RSS

Archives du 20 mai 2010

Un banquier suisse annonce la fin de l’euro!

Article placé le 20 mai 2010, par Mecanopolis

Dans un incroyable entretien accordé hier au quotidien suisse La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, patron d’Arabesque Wealth Management, est convaincu que l’euro ne survivra pas à la crise actuelle. Mieux que ça, il confirme nos prévisions les plus sombres sur les évènements en cours : pour que la monnaie unique se maintienne, il faudrait aligner au même niveau toutes les économies des pays de la zone euro, ce qui est exactement ce que le pouvoir autoritaire européen est en train de mettre en place avec la mise sous tutelle des Etats concernés.

S’exprimant sans langue de bois, M. Wohlwend explique également que « les États-Unis ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour contaminer l’Europe avec leur concept de mondialisation ».

Comme cet entretien n’est pas disponible sur le site internet du quotidien, nous en plaçons ci-dessous les principaux extraits, ainsi que le fac-similé de la version imprimée.

Mecanopolis

TDG19052010

Alexandre Wohlwend à La Tribune de Genève (extraits) :

 Je considère que la constitution de l’Europe autour de la monnaie unique est un non-sens politique, économique et culturel. L’Histoire à montré que toute monnaie plurinationale est vouée a exploser s’il y a des déséquilibres dans les économies qui la partagent. (…)

L’euro n’échappera pas à la règle car les différences culturelles et économiques en Europe son énormes. La crise grecque n’est que le premier symptôme. (…)

Cela pourrait être très rapide. J’estime qu’avant cinq ans les pays européens auront largement commencé à se retirer de la zone euro. (…)

[Le plan de 750 milliards est] une fuite en avant. (…) L’Europe est euphorique car elle est droguée à la dette. Cette solution ne fait qu’augmenter la dose de la drogue en créant encore plus de dettes ! Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des contribuables, ce qui risque d’entrainer une crise sociale importante. (…)

Ce sont les États-Unis qui ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour « contaminer » l’Europe avec leur concept de mondialisation et de profits maximum à court terme. Le problème, c’est qu’ils ont créé un endettement abyssal et démantelé leur industrie, rapidement imités en cela par les États européens. En outre, depuis qu’ils ont séparé le dollar de l’étalon-d’or, ils ont créé de la monnaie à tout va, jusqu’à faire baisser de 98% la valeur du billet vert par rapport à l’once d’or. Le dollar est lui aussi moribond et la disparition de l’euro lui profitera en lui permettant de rester momentanément en vie. (…)

Avec 2200 milliards de dollars que la Chine détient en bons du Trésors américains, chaque chinois possède une créance virtuelle de 15′000 dollars envers les États-Unis. Pour l’instant, il n’est pas dans l’intérêt de la Chine de voir chuter la monnaie américaine ; elle continuera donc à augmenter ses réserves en bons du Trésors, qu’elle finira par utiliser pour acheter des pans entiers de l’industrie américaine. Et fera vraisemblablement de même, dans la foulée, avec les pays occidentaux si ces derniers ne se protègent pas par un retour à leur souveraineté monétaire et territoriale, visant à la reconstruction 

d’un tissu industriel, seul gagnant d’une stabilité économique à long terme.

Propos recueillis par Emmanuel Barraud, pour la TdG

http://www.mecanopolis.org/?p=17244

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

PFIZER (pharma) VIRE TOUT LE MONDE OU PRESQUE…

du 20 au 23 mai 2010 : Allez, 6000 personnes, histoire que l’action, elle, dégage des marges pour les porteurs. Les licenciements ont recommencé… Au fait, Wall Street se gausse des résultats de Caterpillar, mais si vous regardez bien les résultats, les ventes aux US sont en baisse de 20% !!! Ils font comment ?

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2010
— Livres dédicacés via le site éditeur. — Envoyez ce lien à votre banquier et à tous vos amis..
— Mon dernier bébé: « 777, la chute de Wall Street et du Vatican »! Vos critiques sont ici, la 4e de couve ici.
— 40 pages de NOTRE-DAME DE L’APOCALYPSE (pdf). La Revue de Presse est ici.
— Rediffusion des news, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l’accord préalable de l’auteur.
— Revue de Presse sur 95,2 Mhz avec L. Fendt sur Ici & Maintenant ou dans votre PC Mercredi 14-16h30, rediffusion samedi à 23h.

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Wärtsilä ferme un atelier à Mulhouse et supprime 116 emplois en France

HELSINKI – Le groupe industriel finlandais Wärtsilä (moteurs de bateaux, centrales électriques) a annoncé jeudi la fermeture d’un atelier à Mulhouse (Haut-Rhin) dans le cadre d’un plan de restructuration qui supprime 116 postes en France.

« Afin de mieux utiliser ses infrastructures en France, Wärtsilä France prévoit de concentrer toutes les activités de requalification de moteurs rapides sur le site de Surgères (Charente Maritime) ce qui entraîne la fermeture de l’atelier de Mulhouse », indique le groupe dans un communiqué.

« Wärtsilä France emploie actuellement 530 personnes. Les prévisions ci-dessus devraient affecter environ 116 postes principalement à Mulhouse, et il est prévu de créer simultanément environ 35 nouveaux postes principalement à Surgères », poursuit le texte.

Le groupe finlandais prévoit en outre de transférer aux Pays-Bas, au cours du premier trimestre 2011, « les pièces de rechanges des magasins français » et la filiale française va entamer la procédure de consultation concernant une « réorganisation de sa structure pour une meilleure optimisation des ressources en ventes de services, support technique et achats », conclut le communiqué.

Wärtsilä a annoncé en janvier un plan prévoyant la réduction d’environ 1.400 postes dans le groupe en 2010.

Le site de Mulhouse a été frappé en 2004 par un plan social de 276 suppressions d’emplois et l’arrêt de la production de moteurs rapides. En 2005, le Japonais Mitsubishi avait finalement repris la production ainsi que 70 salariés de Wärtsilä France qui avait de son côté maintenu son activité de maintenance de moteurs dans la cité haut-rhinoise où elle emploie 260 personnes et où se trouve le siège.

WARTSILA

MITSUBISHI CORPORATION

(©AFP / 20 mai 2010 13h58)

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

La marée noire touche les bayous de Louisiane et menace la Floride

« Je pense que l’impact sur l’environnement de ce désastre sera très, très modeste ». Voila le genre de déclaration qui ne devrait pas calmer la polémique. Elle est l’oeuvre de Tony Hayward, directeur général de BP, la compagnie pétrolière britannique exploitant la plateforme Deepwater, qui a sombré le 22 avril dernier suite à une explosion et qui déverse chaque jour près d’un million de litres de pétrole, voire beaucoup plus selon de nombreux experts.

Du brut lourd provenant de la marée noire dans le golfe du Mexique a même atteint les bayous de Louisiane, a annoncé mercredi le gouverneur de cet Etat, Bobby Jindal. « Le jour que nous redoutions tous est arrivé », a dit Jindal à l’issue d’une inspection en bateau de l’extrémité sud de l’estuaire du Mississippi. « Ce n’était pas des boulettes d’hydrocarbure (…) C’est du brut lourd dans nos marais », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Venice, en Louisiane. « C’est déjà là, mais nous savons qu’il en arrive davantage ».

Les autorités avaient auparavant signalé la présence de « débris de pétrole » sous la forme de boulettes de brut ou d’une pellicule irisée atteignant des sections étendues de la côte en Louisiane, dans le Mississippi et en Alabama. Jindal a souligné que les bayous de Louisiane constituaient « la nursery du golfe » où se développent la faune et la flore et qui protègent la côte contre l’érosion. Il a lancé un appel au corps de Génie de l’armée pour qu’il accorde un permis de construction de 128 km de digues de sable afin de protéger la côte de Louisiane de dégâts supplémentaires. Ce projet, d’un coût de 350 millions de dollars, a été reporté en dépit des efforts déployés par l’Etat et par les autorités du comté de Plaquemines pour répondre aux exigences de l’armée, a-t-il dit.

Des équipes sont prêtes à entreprendre la construction du réseau de digues dès que la permission sera accordée, a-t-il ajouté. « Tout ce que cette couche de pétrole a recouvert mourra. Il n’est pas possible de la nettoyer (…) J’en ai la nausée », a confié le gouverneur.

Jusqu’à maintenant, seules quelques galettes de pétrole avaient touché les côtes américaines, notamment parce que les autorités avaient décidé d’augmenter le débit du fleuve Mississippi en détournant des dizaines de canaux afin de repousser le pétrole des rivages. Mais la marée noire qui se propage dans le Golfe du Mexique a été happée par un puissant courant marin, qui la dirige vers la Floride. Plus précisément vers l’archipel des Keys, zone touristique qui abrite surtout la troisième barrière de corail du monde.

Au large, BP cherche toujours à colmater la fuite. La compagnie britannique a ainsi entrepris l’installation d’un tube relié à un pétrolier qui lui permet actuellement de récupérer plus de 2.000 barils par jour. Cela représente environ 40% des 800.000 litres qui s’échappent quotidiennement des puits endommagés. Mais plusieurs experts jugent cette estimation sous-évaluée et parlent d’une quantité cinq à vingt fois plus importante.

De fait, d’énormes nappes de pétrole ont été découvertes ce week-end en profondeur par des scientifiques de plusieurs universités américaines. Ces nappes sont épaisses d’une centaine de mètres et s’étendent sur 16 km de long et sur 5 km de large. Elles ont provoqué une baisse de 30% de la quantité d’oxygène dans la zone, menaçant de tuer la majorité de la faune marine dans « les deux mois », indiquait une scientifique interrogée par le New York Times.

latribune.fr

 
2 Commentaires

Publié par le 20 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

La corvette sud-coréenne Cheonan coulée par Pyongyang

Le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan fin mars a été provoqué par une torpille nord-coréenne, a conclu jeudi une commission d’enquête internationale, une « agression » fermement condamnée par Washington mais aussitôt démentie par Pyongyang qui menace d’une « guerre généralisée » en cas de sanctions.

« Les preuves amènent de manière accablante à la conclusion que la torpille a été tirée par un sous-marin nord-coréen », indiquent les enquêteurs dans un rapport sur le naufrage au cours duquel 46 marins ont été tués.

« Il n’y aucune autre explication possible », estiment-ils, précisant que l’explosion qui a brisé le navire de guerre en deux a été provoquée par une torpille nord-coréenne de 250 kg.

La Corée du Nord a vivement réagi, qualifiant ces accusations « d’affabulations », selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

« Nous prendrons des mesures énergiques, parmi lesquelles une guerre généralisée, si des sanctions sont imposées à la Corée du Nord », a mis en garde la Commission de la Défense nationale (NDC), le plus puissant organe du régime communiste, cité par Yonhap.

Le communiqué radio-diffusé précise que Pyongyang va envoyer ses propres enquêteurs en Corée du Sud pour vérifier les preuves avancées.

La Chine a appelé « toutes les parties à la retenue », ajoutant qu’elle ferait « sa propre évaluation » de cette enquête

Les Etats-Unis condamnent « fermement l’acte d’agression » de la Corée du Nord, a déclaré le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, estimant que le rapport de la commission d’enquête se fondait sur « un examen objectif et scientifique des preuves ».

Le président Barack Obama a exprimé « sa profonde compassion » à son homologue sud-coréen Lee Myung-Bak et au peuple sud-coréen.

Le secrétaire-général des Nations unies, Ban Ki-moon, a jugé « profondément inquiétantes » les conclusions de l’enquête internationale mettant en cause Pyongyang.

Londres a dénoncé « le mépris flagrant de ses devoirs internationaux » par Pyongyang. « Cette attaque démontre une insensibilité totale pour la vie humaine et un mépris flagrant des devoirs internationaux », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, dans un communiqué.

Le Premier ministre japonais, Yukio Hatoyama, a pour sa part jugé « impardonnable » l’acte de la Corée du Nord.

Le président sud-coréen, Lee Myung-Bak, a promis « des mesures énergiques » contre le Nord. La Corée du Sud, grâce à une forte coopération internationale, « devra faire en sorte que la Corée du Nord admette son méfait et redevienne un membre responsable de la communauté internationale », a-t-il indiqué.

De forts soupçons pesaient sur la Corée du Nord depuis le naufrage du Cheonan, corvette de 1.200 tonnes, le 26 mars, au large de l’île de Baengnyeong, près de la frontière maritime avec la Corée du Nord, après une mystérieuse explosion.

Pyongyang a toujours démenti toute implication dans l’une des pires attaques contre la Corée du Sud depuis la mort en 1987 de 115 personnes, après un attentat contre un Boeing de la Korean Airlines, attribué à des agents nord-coréens. Selon les conclusions de l’enquête, l’attaque contre la corvette a probablement été menée par un sous-marin de poche. « Plusieurs petits sous-marins soutenus par un navire d’assistance ont quitté une base navale nord-coréenne située en Mer jaune deux à trois jours avant l’attaque et ont regagné la base deux ou trois jours après », selon le rapport.

Le naufrage a provoqué un grand émoi en Corée du Sud où cinq jours de deuil avaient été décrétés.

Si Séoul semble avoir écarté toute riposte militaire, de peur de déclencher un conflit majeur, il devrait en revanche saisir le Conseil de sécurité de l’ONU afin de demander de nouvelles sanctions contre le Nord. La Chine, proche allié de Pyongyang et qui dispose d’un droit de véto au Conseil de sécurité, pourrait s’opposer à cette demande, à moins qu’elle accepte les preuves fournies par Séoul.

Séoul pourrait également encore réduire les échanges commerciaux avec son voisin.

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-05-20/la-corvette-sud-coreenne-cheonan-coulee-par-pyongyang-condamnatio/924/0/456829

Je me disais bien que ça sentait l’atome ce matin!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :