RSS

Archives Mensuelles: août 2010

Inondations au Niger: des quartiers de Niamey devenus « cités fantômes »

NIAMEY – « On n’avait jamais vécu ça de mémoire d’homme! », affirme Abdou Ganda, un vieux pêcheur d’un quartier de Niamey dévasté par les inondations provoquées par la crue du fleuve Niger qui affectent l’ensemble du pays depuis trois semaines.

Habitats effondrés, rizières dévastées: les inondations éprouvent durement une population déjà affectée par une grave crise alimentaire. D’après le Système nigérien d’alerte précoce et de gestion des catastrophes (SAP), l’ensemble du pays, y compris la très désertique région d’Agadez (nord), est touché. Le Niger, troisième fleuve d’Afrique, connaît sa plus forte crue depuis 1929, elle-même occasionnée par de fortes pluies.

Le SAP et l’ONU ont dénombré près de 200.000 sans-abri dans les huit régions du pays où au moins sept personnes sont mortes, selon les médias.

Trois quartiers inondés de la capitale Niamey, Zarmagandaye, Lamordé et Karadjé, sont devenus de véritables marécages.

« C’étaient des quartiers chauds à présent devenus des cités fantômes », dit encore Abdou Ganda.

Quelques rares enfants barbotent dans les eaux boueuses des ruelles. Sous les décombres des maisons construites en terre, des chats dévorent des cadavres de margouillats.

Lundi, de nouvelles pluies diluviennes y ont précipité la chute des rares habitations encore debout, trois semaines après le début des inondations.

« Nous avions minimisé la montée des eaux et avons été surpris en plein sommeil », raconte Mariama, veuve et mère de neuf enfants, qui a tout perdu dans l’effrondrement de sa demeure.

Dans la capitale, l’ONU a recensé plus de 17.000 sans-abris. Seule la moitié des sinistrés a été relogée dans des écoles et reçoit vivres, couvertures et moustiquaires, offerts par les organisations internationales.

Le Niger était déjà confrontée à une grave crise alimentaire due à un important déficit de vivres du fait de la sécheresse lors de la campagne 2009-2010 et affectant plus de 7 millions de personnes, selon l’ONU.

« C’est une catastrophe double: avant les pluies, la population manquait de nourriture. Maintenant les rares réserves de céréales sont balayées par les eaux. Il ne reste plus rien! », résume Ibrahim Mahaman, responsable d’un village sinistré, dans un témoignage relayé par l’organisation humanitaire Oxfam.

Alors que les eaux du Niger se retirent progressivement des sites inondés, la météorologie prévoit des fortes précipitations « jusqu’à la « mi-septembre ».

L’Autorité du bassin du Niger (ABN), une organisation regroupant les 9 pays traversés par le fleuve et ses affluents, basée à Niamey, a expliqué cette montée des eaux par une pluviométrie « exceptionnelle » dans certains Etats voisins dont le Mali et le Burkina Faso.

Sur son site internet, l’ABN table sur une seconde crue « importante » du fleuve attendue de novembre à janvier.

Pour prévenir le pire, les autorités locales ont décidé d’évacuer les résidants des zones inondées à Niamey vers d’autres sites.

Mais bien décidés à y rester, des « récalcitrants » renforcent les digues de protection autour de leurs maisons avec des sacs de sable, en prévision du retour des eaux.

« Notre père a dit: +nous ne bougerons pas d’ici+ », affirment Ali et Ousmane, deux adolescents du quartier de Lamordé, creusant à l’aide de pelles, des canaux pour évacuer l’eau qui stagne dans leur cour.

(©AFP / 31 août 2010 15h57)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Chine : le bilan des inondations porté à 4.200 morts et disparus

PEKIN – Plus de 4.200 personnes sont décédées ou portées disparues depuis le début de l’année dans des inondations en Chine, les plus importantes depuis plus d’une décennie, a annoncé mardi le gouvernement.

Des pluies torrentielles, provoquant des inondations et des catastrophes naturelles, ont affecté 230 millions de personnes et provoqué l’évacuation de 15,18 millions de personnes au 31 août, selon le rapport diffusé chaque mois par le gouvernement.

3.185 personnes ont été tuées et 1.050 sont portées disparues dans des catastrophes naturelles liées aux inondations cette année, selon ce rapport.

Le gouvernement a alloué plus de 2 milliards de yuans en fonds d’urgence pour les huit provinces les plus touchées, parmi lesquelles Gansu (nord-ouest), endeuillée par une énorme coulée de boue, ainsi que les provinces voisines du Sichuan et de Shaanxi.

Les pertes sur le plan économique sont évaluées à plus de 350 milliards de yuans (51,4 milliards de dollars), alors que plus de deux millions de maisons ont été détruites et plus de cinq millions de bâtiments endommagés, selon ce rapport.

1.467 personnes sont mortes et 298 portées disparues dans des coulées de boue en août dans la province du Gansu (nord-ouest), la pire catastrophe naturelle liée aux inondations en Chine cette année.

La situation rappelle celle de 1998, lorsque la montée historique des eaux du Yangtsé, le plus grand fleuve du pays, avait provoqué la mort de plus de 4.150 personnes et l’évacuation de 18 millions de personnes.

(©AFP / 31 août 2010 16h06)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

La biographie cachée des Obama : une famille au service de la CIA (1ére partie)

Le journaliste d’investigation Wayne Madsen a compilé plusieurs archives de la CIA établissant les liens entre l’Agence et des institutions et des personnes ayant eu des relations étroites avec Barack Obama, ses parents, sa grand-mère et son beau-père. La première partie de son dossier souligne l’implication de Barack Obama senior dans les actions menées par la CIA au Kenya. Ces opérations visaient à contrer la montée du communisme sous influence sino-soviétique dans les cercles étudiants ; au-delà, elles avaient également pour objectif de faire obstruction à l’émergence de leaders africains non-alignés.

La suite ici:

http://www.alterinfo.net/La-biographie-cachee-des-Obama-une-famille-au-service-de-la-CIA-1ere-partie_a49463.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Incendies dans le Sud : environ 3.000 ha ravagés

 

MARSEILLE – Plusieurs milliers d’hectares de végétation ont été ravagés par une série d’incendies dans la nuit de lundi à mardi dans le sud de la France, notamment dans l’Hérault où les pompiers restaient largement mobilisés mardi matin sur un immense foyer à une dizaine de km de Montpellier.

Ces incendies n’ont fait aucune victime, mais des dégâts matériels ont été recensés, notamment du côté de Mèze (Hérault), au bord de l’étang de Thau.

Avec le lever du jour, l’intervention des moyens aériens a permis de stopper la progression des flammes sur les deux feux toujours actifs depuis lundi soir, aux abords de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) et dans le secteur de Fontanès, près de Montpellier.

L’incendie de Fontanès, le plus préoccupant et qui a parcouru entre 2.000 et 3.000 ha, « ne progresse plus », a dit mardi matin à l’AFP le colonel Christophe Risdorfer, le patron des pompiers de l’Hérault.

« On reste très très prudents car on n’est pas à l’abri d’une reprise. Le vent s’est levé sur zone. Il était faible au début du jour mais il s’est renforcé », a-t-il toutefois souligné.

Selon le commandant des pompiers Didier Rugiero, qui a dirigé la colonne d’intervention sur Fontanès et qui avait connu la même situation sur ces communes en 1989, cet incendie – qui a endommagé quatre maisons à Guzargues – devrait nécessiter au moins encore 48 heures de travail. Un millier d’hommes ont été mobilisés sur ce seul foyer, avec des renforts notamment d’Auvergne et du Sud-Ouest.

Toute la nuit le feu a menacé plusieurs villages, comme celui de Teyran où les flammes se sont approchées d’une zone artisanale et où 15 familles ont dû quitter par précaution leurs habitations. Aucune « évacuation critique » n’a cependant eu lieu, selon les pompiers.

La situation a été attisée dans l’Hérault par un fort vent du nord, sur fond de sécheresse, et compliquée par la multiplication des foyers.

Lundi, un premier feu s’était déclaré à Juvignac, près de Montpellier, endommageant trois appartements avant d’être circonscrit en début de soirée.

Puis un foyer s’est présenté du côté de Villeveyrac, dévalant vers le sud, traversant l’autoroute A9 pour arriver sur Mèze, avant d’être maîtrisé vers 21H30, autorités et pompiers ayant axé leurs efforts sur cette zone péri-urbaine.

Au total, quelque 600 hectares de pinède ont été parcourus par les flammes dans ce secteur de Mèze, trois mas ont brûlé, ainsi que l’entrepôt d’un viticulteur, une pépinière et dix véhicules.

Au même moment, un autre feu partait dans les Bouches-du-Rhône, de Cassis vers La Ciotat, parcourant quelque 250 hectares de forêt et garrigue avant d’être maîtrisé mardi matin après l’entrée en action de moyens aériens.

Quelque 700 personnes et 180 véhicules restaient mobilisés mardi sur cet incendie qui n’a pas fait de victimes ni de dégâts matériels. L’autoroute A50, coupée toute la nuit entre Aubagne et Le Beausset, a été rouverte dans la matinée, et la circulation des trains peu à peu rétablie.

Une centaine de personnes avaient été évacuées lundi soir par précaution vers un gymnase de La Ciotat.

Le parquet de Marseille a confié les investigations sur l’origine de cet incendie aux gendarmes d’Aubagne.

Pour ce qui est des feux de l’Hérault, « on s’interroge », a dit le colonel Risdorfer sur France Bleu Hérault, relevant la quasi-simultanéité des trois feux, auxquels s’ajoutent deux autres départs d’incendie dans la nuit.

Ce sont les premiers feux d’envergure dans le Sud-Est depuis celui qui avait détruit 900 hectares dans la nuit du 24 au 25 juillet près de Marseille, et qui était dû à l’incendie volontaire d’un véhicule.

(©AFP / 31 août 2010 12h22)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Atlantique: l’ouragan Earl se renforce et atteint la 3e catégorie (mise à jour)

Miseà jour du 01 Septembre

MIAMI – L’ouragan Earl, qui menace les Etats-Unis, s’est renforcé à nouveau mercredi pour passer en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, ont annoncé les météorologues américains, faisant état de vents allant jusqu’à 216 kmh.

A 21H00 GMT, Earl se trouvait à 1.010 km au sud-sud-est de Cape Hatteras à l’extrémité orientale de la Caroline du Nord. L’ouragan se déplace à une vitesse de 28 kmh vers le nord-ouest, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami (Floride, sud-est).

Une partie des côtes de Caroline du Nord et de Virginie ont été placées en état d’alerte cyclonique, tout comme l’île de San Salvador.

(©AFP / 01 septembre 2010 23h15)

 

Mise à jour du 31

Les autorités craignent qu’il ne se retrouve au large du cap Hatteras dans la journée de jeudi, a déclaré mardi le directeur du Centre américain de veille cyclonique (NHC), Bill Read.

Cependant, a tempéré Craig Fugate, directeur de l’Agence fédérale de gestion des situations d’urgence (Fema), il n’est pas prévu pour l’instant que l’ouragan proprement dit atteigne les côtes.

Un avis d’ouragan pourrait être émis mardi soir pour une partie de la côte Atlantique, invitant la population à s’attendre à des conditions de tempête dans les 72 heures.

Earl, dont les vents soufflent à 215 km/h, s’éloignait mardi de Porto Rico. A 15h00 GMT, il était centré à 335 km à l’est de l’île de Grande Turque, dans l’archipel des Turques-et-Caïques, territoire britannique à la pointe sud des Bahamas.

Cela correspond à une distance de 1.725 km au sud-sud-est du cap Hatteras. La trajectoire d’Earl ne menace en tout cas pas le Golfe du Mexique et les grandes installations pétrolières et gazières américaines.

Par ailleurs, une nouvelle tempête tropicale, Fiona, s’est formée dans l’Atlantique à près de 1.500 km des Antilles. Elle devrait passer mercredi à proximité des Îles Sous-Le-Vent et dimanche au large des Bermudes.

 

Mise à jour Du 30

L’ouragan Earl se renforce et met le cap sur San Juan

L’ouragan Earl, qui menace les Caraïbes, s’est renforcé une nouvelle fois lundi pour passer en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en totalise 5, ont annoncé les météorologues américains, faisant état de vents allant jusqu’à 217 kmh. Il mettait le cap sur la capitale de Porto Rico, San Juan.

« Un renforcement supplémentaire est à prévoir lors de la prochaine journée », a averti dans un communiqué le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (sud-est des Etats-Unis), qui considère qu’un ouragan de catégorie 4 peut provoquer des dégâts d’ampleur « catastrophique ».

A 23h00 (heure en Suisse), l’oeil de l’ouragan se trouvait à environ 180 km au nord-est de San Juan, la capitale de Porto Rico. La dépression se dirigeait vers l’ouest-nord-ouest à la vitesse de 24 km/h puis devrait s’orienter vers le nord-ouest dans la journée de mardi.

Earl devait s’éloigner des îles Vierges dans la soirée puis passer à l’est de l’archipel des Turks et Caïcos dans la nuit de mardi à mercredi, selon le NHC.

La ministre française de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a affirmé lundi qu’elle « n’avait pas de connaissance de pertes humaines, selon un premier bilan » établi à 21h00 (heure en Suisse) pour les deux îles des Antilles françaises touchées, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. L’oeil du cyclone est passé lundi matin à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Martin.

Mme Penchard, qui se rendra dans les deux collectivités d’outre-mer dès « mardi matin », a fait état de dégâts matériels importants. Le réseau routier de Saint-Martin est endommagé par des « chutes d’arbres » et « la moitié des habitants sont privés d’électricité ». L’approvisionnement en eau potable de la collectivité est stoppé car « l’usine de dessalement serait touchée », aussi selon Mme Penchard.

A Saint-Barthélémy, la gare maritime, le quartier flamand et l’hôtel de la collectivité seraient inondés.

_______________________________________

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Quand les médias tv US parlent du Nouvel Ordre Mondial!

 

 

Étiquettes : , , ,

Réchauffement: le Giec doit se réformer en profondeur

Ici avec Al Gore,le décérébré par qui cette arnaque est arrivée!

 

NEW YORK (Nations unies) – Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) doit se réformer en profondeur afin d’éviter la répétition d’erreurs comme celles commises dans son rapport de 2007, a conclu l’ONU lundi.

Dans le même temps:

NEW YORK (Nations unies) – Rajendra Pachauri, chef du Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur l’évolution du climat (Giec) récemment critiqué pour des erreurs, a déclaré lundi que ce serait aux Etats membres du Giec de décider de son avenir à la tête du groupe.

(©AFP / 30 août 2010 15h50)

Petit rappel sur l’homme:

Rajendra Pachauri a été critiqué, en particulier fin 2009 et début 2010, pour un supposé parti pris dans les travaux du GIEC et des affirmations hâtives contredisant les sceptiques là où ils avaient raison. Ainsi, Rajendra Pachauri a du s’excuser et retirer ses affirmations précédentes sur la fonte des glaciers de l’Himalaya.

De même, Martine Tabeaud et Xavier Browaeys, deux universitaires français, professeurs de climatologie et de géographie, l’ont critiqué pour avoir tenu des propos que « la lecture de n’importe quel manuel de géographie du secondaire suffit à invalider ».

 Il a également été visé par des accusations de conflits d’intérêts et d’enrichissement personnel selon le même journal.

Ces critiques lui ont valu de nombreux appels à la démission.

On fait le pari qu’il sera reconduit!  🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Des milliers de poissons morts dans l’Arbogne à Domdidier

Des milliers de poissons ont péri dans la pollution de l’Arbogne à Domdidier. L’hécatombe a été constatée mercredi par les gardes-pêches des cantons de Fribourg et de Vaud. L’origine de cette pollution n’est pas encore connue.

L’Etat de Fribourg a déposé une plainte pénale. La pollution a été constatée à la hauteur de la zone industrielle, a précisé lundi le Service des forêts et de la faune du canton, qui lance un appel aux éventuels témoins. La mortalité des poissons a été constatée sur une distance de quatre kilomètres.

(ats / 30 août 2010 11:27)

Il parait que nous sommes dans la fin de l’ére du poisson,rien d’étonant!
Blague à part,encore et toujours des industries qui balancent leur merde là où il ne faut pas,rien ne change!

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Cinq morts et 1600 personnes évacuées à la suite d’un déluge à Tegucigalpa

TEGUCIGALPA – Cinq personnes ont trouvé la mort dimanche à Tegucigalpa, la capitale du Honduras, et dix ont été blessées à la suite de la chute, provoquée par des pluies diluviennes, d’énormes rochers sur six habitations, ont annoncé les pompiers.

Dans la même zone, les pompiers ont dû évacuer 1.600 personnes de 250 habitations inondées à la suite du débordement d’un ravin où s’accumulaient les pluies incessantes tombées sur la capitale et d’autres parties du pays.

Le porte-parole des pompiers, Oscar Triminio, a expliqué à l’AFP que « d’énormes rochers se sont détachés du haut d’une colline et se sont écrasés sur six habitations situées au pied de la colline, ensevelissant quinze personnes ».

Les secouristes ont trouvé cinq cadavres et ont pu dégager les autres personnes dont cinq ont été hospitalisées, a précisé M. Triminio.

(©AFP / 29 août 2010 18h05)

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Violente éruption à Sumatra:au moins 12’000 personnes évacuées

Le volcan Sinabung, sur l’île indonésienne de Sumatra, est entré en éruption, projetant de la fumée et des cendres à 1500 mètres de hauteur. Au moins 12’000 personnes ont été évacuées, a annoncé le Centre d’alerte aux catastrophes volcaniques d’Indonésie.

« Nous sommes devant une situation manifestement dangereuse et nous avons donc relevé le niveau d’alerte au maximum, c’est-à-dire alerte rouge », a déclaré Surono, le chef du Centre d’alerte aux catastrophes volcaniques. « Les fumées et les cendres sont projetées à 1500 mètres au dessus du cratère », a-t-il indiqué.

Selon l’agence de presse Antara News, au moins 12’000 personnes vivant à proximité du volcan ont été évacuées. Un épais nuage de fumée noire et âcre s’est répandu sur la zone mais aucune victime n’est à déplorer, ont indiqué les équipes de secours.

Le volcan Sinabung, dans le nord de l’île de Sumatra, n’était pas entré en éruption depuis plus de 400 ans, mais montrait des signes « d’activité volcanique » depuis vendredi, selon Surono. « Notre équipe s’organise avec les responsables de districts et provinciaux pour surveiller la situation », a-t-il expliqué.

Des « milliers de résidents » de quatre villages qui se trouvent au pied du volcan ont été évacués, a affirmé le porte-parole de l’Agence pour la gestion des catastrophes, Priyadi Kardono, qui a confirmé qu’aucune victime n’avait été signalée.

« Beaucoup de gens avaient quitté leur maison avant même qu’on les évacue. Ils ont dit que le volcan était en train de projeter une épaisse fumée noire, des pierres et du soufre », a-t-il ajouté.

« De fait, la zone est recouverte d’une épaisse fumée et il s’en dégage une forte odeur de soufre. L’inhalation de poussière pourrait provoquer des problèmes respiratoires et nous avons distribué des masques », a-t-il indiqué.

(ats / 29 août 2010 07:40) 

Violente éruption à Sumatra, au moins 12’000 personnes évacuées

Le volcan Sinabung, sur l’île indonésienne de Sumatra, est entré en éruption, projetant de la fumée et des cendres à 1500 mètres de hauteur. Au moins 12’000 personnes ont été évacuées, a annoncé le Centre d’alerte aux catastrophes volcaniques d’Indonésie.

« Nous sommes devant une situation manifestement dangereuse et nous avons donc relevé le niveau d’alerte au maximum, c’est-à-dire alerte rouge », a déclaré Surono, le chef du Centre d’alerte aux catastrophes volcaniques. « Les fumées et les cendres sont projetées à 1500 mètres au dessus du cratère », a-t-il indiqué.

Selon l’agence de presse Antara News, au moins 12’000 personnes vivant à proximité du volcan ont été évacuées. Un épais nuage de fumée noire et âcre s’est répandu sur la zone mais aucune victime n’est à déplorer, ont indiqué les équipes de secours.

Le volcan Sinabung, dans le nord de l’île de Sumatra, n’était pas entré en éruption depuis plus de 400 ans, mais montrait des signes « d’activité volcanique » depuis vendredi, selon Surono. « Notre équipe s’organise avec les responsables de districts et provinciaux pour surveiller la situation », a-t-il expliqué.

Des « milliers de résidents » de quatre villages qui se trouvent au pied du volcan ont été évacués, a affirmé le porte-parole de l’Agence pour la gestion des catastrophes, Priyadi Kardono, qui a confirmé qu’aucune victime n’avait été signalée.

« Beaucoup de gens avaient quitté leur maison avant même qu’on les évacue. Ils ont dit que le volcan était en train de projeter une épaisse fumée noire, des pierres et du soufre », a-t-il ajouté.

« De fait, la zone est recouverte d’une épaisse fumée et il s’en dégage une forte odeur de soufre. L’inhalation de poussière pourrait provoquer des problèmes respiratoires et nous avons distribué des masques », a-t-il indiqué.

(ats / 29 août 2010 07:40)

 

Étiquettes : , , ,

Inondations au Pakistan: encore une ville de 300.000 habitants évacuée

THATTA (Pakistan) – Une nouvelle ville, Thatta, peuplée de 300.000 habitants, a été évacuée vendredi dans le sud du Pakistan, pays en proie depuis un mois à des inondations dévastatrices qui laissent augurer une grave crise humanitaire pendant des mois, voire des années.

Les eaux ont commencé à refluer dans le nord et le centre, les plus affectés au début de la catastrophe, mais les pluies torrentielles de mousson qui persistent ont gonflé l’Indus jusqu’à des niveaux critiques près de son embouchure, forçant ces derniers jours des millions de personnes à fuir de nouvelles inondations dans la province méridionale du Sind.

Depuis samedi, des villes comptant parfois 100.000 personnes et des milliers de villages et hameaux ont été vidés de leurs habitants. L’ONU estime à un million le nombre de personnes déplacées ces dernières 48 heures dans le Sind.

« Nous avons ordonné jeudi soir aux habitants de Thatta de partir pour des zones plus sûres parce que les flots ont ouvert une brèche dans le village de Faqir Jogoth » sur la digue principale qui protégeait la ville, à quelques kilomètres à l’est, a expliqué à l’AFP Manzoor Sheikh, chef de l’administration locale.

Vendredi matin, les flots s’engouffraient par la brèche, large d’une vingtaine de mètres, pour inonder les vastes champs de coton et de canne à sucre en contrebas et progresser en direction de Thatta, ont constaté des journalistes de l’AFP à Faqir Jogoth.

Des milliers de personnes quittaient la ville en direction de l’ouest et de Makli, à 5 km de Thatta, où un camp de réfugiés a été installé à la hâte sur une colline. Les gens chargeaient carrioles et voitures de tout ce qu’ils pouvaient et poussaient des milliers de têtes de bétail en direction de Makli.

Pour le moment, 70% des habitants ont quitté Thatta, a estimé M. Sheikh. L’armé a dépêché des engins de chantier pour tenter de réparer la digue à Faqir Jogoth. « S’ils n’y parviennent pas, Thatta sera inondée ».

(©AFP / 27 août 2010 11h49)

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Bactérie NDM-1:Deux personnes infectées en Autriche

 

VIENNE – Deux cas de malades infectés par la bactérie de type NDM-1, résistante aux antibiotiques, ont été identifiés en Autriche, chez des personnes ayant été contaminées dans des hôpitaux à l’étranger, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

Les deux patients ont été traités par la clinique universitaire de Graz (sud-est de l’Autriche), l’une venait du Pakistan et a été soignée et guérie, la seconde venue du Kosovo est toujours en traitement, selon un communiqué du ministère.

Les médecins de la clinique universitaire ont pu identifier cette souche de type NDM-1 avec la coopération des laboratoires médicaux sur la base des informations internationales obtenues dans d’autres pays où des souches semblables ont été détectées.

Pour prévenir la multiplication en Autriche de cette souche de bactérie rendant les antibiotiques inefficaces, le ministère préconise des tests sur toutes les personnes qui seraient tombées malades en Inde ou au Pakistan, leurs proches ainsi que sur le personnel médical qui a travaillé dans des hôpitaux de ces pays. « Plusieurs données indiquent que la région d’origine pour les souches de ces entérobactéries est le sous-continent indien, » selon le ministère.

(©AFP / 27 août 2010 13h25)

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Grippe H1N1 : six cas de narcolepsie après vaccin en France

Grippe H1N1 : six cas de narcolepsie après vaccin en France
PARIS – Six cas de narcolepsie chez des personnes vaccinées contre la grippe pandémique A/H1N1 ont été signalés en France, a annoncé jeudi l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

La narcolepsie avec cataplexie est une maladie rare caractérisée par des accès de sommeil dans la journée associés à des « attaques de cataplexie », de brusques relâchements du tonus musculaire, déclenchées par une forte émotion.

Cinq de ces cas sont survenus après l’administration du vaccin Pandemrix produit par le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) et un après l’administration du vaccin Panenza de Sanofi-Pasteur (groupe Aventis).

« A ce stade, un lien entre la vaccination contre la grippe A/H1N1 et la survenue de narcolepsie n’a pas été établi », souligne dans un communiqué l’Afssaps, précisant que les cas français sont survenus chez 3 enfants et 3 adultes.

« Il s’agit, comme dans d’autres pays, de vaccinations qui remontent à plusieurs mois », a précisé Carmen Kreft-Jais de l’Afssaps.

« Dès lors que l’attention est attirée par un +signal+ – lancé par Suède il y a dix jours – les cas de narcolepsie, qui se trouvent aux mains des neurologues spécialistes de cette maladie, remontent vers l’Afssaps », ajoute-t-elle pour expliquer que ces cas aient été signalés à l’Afssaps seulement lundi.

En France, près de 6 millions de personnes ont été vaccinées, rappelle-t-elle.

L’agence ajoute que ces données et celles concernant l’ensemble des cas européens « font actuellement l’objet d’une évaluation par l’agence européenne du médicament (EMEA) en collaboration avec les autorités de santé européennes, dont l’Afssaps ».

En Europe, la prévalence de la narcolepsie (avec cataplexie) est de 20-30 cas pour 100.000 personnes. Il y a annuellement « de l’ordre de 7 à 8 nouveaux cas par million » d’habitants, « soit en France l’apparition d’environ 500 nouveaux cas par an », note l’Afssaps.

Depuis l’information diffusée le 18 août par l’agence suédoise (6 cas de narcolepsie un à deux mois avec la vaccination avec Pandemrix d’enfants âgés de 12 à 16 ans), des cas de narcolepsie ont été signalés en Finlande (6 cas) et maintenant en France.

L’agence suédoise a reçu par ailleurs 4 nouvelles notifications, indique l’Afssaps.

« A ce jour, au total, 22 cas de narcolepsie ont été signalés en Europe après vaccination ». L’ensemble de ces données de pharmacovigilance est analysé et évalué par l’agence européenne (EMEA) en collaboration avec les autorités de santé européennes.

Plus de 30 millions de personnes ont été vaccinées en Europe, rappelle l’Afssaps.

(©AFP / 26 août 2010 18h06)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Les chiffres du chômage au pays des Bisounours!Et dans la vraie vie c’est comment?!

 

Décryptage des vrais chiffres des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias classiques ne parlent JAMAIS.

Ils occultent les catégories D et E systématiquement, les DOM TOM systématiquement, et encore pire, une énorme partie des RADIES mensuels, et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent pas de pôle emploi pour diverses raisons.

Juillet, malgré les remplacements de salariés en congés, les chiffres sont toujours catastrophiques et en nette augmentation.
En parallèle, les chiffres des travailleurs précaires et pauvres explosent, en même temps que celui du chômage de longue durée, tout comme les entrées à pôle emploi pour motif licenciement économique.

A noter qu’environ 40% des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi.

Mon analyse :
VRAIS chiffres du chômage JUILLET 2010 :

- moins 14 400 chômeurs disent les médias, ou + 5 300 catégorie ABC ? 
 
Réalité : résultat net, catégories ABCDE  9 300 demandeurs d’emplois de + inscrits à Pôle Emploi entre Juin et Juillet :
 
catégorie A – 0,5 %
catégorie B + 0,5 %
catégorie C + 2,3 %
catégorie D – 2,9 %
catégorie E + 3,3 %
 
catégorie A : 2 676 600 (+ 5,4% sur 1 an)
catégorie B et C : 1 287 200 (+ 14,1 % sur 1 an)
catégorie D et E : 609 900 (+ 9,6% D, et + 45,5% E sur 1 an)

catégorie ABCDE juin 2010 : 4 564 200

catégorie ABCDE juillet 2010 : 4 573 500 
 

TOTAL : + 9 300 demandeurs d’emploi, par rapport à Juin, où il y avait déjà augmentation réelle de + 25 700 
 
ATTENTION ! + sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que : reprise d’activité (103 500) – 2,3 % ou entrée en stage (38 100) + 17,2% ou arrêts maladie, retraite, maternité (38 900) + 11,5 %, donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories  : 

  • pour cessations d’inscription pour défaut d’actualisation : 191 300 personnes pour ce mois de Juillet 2010 (- 4,5 %)
  • sorties des listes pour radiation administrative (les punis) 45 800 personnes pour ce mois de Juillet (+ 7,3 %)
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans « autres cas » 54 800 personnes (- 2,3%).. les incarcérés peut être ??!

    soit 191 300 + 45 800 + 54 800 = 291 900 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E … et c’est du même ordre tout les mois.

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de + 9 300 officieux :

- Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) environs 30 à 40% 

- Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane) 

- Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN 

- Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien 

- Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre 

- Des étudiants boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires
 
Estimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres « officieux », soit environ 7 MILLIONS de demandeurs d’emploi

Sources rapport de 18 pages : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle2-POI745.pdfRendez-vous le 24 septembre, pour les chiffres de Août 2010.

Il serait peut être utile de rappeler ce que représentent les catégories :

  • catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
  • catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
  • catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ; 
  • catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi ; 
  • catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).

Bon,on ne va quand même pas oublier ceux qui ne cherchent pas et qui font partis du chmilblik!

Et maintenant,ce que nos chers médias manipulantes et manipulées nous servent:

Je vous laisse méditer !

-chômage légère accalmie en France : EasyBourse

-chômage 2ème baisse conséquitif en Juillet : France Info

-nouveau recul du chômage en juillet : boursorama

-marché de l’emploi légère embellie en juillet : LaDépêche

-chômage stabilisation « tendencielle » : le Figaro

-chômage nouvelle décrue en juillet : Le télégramme

-un leger mieux pour l’emploi en juillet : RMC

-l’horizon se dégage sur le front du chômage : Le Parisien

-le repli du chômage c’est acceleré en Juillet : Les Echos

-14400 chomeurs de moins en juillet : 20Minutes

-des chiffres qui font du bien : JSL

etc etc etc ..

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/derniers-vrais-chiffres-du-chomage-80264


 
1 commentaire

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Une double catastrophe sévit au Niger

L’organisation humanitaire Oxfam a averti mardi que la catastrophe alimentaire au Niger, provoquée par une grave sécheresse l’an passé, avait redoublé par les récentes inondations.
« De nombreuses cultures de céréales et de légumes qui auraient apporté des ressources alimentaires vitales pour des familles victimes de la famine ont été anéanties par les inondations », a déclaré Raphael Sindaye, directeur régional adjoint d’Oxfam en Afrique occidentale. Selon l’ONU, plus de 7 millions de Nigériens – près de la moitié de la population – sont en état d’insécurité alimentaire sur les quelque 10 millions de personnes touchées dans le Sahel. Le Niger connaît actuellement une grave crise alimentaire, en raison d’un important déficit de vivres à l’issue d’une campagne 2009 marquée par la sécheresse.

http://french.irib.ir

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Inondations au Pakistan: trois villes et 400.000 habitants sous la menace

THATTA (Pakistan) – Les autorités ont demandé jeudi à 400.000 habitants de plus d’évacuer trois villes menacées par les crues de l’Indus dans le sud du Pakistan, un mois après le début des inondations dévastatrices qui laissent pour l’heure au moins 5 millions de sans-abri.

Les eaux ont commencé à refluer dans le nord et le centre du pays, les plus affectés au début de la catastrophe, mais les pluies torrentielles de mousson qui persistent ont gonflé récemment l’Indus jusqu’à des niveaux critiques près de son embouchure, forçant ces derniers jours des millions de personnes à fuir de nouvelles inondations dans la province méridionale du Sind.

« Nous avons demandé aux habitants de Sujawal, Mirpur Bathoro et Daro de quitter ces trois villes pour des zones sûres », a déclaré à l’AFP Hadi Bakhsh Kalhoro, responsable administratif du district de Thatta.

Ces trois villes ont une population totale estimée à 400.000 âmes selon lui.

Mardi, les autorités avaient prévenu que les trois jours à venir seraient critiques avant un début de décrue pour Hyderabad, sixième ville du Pakistan avec plus de 2,5 millions d’habitants, et ses environs.

Par endroits, le grand fleuve, large d’ordinaire de quelques centaines de mètres, a gonflé jusqu’à 10 km d’une rive à l’autre, ont rapporté des journalistes de l’AFP embarqués sur des bateaux de l’armée qui tente de secourir des habitants qui n’avaient pas souhaité partir.

Jeudi, les eaux affleuraient le bitume le long de la route qui mène de Hyderabad à la ville de Thatta, peuplée de près de 600.000 habitants, a rapporté un journaliste de l’AFP.

De part et d’autre, au milieu de sinistrés qui campent en plein air ou sous des tentes de fortune, des ouvriers au volant de bulldozers tentaient de consolider des digues dont le sommet était à quelque centimètres seulement des eaux boueuses.

Au bord de la mer d’Oman où se jette l’Indus, les autorités craignent que les districts côtiers ne soient gravement inondés dans les prochains jours, voire balayés par la rencontre, dans le delta, entre les crues venant du nord et les grandes marées dues à la proximité de la pleine lune.

Jeudi, une interminable file de tracteurs, camions chargés de meubles, autobus débordant de passagers, voitures, carrioles tirées par des boeufs et piétons s’étirait sur la centaine de kilomètres qui sépare la mer de Thatta: les gens fuient les côtes pour se réfugier au nord, emmenant parfois avec eux leurs troupeaux de boeufs et de dromadaires.

De part et d’autre de la route, les plaines ressemblaient à un océan beige d’où émergeaient les cimes de quelques arbres.

Le gouvernement du Sind n’a rapporté aucun décès depuis samedi, assurant que les évacuations préventives ont permis d’éviter le pire. Islamabad a, pour l’heure, confirmé la mort de 1.600 personnes en un mois dans tout le pays.

Au-delà de l’urgence à sauver les gens de la noyade, le Pakistan est confronté pour des mois, voire des années, à la plus grave crise humanitaire de son histoire, avec un cinquième du pays inondé et plus de 17 millions de personnes affectées selon l’ONU.

Quelque 8 millions de sinistrés, dont environ 5 millions de sans-abri, ont besoin d’une aide d’urgence, estiment encore les Nations unies.

(©AFP / 26 août 2010 10h25)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Inondations au Bangladesh et en Assam: plus de 85.000 personnes affectées

DACCA – Plus de 85.000 personnes ont été affectées par des semaines d’inondations dans le nord du Bangladesh et en Assam, Etat du nord-est de l’Inde, ont indiqué jeudi des responsables locaux.

« Il y a eu des inondations brusques et répétées dans des zones en hauteur. Des rivières sont sorties de leur lit et un grand volume d’eau vient du nord en Inde », a déclaré à l’AFP Mokhlesar Rahman, chef du district de Lalmonirhat (Bangladesh).

« Au moins 12.000 personnes sont affectées dans mon district et des milliers d’hectares de cultures ont été détruits », a-t-il dit, assurant que le gouvernement fournissait une aide d’urgence aux victimes des inondations.

En outre, a-t-il précisé, 13.500 personnes ont été affectées dans le district voisin de Kurigram.

De l’autre côté de la frontière, dans le district indien de Lakhimpur, quelque 60.000 personnes ont été déplacées à la suite de brusques inondations provoquées par de fortes pluies de mousson le week-end dernier, a précisé jeudi un bulletin des autorités de l’Etat de l’Assam.

Aucun décès n’a été signalé dans l’immadiat.

« Certains endroits sont encore inondés et plus de 70% des personnes déplacées sont logées dans des abris de fortune sur des plateformes en hauteur ou des bureaux gouvernementaux », a ajouté le bulletin.

En Asie du Sud, c’est le Pakistan qui a le plus souffert cette année des pluies de mousson et des inondations, les pires en 80 ans (17 millions de personnes affectées, plus de 1.600 morts, selon les autorités d’Islamabad).

(©AFP / 26 août 2010 13h12)

 
2 Commentaires

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: rechute surprise des ventes de maisons neuves au plus bas depuis 1963

Washington (awp/afp) – Les ventes de maisons individuelles neuves aux Etats-Unis ont rechuté en juillet, pour toucher leur plus bas niveau depuis 1963 au moins, selon des chiffres publiés mercredi par le département du Commerce à Washington.

Les ventes de ce mois-là ne correspondent qu’à 276’000 transactions en rythme annuel, soit 12,4% de moins qu’en juin, indiquent ces données, corrigées des variations saisonnières.

L’indicateur du ministère est ainsi à son niveau le plus bas depuis sa première publication en janvier 1963, effaçant son record précédent, qui ne datait que du mois de mai.

La chute a déjoué les pronostics de nombre d’analystes, puisque ceux-ci estimaient, selon leur prévision médiane, que les ventes de maisons neuves étaient remontées en juillet à 334’000.

Le marché immobilier américain a perdu fin avril le soutien d’un crédit d’impôt accordé sous certaines conditions aux acheteurs d’un logement. La plupart des grands indicateurs du logement ont lourdement chuté depuis la disparition de ce dispositif qui avait permis d’enrayer tant bien que mal la chute des transactions et des prix.

Selon les chiffres du ministère, le prix médian des ventes de maisons neuves du mois d’avril a chuté de 4,7% par rapport au mois de juin, à 204’000 dollars, son niveau le plus bas depuis décembre 2003.

Ces nouvelles données apportent une preuve supplémentaire du marasme du marché du logement américain, à l’origine de la crise économique et financière partie des Etats-Unis en 2007 pour se propager à l’ensemble de la planète.

L’Association nationale des agents immobiliers américains (NAR) avait annoncé mardi que les ventes de logements anciens avaient chuté en juillet pour tomber à leur plus bas niveau depuis 1995.

rp

(AWP/25 août 2010 16h31)

 

Étiquettes : , ,

Centrafrique: campagne de vaccination contre la grippe A H1N1!

BANGUI – Une campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 concernant 10 % de la population centrafricaine, a commencé mercredi et se déroulera jusqu’à dimanche à Bangui, a-t-on appris mercredi auprès des autorités sanitaires.

« Certains pays entourant la République centrafricaine sont confrontés au fléau de cette pandémie à savoir: le Cameroun, le Tchad, la RD Congo, et bien d’autres. Pour éviter la propagation de cette maladie dans notre pays, le gouvernement et ses partenaires au développement ont jugé nécessaire d’organiser une campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 », selon un employé de la Direction régionale sanitaire.

La campagne vise « les enfants de 6 à 59 mois, les femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse, les malades chroniques (hypertension artérielle, diabète, cardiopathie), le personnel de Santé, les forces de défense et de sécurité (FACA, Gendarmerie, Police) », selon la même source.

« En tout 447.925 doses de vaccin contre la Grippe A H1N1 ont été octroyées par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) pour le même nombre de personnes correspondant à 10% de la population centrafricaine », a poursuivi cette source.

L’OMS a déclaré le 10 août la fin de la pandémie de grippe H1N1, la première du 21e siècle qui, avec quelque 18.500 décès depuis avril 2009, s’est avérée nettement moins dévastatrice qu’une simple grippe saisonnière.

(©AFP / 25 août 2010 13h34)

 » confrontés au fléau de cette pandémie « .

 Bizarre,d’habitude ils jubilent à nous donner des chiffres sur le nombre de personnes infectées ou ayant succombées…etc,et là,rien!

 
5 Commentaires

Publié par le 25 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Standard and Poor’s abaisse la note de l’Irlande d’un cran à « AA- »

WASHINGTON – L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a abaissé mardi d’un cran la note de dette de l’Irlande, à « AA- » contre « AA » auparavant, invoquant la hausse pour l’Etat du coût du soutien au système financier.

Cette note attribuée à la dette de long terme du pays, la quatrième sur une échelle de 21, correspond à un emprunteur généralement fiable. Elle est assortie d’une « perspective négative », indiquant que S&P envisage de l’abaisser encore.

« Le coût budgétaire projeté du soutien par l’Etat irlandais du secteur financier du pays s’est considérablement accru par rapport à nos estimations initiales », a affirmé l’agence dans un communiqué.

« Un nouvel abaissement est possible si ce coût augmente encore, ou si d’autres événements économiques négatifs affaiblissent la capacité du gouvernement à atteindre ses objectifs budgétaires de moyen terme », a-t-elle ajouté.

« Au vu de l’annonce récente de nouvelles injections dans le capital d’Anglo Irish Bank, nos dernières projections montrent que la dette publique de l’Irlande va augmenter à 113% du produit intérieur brut en 2012 », a précisé S&P.

La Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, avait autorisé le 10 août à titre provisoire une troisième recapitalisation d’urgence de cette banque irlandaise, à hauteur de 8,6 milliards d’euros, qui pourrait être portée à 10,1 milliards.

Une autre agence de notation, Moody’s, avait abaissé le 19 juillet la note de l’Irlande, à « Aa2 », le troisième cran dans son échelle.

(©AFP / 24 août 2010 23h30)

 
1 commentaire

Publié par le 24 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :