RSS

Archives du 6 juin 2010

Bilderberg dénoncé au parlement européen ( 1° Juin 2010 )

 

Étiquettes : , , ,

L’euro pourrait ne pas survivre à court terme voir même à la semaine prochaine!

La zone euro aura disparu dans sa forme actuelle d’ici 5 ans

LONDRES – La zone euro n’existera plus dans sa forme actuelle d’ici cinq ans en raison de la crise financière chez plusieurs de ses membres, a estimé une douzaine d’économistes de la City à Londres, interrogés par un quotidien britannique.

Au cours de son enquête auprès de 25 économistes, le Sunday Telegraph a estimé que la « découverte sans doute la plus remarquable était que les économistes qui s’attendent à un éclatement de l’euro de plus ou moins grande amplitude au cours cette législature (cinq ans, ndlr) sont les plus nombreux ».

« Il y a un an ou même moins, peu de personnes dans la City auraient prédit avec confiance la disparition de la monnaie », a relevé le journal, qui devait publier lundi la totalité des réponses de ces spécialistes à dix questions sur la croissance, le déficit public et l’inflation au Royaume-Uni, et l’euro.

Il y a pratiquement « zéro probabilité » que la zone euro survive dans sa composition actuelle, a estimé Andrew Lilico, chef économiste du groupe de réflexion Policy exchange.

« Il pourrait même ne pas survivre à la semaine prochaine », a indiqué Doug McWilliams, du Centre de recherches économiques et des affaires (CEBR).

Douze économistes penchent pour un éclatement de la zone euro dans les cinq ans, contre huit qui estiment qu’elle parviendra à en réchapper sans amputation. Les cinq derniers sont indécis.

Et pour deux des huit tablant sur une survie, le prix à payer sera qu’au moins un des Etats-membre fera défaut sur sa dette souveraine, a relevé le journal.

« Les implications politiques (d’une désintégration de l’euro) auront sans doute des conséquences considérables –les Allemands ne veulent pas payer pour les autres et pourraient bien partir », a relevé David Blanchflower, professeur à l’université américaine de Dartmouth et ex-conseiller de la Banque d’Angleterre). Il est « difficile de voir l’euro survivre dans sa forme actuelle ».

Quatre économistes soutiennent en effet l’hypothèse d’une sortie de l’Allemagne, plutôt qu’un départ des économies en difficultés comme la Grèce.

« La zone euro va perdre trois ou quatre membres –Grèce, Portugal et peut-être Irlande– et pourrait tout aussi bien éclater complètement à cause des tensions grandissantes entre la France et l’Allemagne », a relevé Tim Congdon, de la société de consultants International monetary research.

Pour Peter Warburton, de la société Economic Perspectives, l’euro sera dans cinq ans « un refuge pour les faibles, et non une forteresse pour les forts ».

(©AFP / 06 juin 2010 17h50)

 

Étiquettes : , , , ,

Orage: Une coulée de boue traverse un village du Beaujolais faisant des dégâts

LYON – Une coulée de boue due à la crue d’une rivière lors d’un orage a traversé un petit village du Beaujolais, provoquant des dégâts dans une vingtaine d’habitations et à une dizaine de véhicules, dimanche en début d’après-midi, a-t-on appris auprès des gendarmes et des pompiers.

Trois personnes, victimes notamment de chutes, ont été légèrement blessées, a-t-on précisé.

Vers 14H30, la petite rivière Le Marverand, gonflée par l’orage, est sortie de son lit, provoquant une coulée de boue de plus d’un mètre de haut qui a traversé le village de Saint-Julien, à quelques kilomètres de Villefranche-sur-Saône (Rhône), a expliqué un gendarme.

« Elle est passée en une vingtaine de minutes, emportant le marché artisanal exposé sur la place du village et coupant l’électricité », a expliqué à l’AFP une élue municipale, Elodie Braganca, jointe par téléphone.

« Les gens étaient chez eux. La coulée a pris l’intégralité de la route principale et on ne pouvait pas traverser sans risque d’être emporté », a ajouté l’élue, elle-même « piégée » à son domicile.

« Quand l’orage s’est terminé, l’eau s’est retirée et est rentrée dans son lit », a-t-elle indiqué, reconnaissant qu’il y avait eu « plus de peur que de mal ».

Une dizaine de voitures stationnées dans la rue principale ont été endommagées, ont précisé les gendarmes.

(©AFP / 06 juin 2010 19h07)

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Corée:la tension monte….!

Séoul doit arrêter sa campagne de « calomnie » sous peine de « sévère punition »

SEOUL – La Corée du Nord a menacé dimanche d’infliger une « sévère punition » à la Corée du Sud si celle-ci poursuit sa campagne « intolérable » de « calomnie », 48 heures après la saisine par Séoul du Conseil de sécurité de l’ONU pour le torpillage d’un de ses navires de guerre.

L’avertissement du régime communiste de Pyongyang est intervenu alors que le secrétaire américain à la Défense Robert Gates n’excluait pas de « nouvelles provocations » suite au torpillage fin mars de la corvette sud-coréenne Cheonan (46 morts).

Vendredi, la Corée du Sud a saisi formellement le Conseil de sécurité au sujet de cette « attaque » qui « constitue une violation flagrante » de la Charte de l’ONU, de l’armistice de 1953 ayant mis fin à la guerre de Corée et d’un accord bilatéral datant de 1992.

Le Nord a très mal réagi. Dimanche, la Commission pour la réunification pacifique de la mère patrie a promis à Séoul une « punition sévère » pour l’action diplomatique déclenchée contre Pyongyang aux Nations unies.

« C’est pour nous une autre provocation intolérable et sérieuse », a estimé cette commission chargée des relations avec la Corée du Sud.

« Les marionnettes sud-coréennes n’éviteront jamais une punition sévère de la part de notre armée et de notre peuple, ainsi que de vives protestations des gens du Sud si elles poursuivent leur campagne de calomnie » contre la Corée du Nord, ajoute la déclaration de Pyongyang.

Robert Gates, qui s’est entretenu avec ses homologues de Corée du Sud et du Japon en marge d’une conférence sur la sécurité asiatique ayant pris fin dimanche à Singapour, a appelé à un front uni face à la Corée du Nord, tout en admettant que les options étaient limitées pour Washington et ses alliés.

« Tant que le régime (nord-coréen) ne se préoccupe pas de ce que pense de lui le reste du monde, tant qu’il ne se préoccupe pas du bien-être de son peuple, franchement, il n’y a pas grand chose à faire, à moins d’être prêt à un moment à utiliser la force militaire », a dit M. Gates à la BBC. « Et personne ne veut cela », a-t-il ajouté.

Selon le responsable américain, l’attitude provocatrice de la Corée du Nord pose un « dilemme » aux pays qui cherchent des mesures efficaces contre Pyongyang en dehors de l’action militaire.

Il a également reconnu que les motivations du torpillage de la corvette Cheonan restaient floues.

« Il faut se demander à quoi ils pensent et s’il y aura de nouvelles provocations », a-t-il dit, en rappelant le caractère imprévisible du régime de Pyongyang.

(©AFP / 06 juin 2010 15h27)

//

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

La marine Iranienne offre d’escorter la flottille d’aide Humanitaire pour Gaza

Traduction Google sur:

marine de l’Iran offre à escorter les navires de Gaza

Officiel: Elite gardiens de la révolution sont prêts à intervenir

//
Mise à jour 09h15 HE 6 juin 2010 //

TEHERAN – l’élite de l’Iran gardiens de la révolution sont prêts à fournir une escorte militaire pour les navires de charge essayant de briser le blocus israélien de Gaza, un représentant du guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei a déclaré dimanche.

« Les forces de Gardiens de la Révolution de la Marine sont tout à fait prêts à escorter la paix et les convois de la liberté à Gaza avec tous les pouvoirs et les capacités», Ali Shirazi, représentant de Khamenei au coeur de gardiens de la révolution, a été cité par l’agence de nouvelles semi-officielle Mehr.

Toute intervention de l’armée iranienne serait considéré comme de véritables provocations par Israël, qui accuse l’Iran de fournir des armes au Hamas, mouvement islamiste qui règne à Gaza.

Confirmation:

Les Pasdaran prêts à escorter des flottilles pour Gaza

TEHERAN – Les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime iranien, sont prêts à servir d’escorte pour des flottilles d’aide destinée à Gaza si l’ayatollah Ali Khamenei en donne l’ordre, a déclaré dimanche un proche du guide suprême.

L’Iran a sévèrement critiqué lundi le raid meurtrier lancé le 31 mai par Israël contre une flottille d’aide internationale pour l’enclave palestinienne de Gaza soumise à un blocus israélien. Neuf activistes tués avaient été tués.

« Les forces navales des Gardiens de la révolution sont entièrement prêtes à escorter des flottilles de la liberté et de la paix transportant de l’aide humanitaire venue du monde entier pour le peuple opprimé de Gaza », a dit Ali Shirazi, qui représente le guide au sein des Gardiens de la révolution (Pasdaran), selon l’agence Mehr.

« Si le guide respecté de la révolution donne un ordre en ce sens aux forces navales des Pasdaran, elles prendront des mesures pratiques pour escorter des flottilles vers Gaza, en faisant usage de leurs capacités et équipements », a-t-il dit.

L’ayatollah Khamenei avait affirmé mardi que « l’attaque criminelle » du 31 mai « est la preuve pour tout le monde que le sionisme est le nouveau visage, en plus violent, du fascisme, aidé cette fois-ci par des gouvernements, comme celui des Etats-Unis, prétendant défendre la liberté et les droits de l’Homme ».

« Les soutiens de ce régime sanguinaire et éhonté comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France doivent répondre » de l’action israélienne contre la flottille, a-t-il lancé, dénonçant un « régime sanguinaire, insolent et fou » imposant « un blocus alimentaire et médical à un million et demi de Palestiniens à Gaza ».

(©AFP / 06 juin 2010 17h36)

//

 
9 Commentaires

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Nice: des agriculteurs alertent sur la disparition des exploitations

NICE – Une cinquantaine d’agriculteurs des Alpes-Maritimes se sont réunis dimanche place Garibaldi à Nice, à l’appel de la Confédération paysanne et d’associations, pour alerter l’opinion sur la disparition des exploitations agricoles dans le département, a constaté l’AFP.

Les organisateurs ont déversé sur la place quelques sacs de terre pour dessiner un terrain éphémère de huit mètres carrés, planté d’un panneau accusateur: « Alpes-Maritimes, laboratoire de la disparition des terres fertiles? ».

Cette action intervient à quelques semaines de l’organisation, sous l’égide du préfet Francis Lamy, d’assises départementales de l’agriculture.

Le département ne compte plus que 650 exploitations professionnelles, contre 10.000 en 1970, selon Henri Derepas, porte-parole de la Confédération paysanne dans les Alpes-Maritimes.

Et les dernières exploitations sont menacées de disparition en raison du vieillissement des cultivateurs, avec une moyenne d’âge de 58 ans, et de la pression spéculative sur les terres fertiles, a-t-il expliqué.

Dans le même temps, la demande dans le département pour des produits de proximité de qualité et de proximité est forte, avec de longues listes d’attente pour les AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) et le souhait de maires de plus en plus nombreux de fournir les cantines scolaires avec de tels produits.

Le rassemblement, soutenu financièrement par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à hauteur de 2.000 euros selon M. Derepas, a été « désapprouvé » par le maire et ministre de l’Industrie Christian Estrosi (UMP).

« Jamais il n’a été accordé à Nice autant de place à l’agriculture. Depuis mon élection, nous mettons tout en oeuvre pour la préservation des terres agricoles, avec notamment le Plan local d’urbanisme de Nice », a fait valoir M. Estrosi dans un communiqué.

(©AFP / 06 juin 2010 13h56)

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Pologne: nouvelle alerte aux inondations à Varsovie, évacuations dans le sud

VARSOVIE – Une nouvelle alerte aux inondations a été décrétée à Varsovie à partir de 11H00 GMT dimanche avec l’arrivée d’une seconde crue sur la Vistule, après celle record d’il y a quinze jours, ont annoncé les autorités municipales.

La municipalité a appelé de nouveau les habitants des quartiers qui longent le fleuve à se tenir prêts à une évacuation, alors que des dizaines de milliers de personnes étaient évacuées dimanche dans le sud et le sud-est du pays, à la suite des pluies torrentielles des derniers jours.

« Les sapeurs-pompiers ont évacué au total quelque 30.000 personnes et d’autres évacuations sont effectuées par la police et l’armée », a déclaré à l’AFP Pawel Fratczak, porte-parole des pompiers.

Le bilan des inondations qui frappent la Pologne depuis début mai s’est alourdi à 22 morts, a indiqué M. Fratczak.

« La situation la plus difficile persiste dans le sud et le sud-est de la Pologne. Les digues ont lâché dans plusieurs endroits sur la Vistule, inondant à nouveau les terrains déjà sous l’eau depuis les premières crues », a-t-il dit.

Quelque 17.000 pompiers et 3.000 soldats étaient à pied d’oeuvre dans les régions sinistrées dimanche, et notamment dans la ville de Sandomierz (sud-est), gravement endommagée lors de la première grande vague d’il y a quinze jours. Une digue a de nouveau été rompue samedi soir dans cette ville de 25.000 habitants.

Plusieurs routes nationales du sud du pays étaient impraticables dimanche à cause des affaissements de terrain, selon M. Fratczak.

Lors des premières inondations, le Premier ministre Donald Tusk avait évoqué des dégâts prévisibles de l’ordre de 10 milliards de zlotys (2,4 milliards EUR), alors que les médias polonais les ont estimés à 12 milliards de zlotys (2,9 milliards EUR).

L’Union européenne avait déclenché le 19 mai son mécanisme de protection civile pour aider la Pologne à faire face aux inondations.

(©AFP / 06 juin 2010 09h49)

 
1 commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :