RSS

Archives du 6 août 2010

Une éruption volcanique en Indonésie orientale.

JAKARTA, Indonésie – L’un des volcans les plus actifs de l’Indonésie a éclaté vendredi, laissant plusieurs personnes gravement blessées, selon les autorités.
Le Mont Karangetang, situé sur Siau, une partie de la chaîne de l’île de Sulawesi, vomi de lave et des cendres chaudes des centaines de yards (mètres) dans l’air.
Au moins quatre villageois vivant sur les pentes des montagnes étaient manquants, a déclaré Surono, un responsable en cas de catastrophe. Plusieurs autres ont été grièvement blessés.
Dernière éruption du volcan grands en Juillet 2006 a causé près de 4000 personnes à être évacuées de cinq villages.
L’Indonésie, plus grand archipel du monde, est situé sur la soi-disant du Pacifique « Ring of Fire », un arc de volcans et de lignes de faille encerclant le bassin du Pacifique

AP

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Inondations dans le nord de l’Inde: au moins 88 morts

SRINAGAR (Inde) – Au moins 88 personnes sont mortes dans des inondations provoquées par de fortes précipitations à Leh, la principale ville de la région himalayenne du Ladakh, au Cachemire indien (nord), a annoncé la police vendredi dans un nouveau bilan.

(©AFP / 06 août 2010 12h05)

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Les Moscovites étouffent dans la fumée

MOSCOU – Les coupoles colorées de la cathédrale Saint Basile sur la place Rouge de Moscou ne sont vendredi qu’une ombre dans la fumée âcre des incendies qui a envahi la ville, prenant les Moscovites à la gorge.

Dans une pharmacie de la rue Tversakaïa qui traverse le centre-ville de la capitale russe, des clients aux yeux rougis défilent pour demander, entre deux quintes de toux, les masques chirurgicaux qui, espèrent-ils, les aideront à respirer plus facilement.

« Je ne sais pas si ça aide vraiment, c’est fait pour protéger contre les virus, mais ça a beaucoup de succès. Avant, on les vendait à l’unité, maintenant on ne les vend plus que par dix », explique la pharmacienne, Svetlana Gougova.

« Mais je ne vois rien d’autre qui puisse vraiment aider », ajoute-t-elle, confiant en avoir vendu plus de 300 durant la seule matinée de vendredi.

La qualité de l’air est si mauvaise que la visibilité dans le centre de Moscou ne dépasse pas une centaine de mètres. Dès lors, le ministère de la Santé a publié une liste de conseils pratiques destinés à préserver la santé des Moscovites :

« Essayer d’éviter d’être dehors tôt le matin, c’est là que la concentration de fumée est maximale », « Eviter d’être trop longtemps dehors » ou encore « Il est nécessaire d’éviter les activités physiques », peut-on lire sur le site du ministère.

Des recommandations auxquelles personne ne prête attention sur les chantiers de Moscou, où les travailleurs immigrés — Tadjiks, Ouzbeks et Kirghiz — se pressent comme tous les jours, sans masques de protection.

« Bien sûr que c’est beaucoup plus dur de travailler, de respirer ! Mais qu’est-ce qu’on peut faire, on nous dit de travailler, on travaille », confie Nourbek, un Kirghiz qui ramasse les gravats sur le chantier d’un hôtel de luxe.

Les horaires des ouvriers n’ont pas non plus été aménagés pour limiter le temps passé dans la fumée mêlée de poussière de leur lieu de travail. Pourtant, ne serait-ce qu’à cause de la canicule qui frappe la Russie depuis six semaines, les services sanitaires russes recommandent des journées de travail raccourcies.

« Les immigrés, c’est des esclaves, pas des ouvriers », dit Aïbek, un ouvrier-soudeur sur le même chantier.

La fumée s’inflitre jusqu’en sous-sol. Dans les passages souterrains de Moscou où s’alignent les petites boutiques de bric-à-brac, les vendeuses disent souffrir tout autant.

« Nous sommes assises depuis des semaines dans la chaleur, c’était déjà dur, maintenant avec la fumée c’est juste insupportable », lance Irina Klatchkova, la cinquantaine et un mouchoir humide plaqué sur le visage, devant son kiosque à boissons dans un souterrain de la place Pouchkine.

Evguenia Semoutnikova, dirigeante de Mosecomonitoring, un organisme public chargé de la surveillance de l’environnement, appelle les gens à rester chez eux.

« C’est une raison sérieuse pour renoncer à sortir dans la rue, non seulement pour les personnes âgées, les enfants de moins de trois ans, les femmes enceintes, les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et respiratoires, mais aussi pour les personnes en bonne santé », a-t-elle dit au quotidien Rossiïskaïa Gazeta.

Pour l’instant, les employeurs ne semblent pas vouloir écouter ces conseils, alors que les feux de tourbières et de forêts continuent dans la région de Moscou, comme dans d’autres régions de la partie occidentale du pays.

(©AFP / 06 août 2010 11h55)

 
3 Commentaires

Publié par le 6 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

L’Amérique et ses présidents:une histoire de famille ?!

En faisant abstraction de la généalogie de l’Homme dans son ensemble,sachant qu’officiellement nous descendons tous d’un petit nombre d’individus,attardons nous plutôt sur celui du pouvoir pour s’apercevoir une fois n’est pas coutume que et comme j’aime à le dire souvent que rien n’est dû au hasard!.

En ce qui concerne les US,liens du sang et pouvoir vont de paires comme vous allez pouvoir vous en rendre compte:

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article347

On nous a toujours appris que la consanguinité c’était Burkkcacaboudin,il faut croire que ce n’est pas vrai pour eux!!!  🙂

On peut finalement en déduire que la république et la démocratie n’ont d’existence que le nom et que l’aristocratie et la féodalité ont toujours eu cours jusqu’à aujourd’hui,pas franchement une bonne nouvelle !!!!!!!

 
3 Commentaires

Publié par le 6 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :