RSS

Archives du 27 juillet 2010

Après les Palestiniens:les Bédouins!

AL ARAQIB (Israël) – Environ 300 Bédouins installés dans le désert du Néguev (sud d’Israël) ont perdu leur logis mardi à la suite d’un raid de la police qui a rasé leur campement construit sans permis, selon des organisations israéliennes de défense des droits de l’Homme.

« Plus de 1.500 policiers sont arrivés dans le village à la levée du jour dans des dizaines de véhicules et ils ont commencé à détruire ce qui servait d’habitations », a expliqué Chaya Noach, responsable du Forum pour la coexistence et l’égalité civique dans le Néguev, une association qui lutte pour défendre les droits des 160.000 Bédouins arabes installés dans cette région.

Selon Mme Chaya, au moins cinq bulldozers ont été utilisés pour détruire 30 à 40 tentes et cahutes de torchis qui abritaient 300 Bédouins dans le village d’Al-Araqib.

« Il a fallu trois à quatre heures pour tout détruire », a-t-elle dit à l’AFP.

Les forces de l’ordre ont également déraciné des centaines d’oliviers appartenant aux villageois.

Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a confirmé qla destruction des habitations « construites illégalement » aux termes d’un ordre donné par un tribunal il y a 11 ans qui n’avait jamais été appliqué.

« Une trentaine de cabanes ont été enlevées et plusieurs centaines de personnes ont été évacuées vers Rahat d’où elles étaient originaires », a ajouté le porte-parole en faisant allusion à une localité bédouine du sud d’Israël.

Selon le chef du campement, cheikh Siyah al-Touri, les autorités israéliennes ont « voulu effacer les Bédouins du paysage ».

« Elles ont détruit nos maisons, déraciné nos arbres et confisqué nos générateurs, nos voitures et nos tracteurs. Il ne reste rien, comme si nous n’avions jamais été là », a déploré le chef du village.

Le chef du conseil régional des villages bédouins, dont l’existence légale n’est pas reconnue par les autorités, Ibrahim al-Waqili, a qualifié l’opération de « précédent dangereux » qui fait peser une menace sur les 45 villages du Néguev où résident quelque 100.000 Arabes.

« C’est la première fois qu’on a démoli des maisons et tout ce qui restait du village », a déclaré M. Waqili à l’AFP.

« Habituellement, ils détruisent sept ou dix maisons d’un coup, mais cette fois-ci, ils ont passé les routes au bulldozer et tout ce qui indiquait que des gens ont vécu ici », a-t-il accusé.

Les Bédouins, semi-sédentaires, affirment être les propriétaires de centaines d’hectares de terres dans le Néguev, mais les autorités israéliennes n’ont jamais reconnu ces revendications.

Une façon de les contraindre à abandonner leurs terres est de refuser les permis de construire, ce qui force ces Bédouins à bâtir illégalement.

Selon les chiffres du Forum du Néguev, le nombre d’habitations bédouines détruites n’a cessé d’augmenter depuis 2005 pour atteindre 254 en 2009.

Les Bédouins du Néguev vivent souvent dans une précarité extrême, privés de services municipaux, d’eau et d’électricité.

Leurs conditions de vie ont connu d’importants changements depuis qu’ils ont abandonné peu à peu leurs habitudes nomades, une évolution parfois imposée par un processus de sédentarisation souhaitée par les autorités israéliennes.

bur-hmw-jlr-agr/vl

(©AFP / 27 juillet 2010 18h33)

C’est ce qu’on appelle « faire place nette »!!!    😦

 
3 Commentaires

Publié par le 27 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: un bateau percute un puits de pétrole en Louisiane fuite possible

LA NOUVELLE-ORLEANS (Etats-Unis) – Un bateau a percuté un puits de pétrole au large de la Louisiane (sud des Etats-Unis), ont indiqué mardi les garde-côtes qui ont immédiatement envoyé des secours sur place pour notamment déterminer si l’accident a provoqué une fuite de brut.

Le puits, situé à 104 km au sud de La Nouvelle-Orléans dans un marécage uniquement accessible par bateau, s’est fracturé après avoir été percuté par une barge tirée par un remorqueur.

Des témoins ont rapporté avoir vu le pétrole jaillir à une hauteur de 6 m depuis la tête du puits, lui-même installé à 1,8 m sous l’eau. Les garde-côtes ont toutefois dit ne pas être en mesure de confirmer ces informations.

« Certaines informations font état d’une fuite de pétrole provoquée (par l’accident) et nous examinons ces informations afin de réduire les risques écologiques », a expliqué à l’AFP William Colclough, un porte-parole des garde-côtes.

Une équipe des garde-côtes de Mobile (Alabama, sud) et un hélicoptère de La Nouvelle-Orléans avec un inspecteur de pollution marine à son bord ont été dépêchés sur place.

Cet accident n’est lié en aucune façon à la marée noire qui souille le golfe du Mexique depuis trois mois. Mais, si une fuite de pétrole était effectivement détectée, les bateaux déployés pour récupérer le brut dans la mer pourraient être envoyés sur place.

(©AFP / 27 juillet 2010 19h35)

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Portugal: 1200 pompiers combattent plus de 30 feux de forêts

Portugal: 1200 pompiers combattent plus de 30 feux de forêts

Plus de 1200 pompiers et militaires combattaient mardi une trentaine d’incendies de forêts et de broussailles au Portugal, selon les services de la protection civile. Les autorités ont appelé à la plus grande vigilance et à « n’allumer aucune sorte de feu ».

Mardi en fin d’après-midi, l’Autorité nationale de la protection civile (ANPC) dénombrait 29 « incendies significatifs », dont plusieurs ont repris en cours de journée après avoir été circonscrits la veille. La situation a empiré pendant la journée de mardi: au matin l’ANPC ne comptabilisait qu’une quinzaine de feux.

Dans le district de Setubal, à 40 km au sud de Lisbonne, où un feu s’était déclaré lundi à la mi-journée dans des broussailles, les 215 pompiers mobilisés ont reçu le renfort de deux pelotons de l’armée.

Des militaires ont également été envoyés en renfort dans la région de Viana do Castelo (nord). Dans le district de Braga (nord), où le feu fait rage depuis plus de 24 heures près de Povoa de Lanhoso, l’Espagne a dépêché deux avions Canadair pour assister les 80 pompiers mobilisés.

Dans la région de Aveiro (centre), l’importante fumée dégagée par les incendies a perturbé le trafic sur l’autoroute A1 reliant Porto et Lisbonne, selon la gendarmerie.

Moyens suffisants selon les autorités

Lors d’une visite au siège de la protection civile, le ministre de l’Intérieur Rui Pereira a assuré que les moyens déployés pour combattre les incendies étaient suffisants en dépit, a-t-il reconnu, des « conditions particulièrement adverses » causées par des températures élevées.

Selon les services de la météorologie nationale, les températures, qui ont dépassé mardi les 40 degrés dans le centre du pays, devraient baisser à partir de vendredi.

(ats / 27 juillet 2010 21:36) 

 
2 Commentaires

Publié par le 27 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

BP va commencer un forage au large de la Libye

La compagnie pétrolière BP a annoncé le lancement, d’ici quelques semaines, d’un nouveau forage au large de la Libye. Cette annonce intervient alors que le groupe est en difficulté, à cause des conséquences de la marée noire déclenchée par l’explosion de l’une de ses plate-forme de forage dans le golfe du Mexique. BP devrait ainsi céder de nombreuses participations dans des compagnies pétrolières étrangères.

BP a confirmé le lancement d’un forage dans le golfe de Sirte, en vertu d’un accord signé en 2007 avec la Libye, alors qu’ailleurs il se désengage.

Ce programme prévoit cinq forages en eaux profondes. Leur profondeur, 1700 mètres, sera même légèrement supérieure à celle du forage responsable de la marée noire dans le golfe du Mexique.

Le groupe s’apprête à vendre des actifs

BP s’est donc engagé à tirer toutes les leçons de cette catastrophe. Le projet libyen est maintenu alors que pour financer l’indemnisation des victimes de la marée noire, qui s’élèvera certainement à plusieurs dizaines de milliards de dollars, le groupe s’apprête à vendre des actifs un peu partout dans le monde.

BP devrait ainsi céder ses participations dans le gisement de Pruhoe Bay en Alaska, renoncer à un projet de gaz offshore au Vietnam, et réduire sensiblement la voilure en Colombie, au Venezuela et en Argentine.

Dans ces pays, le groupe pétrolier détient des participations plus ou moins importantes aux cotés d’entreprises nationales. Enfin, en Russie, BP devrait se sortir du capital du groupe Rosneft.

(Source : RFI.fr)

On prend les mêmes et on recommence,une vraie bande de psychopathes amnésiques!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :