole sous-marin sur les courants marins qui eux, à leur tour, influencent le climat planétaire.

Je tiens à remercier tous les intervenants qui ont contribué à ce que ce dossier soit complet et sans faille. Le travail à l’unisson de la communauté de chercheurs sur Internet nous mène inéluctablement sur le chemin de la vérité et c’est ensemble que nous parvenons à nous y rapprocher. Sans tous ces gens qui collaborent ensembles et qui apportent leur part de vérité pour former une vue d’ensemble, ce travail journalistique ne serait pas possible.

Mes hommages à tous ces journalistes citoyens qui s’acharnent à poursuivre la vérité, partout où elle se trouve.

François Marginean

La suite ici:

http://les7duquebec.wordpress.com/2010/09/07/lincroyable-arnaque-de-bp-2e-partie-les-multiples-puits-consequences-oceaniques-et-climatiques/

Respects et hommages à tous ces journalistes en quête de vérité!

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Petit rappel aux moutons!

LA PREUVE ULTIME DE LA GRANDE MANIPULATION DE SES 30 DERNIERES ANNEES (A PARTAGER)
du 6 au 9 septembre 2010 : Grand article, sans doute l’un des meilleurs de l’année, et cela sur tous ceux que j’aie pu voir: la preuve par A+B+C qu’un système a été mis en place pour capturer l’argent des classes moyennes, et cela dès les années 60. Résultat, si en 1960 1% de la population avait 9% des flux financiers, en 2010, ce même 1% dispose de presque 30% de toutes les richesses créées. C’est clair, net et précis. Et c’est pire que ce que vous pensez… Ainsi, un ouvrier des années 50 gagnait bien plus qu’aujourd’hui, et, en plus, il était le seul à travailler, madame était à la maison. Puis, dans les années 70, sa paye n’a plus suffi, et madame s’est mise à travailler pour gagner/retrouver le même pouvoir d’achat que dans les années 60. Perdant le pouvoir d’achat à nouveau dans les années 90, les ménages se sont alors endettés pour retrouver le même niveau, une sorte d’illusion achetée à crédit. Aujourd’hui pour retrouver le même niveau d’achat, les enfants restent chez les parents et partagent les dépenses… Ce n’est pas moi qui le dis… « 30 Statistiques qui prouvent l’ Elite s’enrichissent , les pauvres deviennent plus pauvres et la classe moyenne est détruite« … Le constat est amer: « Dans le cas où vous n’avez pas fait attention au cours des deux dernières décennies , ce que nous avons en Amérique aujourd’hui est un système qui est conçu pour canaliser autant de richesses dans les mains de l’élite que possible … Ce n’est pas le capitalisme que nous avons en Amérique en 2010 . Au lieu de cela , ce que nous avons créé un système où les lois sont mises en place afin que l’élite au pouvoir et leurs grandes sociétés dominantes sont toujours gagnants . Pourquoi pensez-vous tant de grandes sociétés en Amérique du payer si peu d’impôts ? Pourquoi pensez-vous beaucoup d’entre eux sont comblé par des subventions du gouvernement , des allégements fiscaux et les renflouements ? Il ne s’agit pas de la concurrence plus . Il s’agit de truquer le jeu en votre faveur . L’élite au pouvoir et les sociétés qu’ils contrôlent géant dépenser des millions et des millions sur le lobbying et les contributions de campagne et ils s’attendent à un grand retour sur investissement.  » .

Lire cet article m’a purement et simplement donné l’envie de cesser de faire la revue de presse. En terminant, je me suis dit que cela n’ira qu’en empirant. J’en ai presque oublié la prophétie de Jean énoncée dans mon livre 777. Les « Elites » comme le dit cet article, ont détruit les classes moyennes pour ramener tout l’argent vers elles. Le constat le plus froid qui m’ait jamais été donné de lire sur la situation que nous vivons aujourd’hui. Tout est manipulé… Par exemple, dit l’article, « Goldman Sachs was Barack Obama’s second biggest donor. Microsoft was number 4. Citigroup was number 6. JPMorgan Chase was number 7. Time Warner was number 8… toutes les lois les unes après les autres sont votées pour permettre aux grandes entreprises de devenir encore plus riches… les lois US ne sont plus là pour permettre la compétition mais pour éliminer la compétition« . C’est la même chose en France, voyez l’affaire Bettencourt, une parmi d’autres. Et au final, les seuls salaires qui montent sont ceux des très très riches. « En 2007, le top 1% de tous les Américains a été prise à domicile de 24% du revenu national . C’est un niveau qui n’avait pas été vu depuis l’époque de la Grande Dépression« . Lisez cet article, traduisez-le ou faites-le traduire. Dites vous que cela ne concerne pas que les US, mais aussi toute l’Europe et en particulier la France. Juste une chose, ne me reprochez pas ensuite d’être déprimé. « De plus en plus , la richesse des Etats-Unis se tient dans les mains de moins en moins . Une étude a révélé qu’à partir de 2007 , le fond 80% des ménages américains détenaient environ 7 % des actifs financiers liquides » . Cliquez ici. Steal Baby, steal. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010
Livres dédicacés via le site éditeur. Envoyez ce lien à votre banquier et à tous vos amis.
Mon dernier bébé: « 
777, la chute de Wall Street et du Vatican« ! Vos critiques sont ici, la 4e de couve ici.
40 pages de NOTRE-DAME DE L’APOCALYPSE (pdf). La Revue de Presse est ici.
Rediffusion des news, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l’accord préalable de l’auteur.
La Revue de Presse radio sur 95.2 Mhz direct le mercredi 14h; redifs samedi 23h, dimanche 16h. Sur le Web: site de la radio. .

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans Petit rappel aux moutons!

 

Étiquettes : , ,

MARCHANDS D’ANTHRAX (sur ARTE ce soir)

ARTE diffuse (enfin) le film « Marchands d’Anthrax » le mardi 7 septembre 2010 à 22h35

MARCHANDS D’ANTHRAX avance qu’une investigation sérieuse de ces attaques conduirait loin – trop loin – dans un monde cauchemardesque où la recherche interdite sur les armes bactériologiques est néanmoins approuvée dans les plus hautes sphères gouvernementales – un monde hanté par les horreurs de l’expérimentation sur l’homme et par les menaces que posent les technologies nouvelles et dangereuses. Les pouvoirs en place ne veulent pas ouvrir cette boite de Pandore des secrets.

MARCHANDS D’ANTHRAX commence par réexaminer en détail les attentats aux Etats-Unis et poursuit en investiguant sur le mystérieux décès des plus grands spécialistes de l’anthrax à la suite des attaques de 2001 – des chercheurs qui ont travaillé sur les programmes de guerre biologique en Afrique du Sud, en Russie et en occident. Le film transporte les spectateurs dans des laboratoires placés sous haute surveillance où l’on mène des recherches top secrètes sur les pathogènes les plus meurtriers connus de l’homme. Il explore également l’élaboration d’armes bactériologiques dites « ethniques », y compris une « Bombe Noire » mise au point par des chercheurs travaillant pour le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

Le film en vient à la conclusion que le véritable héritage des envois d’enveloppes piégées à l’anthrax en 2001 – quel qu’en soit l’auteur – est l’essor rapide d’un « complexe militaro-industriel de la guerre bactériologique » un endroit où la « biodéfense » positive est indiscernable de l’atroce recherche « offensive » interdite par le droit international.

Alors que nous nous préoccupons de notre environnement, du changement climatique et des dangers de la prolifération nucléaire, sommes-nous à présent au cœur d’une dangereuse course aux armements bactériologiques non déclarée ? Que se passe-t-il dans les laboratoires ?
MARCHANDS D’ANTHRAX offre un aperçu de l’univers terrifiant qui, même après le cataclysme du 11 Septembre, demeure caché derrière les murs de la sécurité nationale.

http://www.reopen911.info/News/2010/09/06/arte-diffuse-enfin-le-film-marchands-danthrax-mardi-7-septembre-2010/

En direct sur le PC:

http://www.playtv.fr/television/#arte

 

Étiquettes : , , ,

L’aide à la Grèce, un « euphémisme » pour une aide aux banques

BRATISLAVA – Le ministre slovaque des Affaires étrangères Mikulas Dzurinda a estimé mardi que l’aide européenne accordée à la Grèce endettée, à laquelle son pays avait refusé de contribuer, n’était qu’un « euphémisme » pour une aide aux grandes banques.

« L’aide à la Grèce est un euphémisme. Il s’agit de sauver les profits des plus importantes banques commerciales européennes », a déclaré M. Dzurinda, interrogé par l’AFP.

« Cet argent afflue-t-il vers des couches sociales les plus faibles de la Grèce? Il afflue vers les banques commerciales privées européennes », a-t-il affirmé.

Il s’agit en fait, selon lui, d’une « solidarité des gens qui travaillent honnêtement et qui paient les impôts, envers les plus grandes banques européennes, pour que ces dernières puissent continuer à se comporter de manière irresponsable ».

« Cela ne me plaît pas », a souligné M. Dzurinda, Premier ministre slovaque entre 1998 et 2006, auteur à cette époque d’une série de réformes ultra-libérales.

Souvent douloureuses pour la population, ces réformes ont valu à ce pays post-communiste de 5,4 millions d’habitants le surnom de « tigre centre-européen ».

« Dois-je demander maintenant aux chefs de l’UE de venir chez nous pour dire aux gens que je les avais fait souffrir inutilement? Que c’était une erreur de se serrer la ceinture pour réduire la dette publique et qu’il aurait mieux valu endetter encore plus le pays en attendant que quelqu’un d’autre vienne payer la facture? », a lancé M. Dzurinda.

Le parlement de la Slovaquie, membre le plus récent et le plus pauvre de la zone euro, a refusé en août son feu vert à la participation slovaque au prêt de 110 milliards d’euros sur trois ans accordé à la Grèce.

Bratislava s’est immédiatement retrouvé sous le feu des critiques des autorités européennes qui lui reprochaient un « manque de solidarité ».

La part slovaque de cette aide à la Grèce devait s’élever à près de 800 millions d’euros. Bratislava a en revanche approuvé, sous réserves, un fonds d’urgence destiné aux pays endettés de la zone euro.

« Nous ne sommes pas encore sortis du pire. Une forte solidarité et un fort engagement de tous les membres de la zone euro sont nécessaires », a souligné mardi à Bruxelles le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, à l’issue d’un entretien avec le ministre slovaque des Finances, Ivan Miklos.

« J’ai une question à poser à ces fonctionnaires européens qui nous critiquent aujourd’hui: où étaient-ils au moment où des données étaient falsifiées et la Grèce se précipitait vers un abîme », a commenté M. Dzurinda.

(©AFP / 07 septembre 2010 20h05)

Il a tout compris ce monsieur…!

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Sécurité routière: les véhicules électriques peuvent être dangereux

Les véhicules électriques et hybrides peuvent être dangereux, parce qu’ils sont silencieux. La Commission économique de l’ONU pour l’Europe (CEE) a lancé mardi une étude destinée à mettre au point un système d’alerte sonore pour équiper ces véhicules.

Le développement des véhicules électriques joue un rôle-clef pour contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En même temps, il peut représenter un risque pour les piétons et les autres usagers de la route, a expliqué un porte-parole de la CEE Jean Rodriguez.

Le bruit des véhicules à moteur signale leur présence, leur vitesse, s’ils accélèrent ou ralentissent. Rien de tout cela pour des véhicules silencieux. Le risque est particulièrement important pour les aveugles et malvoyants, les enfants et personnes âgées, ainsi que les cyclistes, avertit la CEE.

Recommandation en 2012
Un groupe de travail a été créé dans le but de proposer une réglementation sur des systèmes d’alerte sonore pour les véhicules électriques. Réuni à Genève lundi et mardi, il a discuté de l’étendue des risques et de l’information nécessaire aux usagers de la route.

Il a aussi examiné l’efficacité de systèmes d’alerte sonore et les normes techniques qu’il faudra développer. Le groupe a été chargé de faire une recommandation aux gouvernements et à l’industrie d’ici février 2012.

(ats / 07 septembre 2010 15:30)

Que ne feraient-ils pas pour garder le pétrole à flot,je vous le demande!!!

 
4 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Ben c’est le GIEC qui va pas être content!

 

Réchauffement: la fonte de la calotte glaciaire surévaluée, selon une étude

PARIS – La fonte des glaces du Groenland et de l’ouest de l’Antarctique, une des conséquences les plus préoccupantes du réchauffement climatique, est deux fois moins importante qu’on ne le pensait, assure une nouvelle étude de scientifiques néerlandais et américains.

Ces deux dernières années, plusieurs équipes de chercheurs avaient estimé que les glaces du Groenland fondaient d’environ 230 gigatonnes (milliards de tonne) par an, et de 132 Gt dans l’Antarctique ouest.

La fonte de ces immenses réserves de glace serait, selon les données jusqu’à présent disponibles, responsable pour moitié de la hausse du niveau des mers, de 3 mm par an actuellement. La hausse n’était que de 1,8 mm au début des années 60.

Mais selon une étude publiée dans le numéro de septembre de la revue Nature Geoscience, ces estimations ne tiendraient pas suffisamment compte d’un phénomène connu sous le nom d’ajustement isostatique, ou « rebond post-glaciaire ».

Il s’agit du soulèvement de l’écorce terrestre consécutif à la fonte des calottes glaciaires, après le dernier âge de glace.

Durant des dizaines de milliers d’années, des glaciers de plusieurs kilomètres d’épaisseur ont occupé l’Antarctique et la majeure partie de l’hémisphère nord, comprimant la croûte terrestre sous leur énorme poids.

Quand ces glaciers ont commencé à fondre, il y a environ 20.000 ans, la croûte sur laquelle ils reposaient a dans le même temps commencé à « rebondir ». Et elle continue toujours à le faire.

Ce mouvement ne s’exerce pas seulement du bas vers le haut mais aussi latéralement, et même du haut vers le bas pour les régions voisines, explique Bert Vermeersen, de l’Université de Delft aux Pays-Bas, dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

« On peut comparer ça à un matelas sur lequel on vient de dormir toute la nuit » et qui reprend lentement sa forme, résume le chercheur.

Souvent sous-évalué, voire ignoré par les modélisations précédentes, ce rebond est plus important que prévu, selon l’étude qui a analysé les changements dans le champ gravitationnel de la Terre et dans la pression des fonds sous-marins.

L’examen de ces données a révélé que le sud du Groenland était en réalité en train de s’affaisser, par contrecoup du rebond post-glaciaire enregistré en Amérique du Nord.

En tenant compte de ce phénomène, la fonte des glaces du Groenland serait ramenée à 104 gigatonnes, plus ou moins 23 Gt, et celle de l’ouest de l’Antarctique à 64 gigatonnes, plus ou moins 32 Gt.

Malgré cette importante marge d’erreur, qui illustre les incertitudes qui demeurent dans les mesures de la fonte des glaces, l’évaluation du phénomène est désormais affinée, assure M. Vermeersen, dont l’équipe a collaboré avec la Nasa et l’Institut néerlandais pour la recherche spatiale.

Selon ces nouvelles estimations, la fonte des glaces serait responsable d’environ 30% de la hausse du niveau des mers, et non plus 50%, souligne Bert Vermeersen. Le reste de cette hausse proviendrait du réchauffement des mers, dont le volume augmente en même temps que la température.

(©AFP / 07 septembre 2010 14h46)

 
3 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Une météorite est tombée en Colombie!

 

Une météorite est tombée dimanche en Colombie à côté de Santander, créant un cratère de 100 mètres de diamètre, une autre plus petite serait tombée au Brésil le même jour.

Les autorités colombiennes ont confirmé que la boule de feu « géante » qui est tombé du ciel dans le département de Santander dans le centre de la Colombie était une météorite .

Les médias colombiens a été animée par des histoires de témoins oculaires de la boule de feu , qui a provoqué une explosion massive à 3:15 heure locale dimanche.

Andina.com a signalé que le maire de Bucaramanga Fernando Vargas a confirmé que le phénomène était une météorite qui a creusé un cratère de 100 mètres de diamètre quand il s’est écrasé sur le sol de la municipalité de San Joaquin à Santander .

Des hélicoptères de l’armée colombienne de l’air ont été demandés à survoler la zone pour tenter de localiser la source de l’explosion .

Le directeur de l’Université de Nariño de l’Observatoire Astronomique , Alberto Quijano , de RCN Radio a dit Dimanche qu’il croyait que l’objet était une météorite .

Dans les zones rurales de Santander , la police a reçu des rapports que l’explosion avait brisé des fenêtres dans la région.

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=10066&cpage=1#comment-3584

 
13 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Bon appétit!

  » L’ingénieur agronome Claude Bourguignon est spécialiste de la microbiologie des sols. Il a bien voulu communiquer la recette de la tarte aux cerises achetée en grande surface, en adepte de révolution verte qui lutte contre l’effet de serre.

Histoire de la Farine

Les grains de blé ont été enrobés d’un fongicide avant semis. Pendant sa culture, le blé a reçu de deux à six traitements de pesticides selon les années, un traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d’éviter la verse et une dose importante d’engrais : 240kg d’azote, 100kg de phosphore et 100kg de potassium à l’hectare. Dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfite de carbone puis arrosés au chlopyriphosméthyl. Pour la mouture, ma farine reçoit du chlorure de notrosytel. Puis de l’acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l’amylase. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l’amidon est blanchi au permanganate de potassium. Les corps gras reçoivent un antioxydant comme l’hydroxytoluène de butyle et un émulsifiant type lécithine.


Histoire de la crème


– Les oeufs proviennent d’un élevage industriel où les poules sont nourries aux granulés contenant des antioxydants (E300 à E311), des arômes, des émulsifiants comme alginate de calcium, des conservateurs comme l’acide formique, des colorants comme la capsanthéine, des agents liants comme le lignosulfate et enfin des appétants pour qu’elles puissent avaler tout ça comme l’acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.

– Le lait provient d’un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :des antibiotiques comme le flavophospholipol (E212) ou le monensin- sodium (E714),des antioxydants comme l’ascorbate de sodium (E301), l’alpha-tocophérol de synthèse (E307), le buthyl-hydrox-toluène (E321) ou l’éthoxyquine (E324), des émulsifiants comme l’alginate de propylène-glycol (E405) ou le polyèthylène glycol (E496), des conservateurs comme l’acide acétique, l’acide tartrique (E334), l’acide propionique (E280) et ses dérivés (E281 à 284), des composés azotés chimiques comme l’urée E801), ou le diurédo-isobutane(E803), des agents liants comme le stéarate de sodium, des colorants comme le E131 ou 142 et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout cela comme le glutamate de sodium.

– Les huiles ont été extraites par des solvants comme l’acétone puis raffinés par l’action de l’acide sulfurique, puis lavage à chaud, neutralisées à la lessive de soude, décolorées au bioxyde de chlore ou au bicarbonate de potassium et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc. Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.


La crème, une fois obtenue, reçoit des arômes et des stabilisants comme l’acide alganique (E400)


Histoire des cerises

Les cerisiers, ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.Les cerises sont décolorées à l’anhydride sulfureux et recolorées de façon uniforme à l’acide carminique ou à l’érythrosine. Elles sont plongées dans la saumure contenant du sulfate d’aluminium et à la sortie elles reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202). Elles sont enfin enduites d’un sucre qui provient de betteraves qui, comme le blé, ont reçu leur dose d’engrais et de pesticides.


Le sucre extrait par décantation à la chaux et à l’anhydridesulfureux puis décoloré au sulfoxylate de sodium, puis raffiné au norite et à l’alcool isopropylique. Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.


Bon Appétit !

Maintenant vous êtes informé, vous savez dans quoi vous marchez…

Texte de Claude Bourguignon, ingénieur agronome et microbiologiste des  sols, tiré de son excellent livre

Trouvé chez Ferlim 🙂

http://changementclimatique.over-blog.com/article-additifs-alimentaires-et-cancers-56614301.html

 
10 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :