RSS

Reprise de l’éruption du volcan Eyjafjallajokull en Islande: des centaines de civils évacués

14 Avr

Quelque 800 personnes ont été évacuées mercredi matin en Islande en raison d’un risque important d’éruption d’un volcan au glacier Eyjafjallajokull dans le sud de l’île, a annoncé un porte-parole de la police.

« Entre 700 et 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations en raison d’un risque d’éruption à Eyjafjallajokull et parce qu’il y eu de nombreux tremblements de terre dans la région », a déclaré à l’AFP Baldur Sigurdsson.

« Toutes les routes sont fermées et un hélicoptère vient de partir pour voir s’il y avait une éruption », a ajouté le porte-parole.

La radio-télévision publique RUV a indiqué sur son site web que l’évacuation constituait une « mesure préventive » prise « à la lumière d’une activité volcanique accrue sous le sommet du glacier Eyjafjallajokull ».

Les civils évacués sont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge, a-t-elle ajouté.

De son côté, Magnus Tumi Gudmundsson, professeur de géophysique et conseiller en matière de protection civile, a dit à l’AFP: « nous ne savons pas exactement quand l’éruption a commencé, mais (cela s’est) probablement (passé) vers 01H00 (locale) ce matin ».

« Des responsables à bord de deux avions ont vu de la fumée. L’éruption est plutôt faible pour le moment », a-t-il ajouté en notant toutefois une augmentation du flux de l’eau en provenance du glacier.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de quelque 600 personnes de leurs habitations.

Cette zone, reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l’est de Reykjavik, la capitale islandaise.

Copyright © 2005 AFP. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) (dépêches, logo) sont protégées pas des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune des informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations."

Vidéo de l’éruption ici:

http://www.nrk.no/nyheter/verden/1.7079404

—————————————————————-

Mise à jour:

REYKJAVIK – Quelque 800 personnes ont été évacuées mercredi matin en Islande en raison de l’éruption d’un volcan sous le glacier Eyjafjallajokull dans le sud de l’île, ont annoncé la police et des géophysiciens.

« Entre 700 et 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police, Baldur Sigurdsson, en notant qu’il y avait eu « de nombreux tremblements de terre dans la région ».

« Toutes les routes sont fermées », a-t-il ajouté.

« Il y a une éruption dans la partie sud-ouest du cratère au sommet de l’Eyjafjallajokull », a dit pour sa part le géophysicien Gunnar Gunnarsson de l’Institut de la météo d’Islande.

De la fumée s’échappe de ce cratère et s’élève à plus de 6.000 mètres, a-t-il précisé à l’AFP.

Selon lui, « le volume d’eau dans la langue du glacier Gigjokull, dans la partie nord de l’Eyjafjallajokull, est monté de 2,5 mètres et continue d’augmenter ».

De son côté, Magnus Tumi Gudmundsson, professeur de géophysique et conseiller en matière de protection civile, a dit à l’AFP: « nous ne savons pas exactement quand l’éruption a commencé, mais (cela s’est) probablement (passé) vers 01H00 (locale) ce matin ».

« Des responsables à bord de deux avions ont vu de la fumée. L’éruption est plutôt faible pour le moment », a-t-il ajouté.

La radio-télévision publique RUV a indiqué sur son site web que l’évacuation des civils constituait une « mesure préventive » prise « à la lumière d’une activité volcanique accrue sous le sommet du glacier Eyjafjallajokull ».

Ces civils sont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge, a-t-elle ajouté.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de quelque 600 personnes de leurs habitations. Cette éruption au volcan Fimmvorduhal s’était terminée mardi, a dit M. Gudmonsson.

La nouvelle éruption semble se situer plus à l’ouest et « rien n’indique à ce stade qu’elle sera importante », a-t-il ajouté.

Quand le Fimmvorduhal était entré en éruption le 21 mars, tous les vols aériens d’Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n’a jusqu’ici été annulé mercredi.

La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l’est de Reykjavik, la capitale islandaise.

(©AFP / 14 avril 2010 12h51)

 

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :