RSS

Le cyclone Phet a fait douze morts et 1 disparu à Oman

05 Juin

MASCATE – Le cyclone Phet a fait 12 morts et un disparu lors de son passage jeudi dans le sultanat d’Oman, dans le Golfe, a annoncé samedi le chef de la Défense civile, le général Malek al-Mouammari.

Le cyclone a fait douze morts, dont neuf Omanais et trois expatriés, et une treizième personne est portée disparue, a indiqué M. Mouammari, qui est également chef de la police omanaise, à la télévision d’Etat.

Un premier bilan avait fait état de six personnes tuées. Un officier de la défense civile a été tué en portant secours à une famille dans un immeuble, cinq autres personnes ont trouvé la mort, noyées dans les crues causées par de fortes précipitations jeudi et dans la nuit de jeudi à vendredi, avait indiqué la Défense civile dans un communiqué.

Le cyclone Phet d’abord classé en catégorie 3 sur une échelle de 5 avait baissé en intensité en atteignant le sultanat d’Oman et avait été rétrogradé à la catégorie 1, avait indiqué la Défense civile, ajoutant que l’oeil du cyclone s’était déplacé vers le nord-ouest en direction des côtes pakistanaises.

Samedi, la situation semblait revenir à la normale: les pluies ont cessé et le ciel était relativement dégagé à Mascate et dans la plupart des régions de la côte orientale du sultanat touchées par le cyclone, a rapporté un correspondant de l’AFP.

Des équipes de secours s’employaient à rouvrir les routes, rétablir le courant électrique et réparer les conduites d’eau potable affectées par les inondations des deux derniers jours, a indiqué le général Mouammari dans une déclaration publiée par l’agence officielle Ona.

A Masirah, une île au large de la côte orientale du sultanat, les habitants évacués par précaution avant l’arrivée du cyclone, ont pu commencer à réintégrer leurs habitations, a-t-il précisé à la télévision.

En juin 2007, le cyclone Gonu qui avait déferlé sur le sultanat avait fait au moins 49 morts et provoqué des dégâts évalués à 3,9 milliards de dollars.

Au Pakistan, quelque 60.000 habitants des côtes du sud du pays ont été évacués par précaution vers des zones plus sûres.

(©AFP / 05 juin 2010 12h50)

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :