RSS

Un glacier se détache au Pérou et provoque un tsunami dans les Andes

13 Avr

 

Un énorme glacier s’est détaché de la banquise et a fait déborder un lac au Pérou, provoquant une vague géante de 23 mètres de haut qui a détruit une centrale de traitement de l’eau desservant 60 000 habitants et qui a tué au moins trois personnes, d’après ce qu’ont déclaré des responsables du gouvernement lundi.

La masse de glace s’est détachée dans un lac des Andes dimanche près de la ville de Carhuaz, à près de 320 kilomètres au nord de la capitale du Pérou, Lima. Trois personnes ont été emportées par les vagues et ensevelies sous des débris. Le lac est l’un des « 513 lacs » du nord de la région d’Ancash au Pérou.

Environ une cinquantaine de personnes ont été blessées par le tsunami provoqué par la chute du glacier. Vingt maisons ont été détruites.

Les enquêteurs ont déclaré que le morceau de glace du glacier Hualcan qui s’est détaché mesurait 508 mètres par 203 mètres.

« Le chute dans le lac [du morceau de glacier] a généré une vague géante qui a dépassé les barrages du lac, qui mesurent 23 mètres de haut, ce qui signifie que la vague faisait au moins 23 mètres de haut » a déclaré Patricio Vaderrama, un expert des glaciers à l’Institut des Ingénieurs des Mines du Pérou.

Les autorités ont évacué les vallées montagneuses, craignant d’autres chutes.

Cet incident est l’un des signes les plus concrets montrant la disparition des glaciers au Pérou, qui abrite près de 70% des champs de glace tropicaux du monde. Les scientifiques affirment que les températures plus chaudes entraîneront la fonte totale des glaciers d’ici vingt ans.

En 1970, près de Carhuaz, un séisme avait provoqué une avalanche de glace, de roche et de boue sur la montagne de Huascaran, qui avait enterré la ville de Yungay, tuant plus de 20 000 personnes vivant sur le pic le plus haut du pays, qui culmine à 6 383 mètres.

Le gouverneur d’Ancash, Cesar Alvarez a déclaré que le changement climatique était à l’origine de cet incident, tout comme la disparition d’un tiers des glaciers des Andes péruviennes au cours des trente dernières années.

D’après un rapport publié par la Banque Mondiale en 2009, les glaciers du Pérou ont diminué de 22% au cours des 35 dernières années, entraînant une diminution de 12% de la quantité d’eau douce atteignant la côte –qui abrite la plupart de la population du pays.

Ainsi, la fonte des glaciers menace la distribution en eau des grandes villes de la région, qui dépend largement des eaux de ruissellement glaciaire. Par exemple, Quito, la capitale équatorienne, tire 50 % de son eau potable du bassin glaciaire tandis qu’en Bolivie, La Paz en tire 30 %.

D’après le rapport de la Banque Mondiale, le volume de la surface glaciaire perdue au Pérou équivaut à 7 000 millions de mètres cubes d’eau, soit une quantité d’eau représentant environ dix ans d’approvisionnement pour la ville de Lima au Pérou.

Image sat:  http://hisz.rsoe.hu/alertmap/woalert_read.php?glide=TS-20100413-25676-PER

http://www.actualites-news-environnement.com/23362-glacier-Perou-tsunami-Andes.html

 

Étiquettes : , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :