RSS

Archives du 16 août 2010

Qui qu’en veut de mes crevettes sauce pétrole?!

 

La pêche à la crevette reprend timidement en Louisiane après la marée noire

WASHINGTON – La saison de la pêche à la crevette au large a repris timidement lundi en Louisiane (sud des Etats-Unis) pour la première fois depuis la marée noire qui a déversé des millions de litres de pétrole dans le golfe du Mexique.

Dean Blanchard, le plus grand producteur de crevettes des Etats-Unis, basé à Grand Isle, en Louisiane, a affirmé à l’AFP que « quatre bateaux », sur les 1.400 qu’il exploite, sont sortis « et en plus ils trouvent du pétrole » en guise de crevettes.

« Ils lancent les filets, trouvent du pétrole et relancent les filets dans des eaux plus propres », a-t-il ajouté.

La Commission de la pêche et de la nature de Louisiane a déclaré ouverte lundi la saison de la pêche à la crevette du mois d’août, après le feu vert des autorités sanitaires, a indiqué Ewell Smith, directeur général de l’organisation de promotion des produits de la pêche de l’Etat.

« L’Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA), l’Agence de l’alimentation et des médicaments (FDA) et l’Agence de protection de l’environnement (EPA), ces trois organisations gouvernementales ont donné leur feu vert à la pêche pour les eaux ouvertes au trafic », a indiqué M. Smith.

« Presque toutes les eaux » sur lesquelles l’Etat de Louisiane a autorité sont ouvertes, a-t-il ajouté.

Dean Blanchard a indiqué qu’au total une cinquantaine de bateaux seulement sur toute la flotte de Louisiane, qui compte 5.000 navires, avaient pris la mer en ce début de saison de pêche qui dure quatre mois.

Le pétrole a cessé de s’écouler du puits responsable de la marée noire à la mi-juillet, mais les effets des millions de litres de brut déversés dans la mer ainsi que des dispersants chimiques peuvent contaminer les eaux pendant des années, ont prévenu les scientifiques.

Du naufrage de la plateforme le 22 avril à l’arrêt de la fuite à la mi-juillet, quelque 4,9 millions de barils de pétrole, soit 780 millions de litres, se sont échappés du puits, dont 800.000 barils (127 millions de litres) ont été récupérés, selon les chiffres du gouvernement américain.

« Le brut peut dégager de l’hydrogène sulfuré et contient des traces de métaux lourds de la famille des hydrocarbones aromatiques polycycliques (PAH) qui peuvent contaminer la chaîne alimentaire », ont indiqué les docteurs Sarah Janssen et Gina Solomon dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Les PAH comprennent des éléments « probablement cancérigènes » et peut s’accumuler pendant des années dans les mollusques et crustacés dont les huîtres, les crabes et les crevettes, la nourriture emblématique du Sud des Etats-Unis. Près des trois quarts de la production de crevettes américaines viennent du golfe du Mexique.

(©AFP / 16 août 2010 21h45)

Maintenant,un article de la « presse Mississipi »  qui vient confirmer les dires de Dean Blanchard:

http://blog.gulflive.com/mississippi-press-news/2010/08/mississippi_sierra_club_chief.html

 
6 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

La longue nuit des morts-vivants

Le Grand Soir, 16 août 2010

par Pascal Sacre

 

 

 

 

 

 

« Seul l’amour peut guérir de la haine ».

En réalité, nous sommes dans la nuit des morts-vivants… [1]
Oui, vraiment.

Ce n’est pas un film, ou une histoire, mais la réalité : tous ces zombies autour de nous, et qui non contents d’être eux-mêmes morts et vivants, veulent nous attirer dans leur monde d’obéissance absolue, de conformisme et d’aveuglement.

La lobotomisation des humains par le langage vidé de tout sens [2], l’inversion des valeurs fondamentales (novlangue), les plaisirs immédiats, la consommation aveugle, le travail abrutissant, les faux prophètes et les lâches, les menteurs, les meurtriers déguisés en héros et adulés en leaders…[3].

Si vous regardez autour de vous, vraiment, avec curiosité et attention, vous les aurez sans doute remarqué : tous ces zombies, tous ces lobotomisés, intelligents et riches, contents et satisfaits, parfois un peu inquiets des rumeurs mais vite rassurés par Claire Chazal et Laurence Ferrari, et par les “Debunkers” : les prêtres de la norme absolue, du dogme unique.

Terrorisme islamique et taliban, Iran nucléaire et hostile, réchauffement climatique dû au CO2, nécessité des vaccins, capitalisme indispensable, évolution darwinienne, un 11 septembre au cutter, un Israel qui ne fait que se défendre (préventivement), et des palestiniens qui terrorisent …

Une histoire lisse, un conte comme celui de nos enfances, où aujourd’hui, les USA et leurs alliés…sont le Bien, et le reste du monde des barbares à coloniser, à discipliner, à convertir.

Car les zombies sont parqués, placés entre deux lignes qu’ils ne peuvent franchir sous aucun prétexte.

Si par accident ou par un improbable concours de circonstances, ils traversaient la ligne, les prêtres modernes apparaissent, ils ne sont jamais très loin : Claire Chazal, Laurence Ferrari, Jérôme Quirant [4], Alain Minc (Le Monde), le New York Times, un docteur par ici, un expert par là, des ministres arrogants, des “spécialistes” condescendants… Il y a un « expert » pour chaque domaine, chaque pays, chaque groupe dissident.

Les cerveaux humains, d’ordinaire de formidables machines à penser potentielles, sont vite remis sous clé.
Esprits domestiqués.
Emotions domptées.
Pensées assimilées.
Neurones digérés.

Si vous regardez autour de vous, mais vraiment, avec attention, cette fois, en pleine conscience, avec curiosité, et que vous n’êtes pas un de ces morts-vivants, vous l’aurez sans doute remarqué, cela se voit à leur démarche, pleine de leur soumission, de leur reddition.

Et à leur regard !
Leurs yeux.
Eteints, fixes.
Il y a plus de vie dans des phares d’une voiture (d’occasion).
Où sont les barreaux, les barbelés, les miradors ?
Nulle part, pourtant.
Invisibles, en tout cas.

Et ce monde n’a jamais été autant rempli de prisonniers qui tournent eux-mêmes la clé dans la serrure, écoutant les menteurs professionnels, rassurants, et rejetant les amis qui veulent leur prendre la main et les encourager à réfléchir par eux-mêmes.

La vie-mort envahit le monde, avec ses armées de prêtres modernes, d’experts et de spécialistes arrogants ; de Chazals, de Ferraris, de Quirants, d’Attalis, de Bernard-Henri Levys, d’Al Gores, de Bachelots, de voisins, d’amis, de personnes qui ont un avis sur tout mais ne sont prêts à aucune recherche personnelle, l’esprit ouvert à 180°.

Ceux qui ressentent encore l’appel de la conscience et de la vérité,
ceux dont le cœur se pince encore devant les atrocités commises dans le monde et devant toutes les guerres menées par le prix Nobel de la paix,
ceux que le siège de Gaza, l’écrasement des chemises rouges, le pillage de l’Afrique et de l’Amérique du Sud… touchent encore,
ceux qui ne dormiront comme avant que lorsque les vrais meurtriers du 11 septembre seront sous les verrous,
tous ceux-là ne sont pas plus parfaits, ne sont pas meilleurs, ne sont pas plus courageux ou plus valables que tous les autres.

Mais eux ne sont pas encore morts… – vivants.
Pas encore.

“L’ultime faiblesse de la violence est que c’est une spirale descendante, engendrant la chose même qu’elle cherche à détruire. Au lieu d’affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l’amour peut faire cela.”

Martin Luther King

Pascal Sacré

SOURCE: Les signes des temps

Trouvé chez Jo:

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=8911&cpage=1#comment-2325

Voilà qui est dit et bien dit !!!

 
2 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes :

Revendez vite vos actions avant que l’Hindenburg Omen ne les fasse exploser

lundi 16 août 2010par Johan Debière
 

Revendez vite vos actions car les bourses pourraient être mondialement touchées en septembre par l’Hindenburg Omen. Toutes les conditions sont en effet réunies pour qu’il en soit ainsi. L’Hindenburg Omen, c’est cette invention de Jim Miekka, un expert qui a baptisé son système prédictif en lui donnant le nom du célèbre ballon dirigeable allemand transformé en un tas de cendres à Lakehurst en à peine 32 secondes dans le New Jersey, en 1937. L’Omen est un indicateur technique capable de prédire l’écroulement complet des systèmes boursiers. Un écroulement à l’image de la chute du ballon.

Le Wall Street Journal revient ici sur les conditions requises pour que l’Hindenburg Omen se produise.

92 entreprises ont été notées jeudi dernier à leur cours le plus haut au cours des 52 dernières semaines. Cela correspond à 2,9% de toutes les entreprises cotées sur le NYSE. 81 autres entreprises ont dans le même temps été notées à leur plus bas niveau, ce qui correspond à 2,6% des entreprises cotées sur le NYSE. Selon le système prédictif utilisé par l’Omen, une catastrophe se produit lorsque chacun des niveaux de cours extrêmes dépasse 2,5%. Le phénomène est également susceptible de se produire en cas de montée ininterrompue du NYSE simultanément à l’évolution négative du McClellan Oscillator, un indicateur technique qui mesure les variations du marché.

Le 7 juillet 2008, l’influent journal boursier Barron’s avait déjà évoqué l’Hindenburg Omen.
Il y avait alors eu 25% de chances que la bourse s’écroule dans les 120 jours. Le 15 septembre 2008, Lehman Brothers était en situation de faillite. La crise financière était devenue une réalité.

 Ce Lundi midi ,la chute continue,alors pourquoi pas …!!!

 

Étiquettes : , ,

L’activité solaire pourrait expliquer les hivers froids en Europe

Posted by Équipe Signes des Temps on April 18, 2010

Futura-science, 16 avril

par Grégoire Macqueron

La Terre a beau se réchauffer, l’Europe pourrait connaître une série d’hivers rigoureux évocateurs de ceux du petit âge glaciaire du 17e siècle. La faute à l’activité pâlotte du Soleil, accusent des scientifiques anglais. Cette faiblesse perturberait le jet stream du front polaire et empêcherait l’air chaud d’atteindre l’Europe pendant l’hiver.Malgré le réchauffement de l’hémisphère nord, l’Angleterre vient de connaître son 14e hiver le plus froid depuis 160 ans. S’il existe plusieurs explications à cela, celle qui a la préférence des scientifiques de l’université de Reading repose sur l’activité solaire. L’équipe menée par Mike Lockwood vient en effet de mettre en évidence une forte corrélation entre la faiblesse de l’activité solaire et l’apparition d’un phénomène de blocage du jet stream de l’hémisphère nord.

Ce jet stream (appelé aussi courant-jet) est un courant aérien très puissant qui parcourt l’hémisphère à grande vitesse, entre 6 et 15 kilomètres d’altitude. Il sépare les masses polaires d’air froid (front polaire) des masses chaudes tropicales. En cas de phénomène de blocage, ce courant aérien adopte un parcours en « S » qui permet localement aux masses d’air polaires de descendre vers le sud et empêche les masses d’air chaud de remonter vers le nord.


Les méandres du jet stream de l’hémisphère nord. En bleu figurent les masses d’air froides et en orange les masses chaudes. En cas de blocage du jet stream (c), celui-ci adopte un parcours en « S » qui permet aux masses d’air froides de descendre. © W, Wikimédia CC by-sa 3.0

Par conséquent, la baisse d’activité du Soleil qui a débuté en 1985 pourrait indiquer une augmentation de la fréquence des hivers rigoureux, notamment en Europe. Mike Lockwood précise que ce phénomène est régional et saisonnier, sans effet sur la température globale de la planète. C’est la façon dont l’énergie solaire est répartie sur la planète qui est modifiée, non la quantité d’énergie que la Terre reçoit.

L’équipe de Mike Lockwood, dont les travaux sont publiés dans la revue Environmental Research Letters, a découvert cette forte corrélation en comparant les tendances à long terme du champ magnétique solaire avec les températures régionales du Central England Temperature.

Coup de froid sur l’Europe

Le mécanisme qui relierait l’activité solaire à la modification du jet stream est inconnu. Une explication possible pourrait être que la baisse d’activité solaire affecte les températures de la stratosphère, entre 20 et 50 kilomètres au-dessus de nos têtes. Cela entraînerait une modification de la circulation de cette couche atmosphérique qui perturberait à son tour la circulation de la troposphère dans laquelle se déroulent les phénomènes météorologiques comme les jets streams.

Si cette corrélation se confirmait, les Européens peuvent s’attendre à retrouver plus souvent des hivers rigoureux ainsi que les neiges d’antan. Les scientifiques rappellent en effet dans leurs travaux que l’Europe a connu une autre époque où une série d’hivers très froids a coïncidé avec une baisse de l’activité solaire. C’est le Petit âge glaciaire, aussi appelé minimum de Maunder, qui eut lieu approximativement entre 1645 et 1715. Selon eux, le taux d’isotopes cosmogéniques (isotopes rares formés par les rayons cosmiques) suggère qu’il y a 8% de chance que les conditions d’un minimum de Maunder soient rassemblées d’ici 50 ans…

http://www.futurquantique.org/?p=4861

Très cohérent et qui pourrait expliquer le brusque changement de météo en Russie: ( https://realinfos.wordpress.com/2010/08/16/russie-apres-le-feu-leau/ )

 
8 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Russie: Aprés le feu! l’eau!

 

Un front froid attaque la Russie par le nord-ouest, des dégâts importants

SAINT-PETERSBOURG – Un front froid a attaqué dans la nuit la Russie par le nord-ouest, provoquant de violents orages et des dégâts importants et se dirigeant désormais vers Moscou, après la canicule et les incendies qui ont frappé le pays ces dernières semaines.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a donné des instructions en prévision du passage de ce front orageux dans le pays.

« Des instructions ont été données pour que les conséquences du passage du front froid soient réparées au plus vite, et pour la mobilisation des services médicaux et sociaux », a indiqué le gouvernement, cité par Interfax.

Dans le nord-ouest du pays, les vents violents et les orages ont abattu des arbres et privé d’électricité près de 100.000 personnes, a indiqué l’antenne du ministère russe des Situations d’urgence à Saint-Pétersbourg. « Près de 1500 localités où habitent 93.841 personnes ont été privées d’électricité dans la région de Saint-Pétersbourg et celles de Novgorod, Pskov, Vologda, et Arkhanguelsk ».

Deux grues de 50 mètres sont tombées sur des chantiers de l’ancienne capitale impériale, blessant grièvement une femme qui pilotait l’un des engins.

Les services météorologiques russes ont lancé une alerte concernant Moscou et la région.

« Un front atmosphérique qui a déjà fait des dégâts importants dans les régions du nord-ouest de la Russie se dirige vers la capitale », ont indiqué ces services, cités par Itar-Tass.

« On attend à Moscou des averses abondantes, de la grêle, des rafales de vents atteignant par endroits la vitesse de 28 mètres/seconde », ont indiqué ces services, cités par Itar-Tass.

La partie occidentale de la Russie est touchée depuis le début de l’été par une canicule sans précédent, et de gigantesques incendies de forêt ont ravagé près d’un million d’hectares dans le pays depuis la fin juillet, faisant 54 morts selon un bilan officiel. Plus de 50.000 hectares sont toujours en feu, notamment près d’un centre nucléaire à Sarov (500 km à l’est de Moscou).

(©AFP / 16 août 2010 08h59)

 
2 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :