RSS

Venezuela: une plateforme gazière a coulée

13 Mai

Une plateforme venezuélienne de gaz naturel a sombré dans la mer des Caraïbes, a annoncé le président Hugo Chavez dans un message sur le réseau Twitter. Les 95 employés ont pu être évacués sains et saufs. Il n’y a pas de risque pour l’environnement.

Deux navires de la marine venezuélienne devaient se rendre sur place, a précisé Hugo Chavez. Le ministre du Pétrole a quant à lui affirmé sur la télévision locale que cet accident ne présentait aucun risque pour l’environnement.

La plate-forme semi-submersible Aban Pearl, installée l’année dernière, effectue les forages de plusieurs des 16 puits de gaz du projet public Mariscal Sucre.

Cet accident survient trois semaines après l’explosion d’une plateforme du géant pétrolier britannique BP qui a coûté la vie à onze personnes et provoqué une immense marée noire toujours pas endiguée dans le golfe du Mexique.

Le naufrage au large du Venezuela de la plateforme gazière, construite par le groupe indien Aban Offshore, ne présenterait cependant aucun risque pour l’environnement, a assuré le ministre de l’Energie et du Pétrole, Rafael Ramirez, sur la chaîne publique VTV.

« Nous comprenons qu’il s’agit d’une situation à haut risque. Il s’agit d’une installation grande et complexe, mais nous travaillons avec des entreprises spécialisées dans les opérations en mer, qui nous ont assuré qu’une fuite de gaz n’était techniquement pas possible », a-t-il affirmé.

Selon lui, une panne dans le système a été détectée peu avant minuit et la plateforme semi-submersible a alors commencé à s’incliner fortement.

Trois heures après, elle avait complètement sombré sans faire de victimes.

L’entreprise publique Petroleos de Venezuela est l’opérateur de cette plateforme depuis 2009où elle y mène des activités d’exploration et de production de gaz et de pétrole.

Le pays sud-américain, détenteur des deuxièmes réserves mondiales de pétrole, estimées à 211.173 millions de barils, aspire aussi à devenir une puissance gazière en portant ses réserves prouvées à 10.640 milliards de mètres cubes d’ici fin 2014, ce qui le situerait au quatrième rang mondial.

BP

(©AFP / 13 mai 2010 15h18)

 

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :