RSS

Archives du 7 juin 2010

L’Iran accuse Washington, images à l’appui, d’avoir enlevé un scientifique

TEHERAN – La télévision iranienne a diffusé lundi soir l’interview d’un homme présenté comme Shahram Amiri, un physicien nucléaire iranien disparu en 2009 en Arabie saoudite, qui affirme avoir été enlevé par les services secrets américains et saoudiens et emmené aux Etats-Unis.

Dans cet entretien d’environ quatre minutes diffusé par la chaîne Irib, l’homme présenté comme un « chercheur » dit qu’il se trouve actuellement « dans la ville de Tucson, en Arizona » (sud-ouest des Etats-Unis).

L’homme est filmé dans une pièce fermée, apparemment au moyen d’une webcam et porte un casque auditif. Il paraît un peu plus gros que sur la photo, assez ressemblante, présentée par la télévision comme celle de Shahram Amiri et insérée en médaillon.

Ce physicien nucléaire d’une trentaine d’années a disparu en juin 2009 à son arrivée en Arabie saoudite, où il se rendait officiellement en pèlerinage.

Les responsables iraniens ont affirmé que M. Amiri avait été enlevé par les Etats-Unis et ont demandé son retour en Iran.

L’homme affirme qu’après avoir été enlevé, il « a été emmené dans une maison quelque part en Arabie saoudite ».

« On m’a fait une piqûre pour m’endormir et lorsque je me suis réveillé, j’étais à bord d’un avion vers les Etats-Unis », raconte-t-il.

« Depuis huit mois que je suis gardé aux Etats-Unis, j’ai subi les pires tortures et pressions morales de la part des agents américains qui me gardaient », dit-il.

« Leur objectif est de m’obliger à accorder une interview à une des grandes chaînes de télévision américaine pour dire que je suis quelqu’un d’important dans le programme nucléaire iranien et que j’ai demandé l’asile aux Etats-Unis », explique encore cet homme.

« Je dois dire que j’étais en possession de documents importants et d’un ordinateur contenant des informations secrètes », ajoute-t-il. Leur objectif était de faire pression sur l’Iran », assure l’homme qui demande aux organisations de défense des droits de l’Homme « d’agir » pour sa libération et son retour en Iran.

Irib affirme que les services de renseignement iraniens ont obtenu ce film « par des méthodes spéciales » sans dire comment un homme « gardé par les services de renseignement américains » a pu faire parvenir ces images en Iran.

Fin mars, la chaîne de télévision américaine ABC avait affirmé que M. Amiri avait fait défection et collaborait avec la CIA. Téhéran maintient que le scientifique a été « enlevé » par des agents américains.

La disparition de ce scientifique « faisait partie d’une opération de la CIA planifiée de longue date pour qu’il fasse défection », avait indiqué ABC.

Le Conseil de sécurité de l’ONU devait avoir lundi une réunion impromptue pour discuter d’un projet de résolution de sanctions contre l’Iran pour son programme nucléaire controversé, selon un porte-parole de l’ONU.

Le texte, d’inspiration américaine, avait été présenté mi-mai aux 15 membres du Conseil de sécurité, après avoir été agréé entre les cinq membres permanents du Conseil (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l’Allemagne. Ces six pays sont chargés du dossier nucléaire iranien à l’ONU.

(©AFP / 07 juin 2010 22h12)

Non,pas possible,la CIA enléverait des scientifiques,ça se saurait !!! 🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Manifestation anti-Bilderberg en Espagne(Juin 2010)

Regardez ces policiers qui reculent,non par peur,mais par approbation, car ils savent eux aussi qu’ils sont manipulés par cette oligarchie de l’ombre et j’espère que tous les policiers du monde seront derrière nous le moment venu!

 

Étiquettes : , ,

Le croissant rouge iranien va envoyer 3 bateaux et un avion d’aide à Gaza

 

TEHERAN – Le croissant rouge iranien a annoncé lundi son intention d’envoyer trois bateaux et d’un avion chargés d’aide humanitaire à Gaza, alors qu’Israël a averti qu’il empêcherait tout navire de briser le blocus imposé à l’enclave palestinienne.

La décision iranienne a été annoncée une semaine après l’arraisonnement le 31 mai d’une flottille d’aide humanitaire par l’armée israélienne dans les eaux internationales au large de l’enclave palestinienne de Gaza. Neuf passagers turcs ont été tués dans le raid condamné par la communauté internationale.

« Nous sommes en train de louer deux bateaux dont l’un transportera 70 travailleurs humanitaires, infirmiers et médecins et l’autre des médicaments et de la nourriture » pour la population de Gaza, a déclaré le directeur international du croissant rouge, Abdolrauf Adibzadeh, à la télévision d’Etat.

Il a ajouté que les deux bateaux partiraient « d’ici à la fin de la semaine » et que cet envoi se fera en « coordination avec le gouvernement turc. Nous allons également envoyer un bateau hôpital vers les côtes de Gaza dans un avenir proche ».

Selon lui, le croissant rouge iranien va également « envoyer un avion chargé de 30 tonnes d’aides humanitaires à Gaza via l’Egypte ».

« Les volontaires qui veulent aller à Gaza et aider le peuple opprimé de Palestine occupée peuvent s’enregistrer sur le site du croissant rouge », a-t-il ajouté.

La décision d’envoyer ces aides a été prise après des réunions avec les Affaires étrangères et le secrétaire du « comité iranien de défense du peuple palestinien », a poursuivi le responsable iranien.

« L’envoi de tels bateaux par différends pays sera transformé en un mouvement de protestation contre le blocus de Gaza et les crimes du régime sioniste. Ce sera un des plus grands échecs de ce régime », a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes, Ramin Mehmanparast, à la télévision.

L’Iran a sévèrement critiqué l’assaut israélien du 31 mai contre la flottille internationale qui voulait briser le blocus imposé à la bande de Gaza contrôlée par les islamistes palestiniens du Hamas soutenus par Téhéran.

Samedi, les forces israéliennes ont encore arraisonné, sans violence, un cargo humanitaire pour Gaza, le Rachel Corrie, et ses occupants ont été expulsion par Israël.

En janvier 2009, l’Iran avait déjà tenté d’envoyer un bateau d’aide humanitaire à Gaza. Le navire, affrété par le croissant rouge et chargé de 2.000 tonnes de nourriture et de médicaments, avait été empêché par la marine israélienne d’accoster à Gaza et avait dû aller débarquer son chargement dans le port égyptien d’El-Arich.

L’Iran ne reconnaît par l’Etat d’Israël, son ennemi juré.

Les Gardiens de la révolution (Pasdaran), l’armée idéologique du régime iranien, ont fait savoir dimanche par la voix d’un proche du guide de la République islamique Ali Khamenei qu’il étaient prêts à escorter des flottilles d’aide destinée à Gaza.

Si les forces navales des Pasdaran en reçoivent l’ordre, » elles prendront des mesures pratiques pour escorter des flottilles vers Gaza, en faisant usage de leurs capacités et équipements », a dit Ali Shirazi, représentant du guide au sein des Pasdaran.

(©AFP / 07 juin 2010 10h30)

// <![CDATA[Cela sent le brûlé,peut-être l’étincelle qui va déclencher les hostilités?!!!
messageObj = new DHTML_modalMessage(); // We only create one object of this class
messageObj.setShadowOffset(5); // Large shadow

function displayStaticMessage(messageContent,cssClass)
{
messageObj.setHtmlContent(messageContent);
messageObj.setSize(430,400);
messageObj.setCssClassMessageBox(cssClass);
messageObj.setSource(false); // no html source since we want to use a static message here.
messageObj.setShadowDivVisible(false); // Disable shadow for these boxes
messageObj.display();

}

function closeMessage()
{
messageObj.close();
}
//
]]>

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :