RSS

La Terre n’est jamais en équilibre

13 Avr

Voici une traduction – décorée par mes soins de quelques images glanées sur le web – du dernier article écrit par Richard Lindzen, le plus illustre des climato-sceptiques.

Richard Siegmund Lindzen est Professeur de Sciences Atmosphériques au MIT, titulaire de la prestigieuse chaire Alfred P. Sloan. Son CV est impressionnant, par le nombre et la qualité de ses distinctions. Il avoue 235 publications scientifiques, et a rapporté au jury de 27 thèses de Doctorat en Climatologie.


Richard Lindzen

Cet article, écrit pour un journal de Janesville, a été repris par WattsUpWithThat, où ceux qui lisent l’anglais pourront lire la version originale et de plus consulter l’abondant flot de commentaires.

L’exposé ne contient rien de bien révolutionnaire, mais est à mon avis une excellente synthèse, à la portée de tout le monde, sur la climatologie et les débats actuels.

Voici dont la traduction intégrale de l’article par mes soins (Je ne suis pas traducteur professionnel … Merci d’en tenir compte !) :

Pour l’essentiel, le débat sur le changement climatique tourne autour du retour aux niveaux anciens des funestes présages. Dans un monde où le changement climatique a toujours été la norme, le changement climatique est maintenant considéré comme une punition pour un péché de consommation excessive. Dans un monde où nous vivons des changements de température de dizaines de degrés en un seul jour, nous considérons des reliquats statistiques de quelques dixièmes de degrés, connus sous le nom de « Global Average Temperature Anomaly » (GATA), comme présages de désastre.

La Terre a vécu des âges glaciaires et des périodes plus chaudes où des alligators vivaient au Spitzberg.

Predator X

Les âges glaciaires se sont succédé en cycles de 100 000 ans dans les 700 000 dernières années, et il y a eu dans le passé des périodes interglaciaires qui semblent avoir été plus chaudes que la présente en dépit de taux de CO2 plus faibles. Plus récemment, nous avons eu l’optimum médiéval et le petit âge glaciaire. Durant ce dernier, les glaciers alpins avançaient, au dépit des villages envahis. Depuis le début du 19ième siècle, ces glaciers se replient. Franchement on ne comprend complètement ni l’avancée, ni le retrait, et d’ailleurs certains glaciers alpins ont repris leur avancée.

Pour de petits changements de GATA , il n’y a besoin d’aucune cause externe. La Terre n’est jamais en équilibre exact. Les mouvements des énormes océans, où la chaleur de déplace entre les couches profondes et la surface, produit une variabilité sur des échelles de temps allant de l’année au siècle. Des exemples sont, en particulier « El Niño », l’oscillation pacifique décennale, l’oscillation multi-décennale atlantique, etc. Des travaux récents suggèrent que cette variabilité est suffisante pour expliquer tous les changements de température moyenne globale depuis le 19ième siècle. Pour dire vrai, les émissions humaines de CO2 doivent avoir un impact. La vraie question étant : combien ?

La suite ici:

http://www.lepost.fr/article/2010/04/12/2029281_la-terre-n-est-jamais-en-equilibre.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :