RSS

Le volcan Arenal est entré à nouveau en éruption

25 Mai

Le volcan Arenal est entré à nouveau en éruption subitement vers midi local (18H GMT).

JPG - 25.6 ko

Au moins huit coulées de lave se sont échappé du cratère situé à 1 633 mètres d’altitude, et une nuage de cendres et de gaz. Bien qu’étant l’une des principales attractions touristiques du Costa Rica, et entouré de dizaines d’hotel de luxe, de piscines, de centres commerciaux et de discothèques, le volcan ne présenterait aucun risque pour la population selon les vulcanologues. Le parc national où est situé le volcan a tout de même été immédiatement fermé par les autorités.

« Il y a eu plusieurs spasmes, des sortes d’avalanches qui ont coulé » le long des flancs du volcan, a déclaré à l’AFP le vulcanologue Eliecer Duarte, de l’Observatoire Vulcanologique et sismologique du Costa Rica, selon qui personne n’est en danger. L’Arenal se trouve à 80 km au nord-ouest de la capitale San José.

Source : rtlinfo.be

L’éruption que connaît l’Arenal actuellement a débuté en 1968, et ne s’est toujours pas interrompue à ce jour. Elle a commencé par une phase éruptive importante, de type vulcanien, qui a généré des coulées pyroclastiques. Puis la puissance de l’activité à décrue, et pour se stabiliser à une activité strombolienne qui perdure actuellement. Celle-ci peut toutefois être entrecoupée par des phases vulcaniennes.

De forme conique presque parfaite l’Arenal est un petit stratovolcan très jeune se reflétant magnifiquement dans les eaux du lac du même nom. Il a été le plus actif des volcans du Costa Rica au 20ème siècle.

 Mais la plus ancienne éruption connue s’est produite il y a 7000 ans environ. Cette activité s’est déroulée en même temps que celle du Cerro Chato et ce pendant 3500 ans.

 La dernière phase éruptive a débuté en 1968. Cette année là, alors que l’Arenal est considéré comme éteint car inactif depuis plusieurs siècles, ce dernier se réveille brutalement le 29 juillet. De violentes explosions créent trois nouveaux cratères sur les flancs du volcan, projetant des blocs parfois énormes jusqu’à 5 Km de distance. Des nuées ardentes sont émises et s’épanchent sur le flanc ouest détruisant un village et tuant 80 personnes environ.

Depuis, l’Arenal produit quotidiennement des explosions stromboliennes et/ou vulcaniennes d’intensité variable. Régulièrement de courtes coulées de lave à blocs et des nuées ardentes dévalent ses flancs. C’est devenu une attraction touristique très appréciée.

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :