RSS

Archives du 21 avril 2010

Séisme mag 5.9 région des iles Tonga

Détails du séisme

Ampleur 5,9
Date-Time
Emplacement 15,109 ° S, 173,256 ° W
Profondeur 35 km (21,7 miles), institué par le programme de localisation
Région TONGA
Distances 105 km (65 miles) du NNE Hihifo, Tonga
215 km (135 miles) au sud ouest de la Apia, Samoa
700 km (435 miles) de NNE NUKU’ALOFA, Tonga
2685 km (1670 miles) de NNE Auckland, Nouvelle-Zélande
Incertitude Lieu + Horizontal / – 17.3 km (10,7 miles), la profondeur fixée par programme de localisation
Paramètres NST = 117, NPH = 117, Dmin => 999 km, SGD = 1,08 sec, Gp = 176 °,
M-type = magnitude de moment télésismiques (Mw), Version = 7
Source
  • USGS NEIC (WDCS-D)
L’ID d’événement us2010vibb
 

Étiquettes : , ,

le scandale des retraites des élus européens !

UN SCANDALE ! ! ! A SAVOIR AVANT LA « TONTE » DE 2010

Vous avez remarqué que nos politiques se battent comme des fous pour rentrer dans l’administration européenne Et pourquoi ?

A LIRE CI-DESSOUS

En guise de réflexion !

Scandaleux, tout simplement.

Envoyez ceci aux Européens que vous connaissez !!!

La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE a été approuvée !!!!

Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

Oui, vous avez bien lu !!!

Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, pays de l’Est…), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite.

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés.

La différence est devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de l’Olympe » !!!

REAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même.

C’EST UNE VRAIE MAFIA CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’UNION EUROPEENNE…. A DIFFUSER LARGEMENT S.V.P

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs… Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent… C’est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans).

Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 € de retraite / mois.

C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter. C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc.

En plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège :

1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois.

2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois.

3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois.

Consultez la liste : http://www.kdo-mailing.com/redirect…

Pour eux, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c’est à peine croyable… Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c’est 15,5 ans… De qui se moque-t-on ?

A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable…

Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc.

Aucune pitié. Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver !

Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés « /contrôler si les dépenses de l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l’objectif auxquelles elles sont destinées…/ « , profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ?

A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser… C’est une pure provocation !

Mon objectif est d’alerter tous les citoyens des états membres de l’Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée.

Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre.

Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par « A+B » l’ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias.

http://www.lepoint.fr/actualites-ec… europeens/916/0/344867

Diffusons, diffusons massivement auprès de tous les relais de vingt-sept pays de l’Union Européenne, il en restera bien quelque chose !!!

 

Étiquettes : , , , ,

Islande: un autre volcan pourrait provoquer une éruption plus importante

L’éruption de l’Eyjafjallajokul en Islande pourrait provoquer une autre éruption, plus importante, du volcan voisin Katla, créant ainsi un nouveau scénario catastrophe pour le transport aérien, avertissent les scientifiques.

Une éruption du Katla serait dix fois plus forte et éjecterait de plus grands panaches de cendres dans les airs. Il est situé à seulement 20 kilomètres de l’Eyjafjallajokul, dans le sud de l’île. Les deux volcans seraient reliés par un réseau de canaux de magma.

Le Katla est toutefois recouvert d’une couche de glace de 500 mètres d’épaisseur formée par le glacier Myrdalsjokull, l’un des plus grands d’Islande. Cela représente une quantité de glace plus de deux fois supérieure à celle du glacier de l’Eyjafjallajokul.

Le Katla se réveille habituellement tous les 80 ans environ. Il semble cette fois un peu en retard, sa dernière éruption remontant à 1918. Il ne présentait aucun signe d’activité mardi, selon les scientifiques qui le surveillent à l’aide de capteurs sismiques.

Les chercheurs restent toutefois sur leurs gardes. Une éruption volcanique peut provoquer l’explosion d’un volcan voisin, et par le passé ont le Katla et l’Eyjafjallajokul ont été actifs en même temps, souligne Pall Einarsson, professeur de géophysique à l’université d’Islande. Les trois dernières fois que l’Eyjafjallajokul est entré en éruption, le Katla a fait de même.

En cas d’éruption du Katla, des villageois vivant à proximité devraient être évacués rapidement pour échapper à des torrents d’eau fondue dévalant les pentes du volcan. A Vik, un village qui s’est retrouvé couvert de trois millimètres de cendres après l’éruption de l’Eyjafjallajokul, les 300 habitants auraient deux à trois heures pour gagner un abri si nécessaire. Mais dans d’autres zones autour de la montagne, les habitants auraient moins de 20 minutes pour évacuer, précise Svenn Palsson, le maire de Vik.

La couche de glace du Katla est une source de préoccupation car c’est le mélange d’eau froide fondue et de lave qui provoque des explosions et projette des cendres en haute altitude. Une éruption du volcan pourrait ainsi libérer un nuage de cendres qui pourrait ensuite dériver au-dessus de l’Europe et paralyser le trafic aérien.

Pour le moment les scientifiques n’enregistrent que de légers tremblements au Katla, qui seraient liés aux mouvements de la couche de glace, mais l’activité de l’Eyjafjallajokull complique l’analyse des données et rend une éventuelle éruption du Katla plus difficile à prévoir.

Comme les séismes, les éruptions volcaniques sont de toute façon difficiles à prévoir. « Le Katla peut se réveiller demain ou dans 100 ans, on ne peut pas savoir », déclare M. Palsson. « Tout ce que nous pouvons faire c’est nous y préparer. »

 http://changementclimatique.over-blog.com/article-islande-un-autre-volcan-pourrait-provoquer-une-eruption-plus-importante-49000660.html

AP

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Activités volcaniques et sismiques des derniers jours

Dépêche du 21-04-2010 à 08:29
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Chers internautes il faut absolument que vous regardiez cette vidéo exceptionnelle si vous voulez vraiment savoir à quoi ressemblent des fronts d’ondes. Merci aux deux internautes qui nous ont simultanément fait passer ce lien.

Source: Com.pers

Dépêche du 21-04-2010 à 08:03
Volcan : Reventador, Equateur, 3562 m

Lors d’un survol effectué hier par les volcanologues Equatoriens, des dépôts récents d’écoulements pyroclastiques ont été observés sur le flanc sud du cône intra-calderique. L’un de ces écoulements, long de 200m environ, à même été observé directement lors du survol. L’activité sur l’édifice reste globalement modérée.

 Source : IGEPN.

Dépêche du 21-04-2010 à 07:19
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Correctif : le NORDVULK indique qu’aucune coulée n’a encore été observée au sommet de l’Eyjafjöll. Depuis le 19 avril la lave liquide est bel et bien présente mais n’a été observée pour le moment que sous forme de projections. Depuis hier soir 21h (TU) plusieurs stations sismiques enregistrent une baisse, légère, de l’amplitude du trémor. La tendance reste toutefois à confirmer. Le VAAC de Londres indique ce matin que le panache se trouve entre 3500 et 4500 m d’altitude et maintient le niveau d’alerte aviation au rouge.

 Sources : NORDVULK; Vidur.is; VAAC de Londres.

Un séisme modéré de magnitude 5.3 dans l’Ouest australien fait quelques dégâts

Des centaines d’élèves ont été évacués de leurs classes après qu’un tremblement de terre de magnitude de 5.3 sur l’échelle ouverte de Richter ait frappé la ville de Kalgoorlie, dans l’ouest de l’Australie. Plusieurs écoles dans la région ont été endommagées et des enfants ont été évacués, mais aucune information ne fait état de blessés graves.

L’autorité des services d’incendie et de situations d’urgence (FESA) a indiqué que le tremblement de terre — le plus fort enregistré dans la région — avait affecté cinq ou six hôtels sur la rue Burt. Les volontaires de la FESA et du SES (service d’état d’urgence) travaillent dans la région et les habitants locaux ont été appelés à éteindre leur électricité, le gaz et à fermer le robinet d’eau si possible.

 Un séisme de magnitude 5.3 fait 8 morts dans le Nord de l’Afghanistan

Un séisme de magnitude 5,3 survenu dans les montagnes situées au nord de Kaboul a fait au moins 8 personnes ont été tuées et une trentaine d’autres blessées.

Le séisme a été enregistré peu avant 1h du matin lundi (20h30GMT dimanche) dans la province, à mi-chemin entre Kaboul et Mazar-i-Sharif, dans le nord de l’Afghanistan. Le tremblement de terre a été ressenti à Kaboul, ainsi que dans les pays voisins, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan.

Trois villages ont été touchés par le séisme, avec plus de 300 habitations endommagées et des dizaines de têtes de bétail tuées. Les glissements de terrain provoqués par la secousse ont bloqué des routes, rendant encore plus difficile l’accès au secteur.

En 1998, deux séismes de magnitude 5,9 et 6,6 avaient secoué la frontière entre l’Afghanistan et le Tadjikistan, faisant plus de 6.000 morts. En 2002, un tremblement de terre de magnitude 5,3 avait touché la province de Baghlan près de Samangan, tuant un millier de personnes.

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :