RSS

Iran/Nucléaire: les USA vont presser la Chine de prendre des sanctions

29 Juil

WASHINGTON (Etats-Unis) – Deux hauts responsables américains vont se rendre « fin août » en Chine pour presser Pékin de mettre en place des sanctions contre l’Iran et son programme nucléaire, a annoncé l’un d’entre eux jeudi à une commission de la Chambre des représentants.

« La Chine est une de nos préoccupations » dans le cadre de la politique de sanctions contre le développement par l’Iran d’un programme nucléaire militaire, a expliqué à la commission pour la Réforme de l’Etat Robert Einborn, conseiller spécial au Département d’Etat pour les questions de non-prolifération.

Il a précisé qu’il serait accompagné par Daniel Glaser, responsable au département du Trésor des financements terroristes et criminels, dans le but « d’élever cette question aux plus hauts niveaux » du gouvernement chinois.

Auparavant, M. Glaser avait assuré à la commission que de hauts responsables américains se rendraient « dans les semaines à venir » en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud pour prôner l’établissement de sanctions « lourdes » contre l’Iran, sans préciser quels pays seraient ciblés.

L’administration du président Barack Obama va « faire ce qu’il faut pour augmenter la portée » des sanctions contre l’Iran « en pressant ces gouvernements en Asie, au Moyen Orient et en Amérique du Sud qui n’ont pas encore mis en place une solide série de sanctions de le faire », a-t-il expliqué.

En outre, un haut responsable du Trésor en charge des sanction, Stuart Levey, se rendra au Emirats arabes unis, au Liban et à Bahreïn le mois prochain, alors qu’un autre se rendra au Brésil et en Equateur, selon le département du Trésor.

L’audience devant cette commission visait à évaluer l’efficacité des récentes mesures prises pour serrer encore davantage l’étau économique autour de l’Iran, accusé par les pays occidentaux de développer un programme nucléaire militaire.

« Il est important que la Chine s’y mette et reconnaisse » qu’elle a « des responsabilités » en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, afin d’appliquer les sanctions de l’ONU envers Téhéran, a dit M. Einhorn.

« Les Chinois vont arguer qu’ils ont d’importants impératifs de sécurité » liés à l’acquisition d’énergie pour leur économie émergeante, a dit le diplomate. « A nos yeux, ils exagèrent leurs besoins énergétiques », a-t-il estimé avant d’affirmer que la Chine doit « rééquilibrer ses priorités ».

Le représentant républicain Dan Burton a estimé pour sa part que « cela pourrait être l’une des dernières chances que nous ayons ». M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler.

Les Etats-Unis « espèrent » une prochaine réunion entre l’Iran et les six puissances qui surveillent son programme nucléaire controversé, a affirmé mercredi le département d’Etat.

« Nous sommes tout à fait prêts à continuer la discussion avec l’Iran sur les détails de notre proposition initiale au sujet du réacteur de recherche de Téhéran », a déclaré le porte-parole Philip Crowley.

(©AFP / 29 juillet 2010 20h39)

 » M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler. »

Avec des affirmations comme celles-là,on peut s’attendre à de l’action trés bientôt!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :