RSS

Pakistan: après les inondations, forte inflation et risques sociaux

01 Sep

ISLAMABAD – Les inondations qui ont en partie ravagé le Pakistan devraient provoquer une forte inflation, proche de 20%, et avoir de graves conséquences sociales, en raison de la destruction de nombreuses récoltes, a annoncé mercredi le Premier ministre Yousuf Raza Gilani.

« L’inflation devrait largement augmenter en raison du manque de nourriture due aux destructions de récoltes », a déclaré M. Gilani dans un discours à son gouvernement retransmis à la la télévision.

« Nous ne parviendrons pas à l’objectif de 9,5% prévu pour l’année fiscale 2011 (juillet 2010 à juin 2011, ndlr), et elle pourrait se situer entre 15 et 20% », a-t-il précisé.

Les inondations qui ont touché plusieurs régions du pays depuis un mois, dont le grenier à blé du Pendjab (centre), vont faire chuter la croissance du Produit intérieur brut (PIB) pakistanais sur la même période à 2,5%, contre 4,5% prévus auparavant, a-t-il ajouté.

« Nous avons enregistré une croissance de 4,1% au cours de la dernière année fiscale, et elle devait être de 4,5% cette année. Or les dégâts engendrés par les inondations vont la ramener à 2,5% », selon lui.

« Cette perte économique va se traduire par des suppressions d’emplois et des pertes de revenus massives pour des milliers de familles. Cela pourrait avoir de graves conséquences sociales », a ajouté M. Gilani.

Plus d’un mois après le début des pluies torrentielles de mousson qui ont gonflé exceptionnellement les fleuves et rivières et inondé plus de 20% du territoire pakistanais, 18 millions de personnes sont toujours affectées à divers degrés, dont 8 millions ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence et 4,8 millions sont sans abri, estime l’ONU.

Les eaux se sont progressivement retirées du nord et du centre et commencent à refluer dans le sud, la région la plus touchée.

Mais « une triple menace commence à poindre à mesure que la crise s’étend dans le pays », a prévenu mercredi le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies. « Les gens ont perdu leurs semis, leurs récoltes et leurs revenus, ce qui les laisse vulnérables face à la faim », a souligné sa directrice générale, Josette Sheeran.

(©AFP / 01 septembre 2010 15h11)

 
2 Commentaires

Publié par le 1 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

2 réponses à “Pakistan: après les inondations, forte inflation et risques sociaux

  1. Ventdunord Rahan

    2 septembre 2010 at 8 h 13 min

    je suis interressé par une analyse qui nous expliquerait où se trouve le bénéfice de cette catastrophe pour les Zuniens qui font main basse sur les ressources de la région en luttant contre le terrorisme.

    si qq’un en a une à proposer…

    J'aime

     
    • realinfos

      2 septembre 2010 at 9 h 03 min

      Bonjour Rahan,
      Si on veut simplifier au maximum,l’oligarchie sioniste anglo saxonne tentera par tous les moyens d’imposer et de contrôler toutes les ressource(agricoles,minerais,pétrole… de tous les gouvernements(non alignés),de faire et de défaire les hommes politiques(assassinats,coup d’état,guerres)….
      afin de suivre et d’imposer leur plan(leur N.O.M) et tout ceci a commencé il y a bien longtemps déjà…..!!!!
      Le terrorisme n’est que l’excuse qui a été fomenter et qui est surement financé par ses mêmes tarés….!
      Il en est de même pour le contrôle du climat,Haarp entre autres…!
      Le but ultime pour ces « inhumains » c’est le CONTROLE de tout !!!!!
      Ce n’est que mon humble avis….

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :