RSS

Le Mont Baekdu se réveille

25 Mai

Traduction Google:

http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2010/05/113_66491.html

Mountain Baekdu, un volcan endormi à la frontière entre la Corée du Nord et la Chine, montre des signes d’une éruption possible dans un proche avenir, a averti mardi des experts.

« Baekdu pourrait éclater de sitôt, dit le géologue Yoon Sung-hyo à Pusan National University, qui a suivi la plus haute montagne du pays (2744 mètres) pour tout changement. « Une variété d’indicateurs sont des bandes de ce scénario. La seule chose que nous devrions essayer de prédire quand. Il est clair que c’est imminent. »

Le géologue prudence soulevé la spéculation que l’éruption pourrait avoir lieu dans quelques années.

Selon les registres historiques, Baekdu était un volcan actif. activité importante dans les années 1960 a créé un cratère à son sommet, dont la circonférence est de près de 14 kilomètres avec une profondeur moyenne de 213 mètres et maximale de 384 mètres.

Les cendres volcaniques de l’éruption a été trouvée aussi loin que la partie sud de Hokkaido, au Japon, selon les dossiers.

éruptions à petite échelle ont été enregistrés à peu près sur une base séculaires – en 1413, 1597, 1668 et 1702. La dernière éruption volcanique enregistrée à la montagne 2744 mètres, était de retour en 1903.

La montagne a dormi inactive depuis lors, laissant classés par les scientifiques comme étant inactif. Le gouvernement chinois mis au point la montagne et les régions avoisinantes en tant que destination touristique en tirant des dizaines de milliers de visiteurs de partout dans le monde chaque année – beaucoup d’entre eux de la Corée du Sud.

Pourtant, «des signes inhabituels, y compris les mineurs tremblante, entre autres, ont commencé à émerger en Juin 2002 et un tremblement de terre de 7,3 magnitude secoué les zones à proximité de Baekdu, selon les géologues. La fréquence des tremblements de terre a considérablement augmenté depuis lors.

« Il semble que l’onde de choc du tremblement de terre réactivé magma à environ 30 kilomètres sous la montagne », a déclaré le professeur Hong Tae-kyung au département de l’Université Yonsei de sciences du système terrestre, à Séoul. « Le plus souvent ce sont, plus la possibilité d’une éruption. »

Selon une émission de télévision récente basée sur des entretiens avec des responsables chinois dans un institut de surveillance de l’activité volcanique à Baekdu, tremblements de terre mineurs qui sont trop faibles pour être ressentis par les êtres humains ont lieu près de 100 fois par jour.

«Nous avons vu le nombre très forte augmentation ces dernières années», le programme a cité un fonctionnaire comme disant. Le programme a montré émietté marches de pierre menant vers le haut d’une cascade pittoresque au cœur de la montagne, en expliquant qu’ils ont récemment tombé en morceaux à cause de tremblements fréquents dans la région.

Parmi les autres indicateurs soutenant le scénario d’une future éruption est la hauteur de Baekdu, qui a grandi près de 10 centimètres depuis 2002. Les experts disent que le magma pléthorique, une condition préalable de l’éruption, est progressivement pousser jusqu’à la hauteur de la montagne ainsi que la température à la surface.

Le Octobre 1, 2006, un satellite russe trouve la température de surface de la montagne notamment plus élevé qu’auparavant. La découverte intervient quelques jours après la Corée du Nord a effectué un essai nucléaire souterrain à la bombe dans la région du Nord, en indiquant le test a été un catalyseur de réactiver le magma, selon les analystes.

L’augmentation du nombre d’arbres à feuilles persistantes flétrie sur la montagne peut être un autre indicateur.

« Il a été confirmé que des polluants provenant des environs ne sont pas à blâmer. Si c’est le cas, les gaz toxiques crachant du volcan pourrait être un coupable possible », a déclaré Yoon.

Si l’éruption est de grande envergure, il aurait des conséquences énormes pour les deux Corées, ainsi que les États voisins, y compris la Chine, le Japon et la Russie.

« La quantité de cendres volcaniques de l’éruption la plus violente près de 1.000 ans a été suffisant pour couvrir l’ensemble de la péninsule coréenne à une hauteur de 1,2 mètres, at-il dit, citant des études scientifiques. « Caldera Baekdu contient près de deux milliards de tonnes d’eau. Si elle s’évapore dans l’air tout d’un coup mélangés à des cendres volcaniques d’une éruption majeure, il serait soufflé à l’Est et engloutir par conséquent Vladivostok en Russie et Hokkaido au nord du Japon. »  

pss@koreatimes.co.kr
 
Poster un commentaire

Publié par le 25 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :