RSS

La note française dégradée par une agence chinoise!

20 Juil

L’agence de notation Dagong Global Credit Rating est la première à abaisser la note de la France de trois rangs à AA-. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont aussi concernés par les dégradations.

Utiliser des méthodes «qui ne seront pas affectées par les idéologies» et rétablir «une vision juste, objective et raisonnable», selon les mots du premier ministre Hu Jintao. Ce sont les motivations premières ayant poussé l’agence chinoise Dagong Global Credit Rating à passer des notations d’entreprises à celles des dettes souveraines des Etats. Dans son rapport, le résultat est sans appel pour la France. L’Hexagone, qui sent déjà son triple A menacé, se voit officiellement dégradé par Dagong de trois rangs à AA- avec des perspectives négatives. Une première. Jusqu’ici, aucune des trois majors des agences – Fitch, Moody’s et Standard and Poor’s – n’avait osé franchir ce pas.

La France n’est pas la seule à être dégradée. L’agence de notation chinoise abaisse également la note du Royaume-Uni et du Japon à AA-, c’est à dire de trois rangs comme pour la France. «La situation fiscale de ces pays s’est détériorée de façon significative avec la crise», explique le rapport de Dagong.

De leurs côtés, Les Etats-Unis perdent leur triple A et tombe à AA avec des perspectives négatives.

Les pays concernés par des problèmes de dettes souveraines sont aussi abaissés. La Grèce est placée à BB avec des perspectives stables. L’Espagne tombe à A tandis que le Portugal, l’Italie et, plus surprenant, la Belgique, tombent à A- avec pour tous les trois des perspectives négatives.

La Chine comme l’Allemagne

 

Pour la Chine, l’agence nationale délivre un AA+, plaçant le pays au même rang que l’Allemagne, le Canada et la Hollande, avec des perspectives stables.

Pour le reste, Dagong suit l’avis de «ses collègues» américaines en octroyant un triple A à la Norvège, au Danemark, à l’Australie, au Luxembourg, à la Suisse, à Singapour et à la Nouvelle Zélande. Ces pays ont, d’après Dagong, «une économie forte et un puissant avantage compétitif. Dans un contexte de reprise, ils disposent de perspectives de croissances solides», note le rapport.

«Impartial»

 

Dagong profite de cette publication pour épingler le monopole du système de notation détenu par les trois américaines. «La cause de la crise financière mondiale et de la crise de la dette en Europe provient de ce que le système actuel de notation international ne prend pas suffisamment en compte la capacité de remboursement des Etats», aurait ainsi déclaré le président de Dagong, Guan Jianzhong, en présentant le rapport.

Dagong explique que son but est de «corriger les défauts» du système actuel et offrir un «contrepoids » aux agences occidentales. Sûre de ses conclusions, l’agence rappelle qu’elle est «responsable, prête à révéler les risques de crédit et à donner un conseil impartial et professionnel aux investisseurs».

 http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/07/15/04016-20100715ARTFIG00357-la-note-de-la-france-degradee-par-une-agence-chinoise.php

Pour faire court:

La note attribuée à un etat est une évaluation de sa capacité à rembourser sa dette. En conséquence, moins la note est bonne, plus l’etat doit payer des intérêts lorsqu’il emprunte.

 

 

Étiquettes : , , ,

4 réponses à “La note française dégradée par une agence chinoise!

  1. Jehl Jean Luc

    21 juillet 2010 at 8 h 28 min

    Bonjour, perso je trouve très bien que la Chine mette son grain de sable ( ou de sel) dans la notation d’un pays, je ne crois pas que les Américains soit objectifs sur ce point sinon les Anglais serait déjà au fond du trou avec un beau BB- et d’autres pays aussi d’ailleurs!

    J'aime

     
    • realinfos

      21 juillet 2010 at 18 h 40 min

      Bonjour Jean Luc,
      Cela réduit un peu l’hégémonie US sur ce point et pour être franc,les Anglais sont depuis un moment en quasi faillite et les US sans la planche à billets serait tombée depuis longtemps 🙂

      J'aime

       
  2. pyrogene

    24 juillet 2010 at 9 h 19 min

    Il en faudrait plus encore…De cette façon, les analyses sur la santé économique des pays seraient plus précises et moins partiales.
    Aïe ! Je viens de recevoir une décharge de nos trois agences préférées de notation, j’ai du dire une bêtise^^

    J'aime

     
    • realinfos

      25 juillet 2010 at 11 h 34 min

      Tu sais,tout ça c’est du vent technocratique qui ne mène qu’à une chose,la fin de ce système!
      T’inquiètes,moi aussi je suis au  » Courant  » 🙂

      J'aime

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :