RSS

Archives du 29 juin 2010

Wall Street creuse encore ses pertes, le Dow Jones perd plus de 3%

NEW YORK – La Bourse de New York creusait encore ses pertes mardi dans les derniers échanges, minée par un cocktail de statistiques qui ont ravivé les inquiétudes pour la reprise économique mondiale: le Dow Jones perdait 3,14% et le Nasdaq 4,30%.

Vers 19H50 GMT, à dix minutes de la cloche de fin de séance, le Dow Jones Industrial Average abandonnait 318,25 points à 9.820,27 points, évoluant sous le seuil des 10.000 points pour la première fois depuis le 10 juin.

Le Nasdaq, à dominante technologique, cédait 95,58 points à 2.125,07 points. L’indice élargi Standard & Poor’s 500 de son côté lâchait 3,61% (38,75 points) à 1.035,82 points.

Augmentation du chômage et recul de la consommation au Japon, chiffres révisées de la croissance en Chine de la part de l’institut américain du Conference Board: les indicateurs du jours ont alimenté les inquiétudes pour la reprise économique mondiale, ont expliqué les analystes.

Aux Etats-Unis, l’indice de confiance des ménages publié par le Conference Board a chuté au plus bas depuis mars, à 52,9 points.

(©AFP / 29 juin 2010 21h55)

«  » Ne vous inquiétez pas,tout va bien,si,si,Notre Strauss-Kahn national vous le dit 🙂 mdr «  »

FMI: Strauss-Kahn exclut une rechute de l’économie mondiale
WASHINGTON – Le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, a exclu mardi le risque d’une rechute de l’économie mondiale, malgré la multiplication des inquiétudes relatives à la force de la reprise entamée en 2009.

« La reprise va continuer et il n’y aura pas de récession à double creux », a déclaré M. Strauss-Kahn lors d’un forum à Washington.

Le chef du FMI a tenu ces propos alors que les principales places boursières mondiales ont chuté mardi, sur fonds d’inquiétudes liées à la crise de la dette européenne, au rythme de la croissance chinoise, et à la multiplication d’indicateurs décevants voire mauvais aux Etats-Unis.

Selon ses dernières prévisions publiées en avril, le FMI prévoit que l’économie mondiale se redressera de la récession de 2009 avec une croissance de 4,2% en 2010 et 4,3% en 2011.

Le Fonds doit publier début juillet une actualisation de cette estimation.

«  » Y’a que les moutons pour croire de telles conneries !!!! «  »

 
2 Commentaires

Publié par le 29 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

BOURSE/Paris: le CAC dégringole (-2,59%)

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris accentuait ses pertes en milieu de matinée mardi, le CAC 40 cédant 2,59%, dans un marché inquiet sur l’évolution de la croissance mondiale.

A 10H30 (08H30 GMT), l’indice vedette perdait 92,24 points à 3.484,21 points.

Repli des marchés asiatiques, mauvais chiffres macroéconomiques au Japon, révision en baisse de la croissance en Chine, recul de l’euro par rapport au dollar, tous ces éléments expliquent le repli du marché parisien ce mardi matin, indique-t-on dans les salles de marché.

Les investisseurs s’inquiètent par ailleurs du fonctionnement du système bancaire et de la tension persistante sur le marché interbancaire (prêts entre banques) qui se traduit par une baisse de la liquidité.

Dans ce contexte, les banques prêtent moins aux entreprises, ce qui pèse sur leur capacité d’investissement et à terme sur leur développement.

Enfin la poursuite de la baisse du moral des ménages français en juin n’a pas été de nature à réconforter les investisseurs.

Toutes les valeurs du CAC 40 sont en recul.

jq

(AWP/29 juin 2010 10h42)

FERMETURE

BOURSE/Paris chute de 4,01%, vives craintes sur la reprise économique

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris a clôturé mardi sur une chute de 4,01%, le CAC 40 s’écroulant de plus de 140 points, dans un marché marqué par un net regain d’inquiétudes sur la vigueur de la reprise économique mondiale et des craintes sur la solvabilité des banques européennes.

L’indice vedette est tombé à 3.432,99 points, décrochant à l’unisson des autres places européennes et dans le sillage des Bourses asiatiques.

Une conjonction de facteurs explique la défiance des investisseurs, au premier rang desquels des inquiétudes ravivées sur la solidité de la reprise économique en Chine, estime Yves Marçais, vendeur d’actions chez Global Equities.

L’institut de conjoncture privé Conference Board a en effet révisé à la baisse son indice composite sur les perspectives de croissance chinoise, ramené à 0,3% en avril, contre une première estimation de 1,7%.

« Dans un environnement très fragile, il n’en fallait pas plus pour que le marché dévisse », a indiqué M. Marçais.

Par ailleurs, les craintes sur les dettes souveraines européennes restent une préoccupation majeure, alors que s’accroissent les interrogations sur la solvabilité des banques, a-t-il estimé.

Jeudi, les établissements financiers de la zone euro doivent rembourser un prêt massif de 442 milliards d’euros de crédits à la Banque centrale européenne (BCE) accordé il y a un an, une échéance importante qui fait redouter aux marchés un assèchement brutal des liquidités en zone euro.

Les valeurs bancaires ont pâti de ces incertitudes et enregistré les plus fortes chutes de la cote parisienne, à l’image de Crédit Agricole (-7,94% à 8,35 euros), de BNP Paribas (-6,92% à 43,75 euros) et de Société Générale (-6,45% à 33,80 euros).

mm

(AWP/29 juin 2010 17h56)

// Les carottes sont cuites 🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :