RSS

Archives Mensuelles: mars 2010

Le projet H.A.A.R.P

 

La technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs” (Zbigniew Brzezinski, principaux concepteur de la politique étrangère américaine avec Henry Kinsinger).

Un premier reportage, diffusé par la chaîne ITV et déjà publié sur ce site, présentait succinctement le projet HAARP : http://www.prisedeconscience.org/science/projet-haarp-itv-86

Voici maintenant un documentaire plus complet abordant précisément ce funeste projet.

Sous le sigle HAARP se cache un des programmes de recherche appliquée qui, bien que présenté comme inoffensif et d’usage civil, est considéré par un grand nombre de scientifiques de renom comme une arme secrète redoutable, développée par les Américains et qui serait déjà opérationnelle. Que les sceptiques prompts à la moquerie facile veuillent bien prendre le temps de s’informer en lisant cet article. Nous ne prétendons pas que cette arme soit utilisée, nous pensons donner suffisamment d’indices pour suggérer qu’elle existe et nous posons le problème moral de son emploi.
Il y a une trentaine d’années, Zbigniew Brzezinski, Conseiller pour la Sécurité Nationale américaine, écrivait dans son livre « Entre deux âges » que : « La technologie permettra tôt ou tard aux chefs des grandes nations d’utiliser des techniques pour mener des guerres secrètes. Des techniques, de modification sélective et ciblée du climat, pourront être employées pour déclencher des périodes prolongées de sécheresse ou d’orage ». Rappelons que Brzezinski  co-fonde alors, avec David Rockefeller, la commission Trilatérale en 1973, qu’il dirige jusqu’en 1976.

Rosalie Bertell est couverte de diplômes et a été conseillère scientifique du président Carter pour les technologies de défenses au cours des années 1970. Elles a réalisé de nombreuses études sur des sujets comme la radiation émises par les essais nucléaire et a dirigé de nombreuses commissions internationales sur diverses catastrophes. En 2005, Rosalie Bertell  a été sélectionnée parmi les “milles femme de paix” pour le prix nobel. Elle compare Haarp à un “four gigantesque qui peut entrainer une déchirure dans l’ionosphère et générer non seulement des trous, mais de grandes entailles dans la couche protectrice qui empêche les radiations mortelles de bombarder notre planète“. Pour elle la question ne se pose pas : “Ce sont les militaires qui ont détérioré le climat et la couche d’ozone“.

Rosalie Bertell confirme que « Les scientifiques militaires américains travaillent sur des systèmes atmosphériques pouvant être employés comme armes potentielles. Les méthodes incluent l’intensification des orages et la canalisation des vapeurs de rivières dans l’atmosphère terrestre pour produire des sécheresses et des inondations ciblées ».

En février 1998, le Comité des Affaires Étrangères de Sécurité et de Défense du Parlement Européen, interpellé officiellement par un rapport de Britt Theorin, Membre du Parlement suédois, a tenu des audiences publiques à Bruxelles sur le programme H.A.A.R.P. Les conclusions officielles de ces séances furent que : « Le Comité considère que H.A.A.R.P, compte-tenu de son puissant impact projeté à distance sur l’environnement, est un problème global qui exige que ses implications éthiques, légales et écologiques soient examinées par un corps d’experts internationaux indépendants. Le Comité regrette les refus répétés de l’Administration des Etats-Unis de témoigner et donner des preuves sur les risques publics et environnementaux du programme H.A.A.R.P ». Cette demande fût alors rejetée, lui étant opposé le fait que la Commission Européenne ne peut s’immiscer dans « les liens entre l’environnement et la défense » (sic), et Bruxelles voulant éviter un rapport de force avec Washington.

Nicholas Begich (présent dans la 1ère partie de cette vidéo), docteur en médecine, est profondément impliqué dans la campagne contre le projet Haarp. Il est coauteur avec la journaliste Jeanne Manning, spécialisée dans les recherches sur les énergies dites “non conventionnelles”, de l’ouvrage “Les anges ne jouent pas de cette Haarp” (rubrique “livre” de ce site). Il affirme sans ambiguïté que l’un des buts de  ce projet est de mettre sur pied une arme de destruction, aussi bien massive qu’individuelle.

Dès 1952, le docteur José Manuel Rodriguez Delgado, professeur de physiologie à Yale, avait découvert que l’on pouvait affecter le comportement émotionnel et la façon de penser d’un individu par l’utilisation de certaines fréquences et de certaines ondes. Avec d’autres scientifiques comme Robert Becker, ils ont réussi à démontrer que des ondes de types ELF, identiques à celles utilisées par Haarp qui sont couplées avec l’emploi de courant alternatif, génèrent des fréquences “où la plupart des fonctions cérébrales profondes de l’être humain peuvent être manipulées de l’extérieur avec des résultats tangibles“. Le docteur Begich explique que certaines ondes peuvent provoquer dans le cerveau l’apparition de substances neuro-chimiques  qui génèrent “un vaste arsenal de réponses et de comportements émotionnels ou intellectuels comme des sentiments de peur, de dépression, de désir, d’amour“.

Marc Filterman, ancien officier de l’armée française, distingue plusieurs sortes d’armes “non conventionnelles” qui utilisent des radiofréquences. Il estime que les Etats-Unis et l’union soviétique maîtrisent parfaitement la manipulation du climat depuis le début des années quatre-vingt, grâce à ELF.

Ces brefs paragraphes d’introduction pouvant donner à penser que H.A.A.R.P n’est pas une fumisterie du type du monstre du Loch Ness ou de l’abominable homme des neiges, il convient d’en dire un peu plus sur ce programme.

Haarp est donc une installation militaire conjointe entre l’US Navy et l’US Air Force, financée directement par le département américain de la Défense, sans avoir à passer par un processus d’évaluation par des chercheurs américains comme c’est le cas d’habitude.

Voyons ce qu’en dit Michel Chossudovsky dans la revue The Ecologist et dans Global Research : « HAARP est une arme de destruction massive, capable de déstabiliser des systèmes agricoles et écologiques au niveau mondial. » La guerre climatique (il s’agit bien de cela) est susceptible de menacer l’avenir de l’humanité.

Comment ça marche ?
Cette technologie revient à pointer vers l’ionosphère un faisceau d’ondes (comme le ferait un émetteur radio) à la haute fréquence afin de voir ce qui s’y passe. Le bombardement d’une zone donnée de l’ionosphère avec ces HF a pour effet de créer un énorme miroir virtuel qui agit comme une antenne. Cette « antenne » virtuelle émet des fréquences extrêmement basses vers la Terre. C’est un peu comme si on créait une sorte de four micro-ondes géant dans un territoire donné de l’ionosphère. Ces ondes sont de nature à dérégler les systèmes de guidages électroniques aussi bien d’avions qui passeraient par là, que des missiles, jusqu’à les faire se désintégrer en plein vol. Mais Haarp peut aussi bien déclencher des séismes.
Et si certains récents séismes étaient provoqués ? Grâce à ces ondes, on peut aussi « scanner » la croûte terrestre à des profondeurs extrêmes pour en faire une sorte de radiographie afin de détecter n’importe quelle implantation secrète nucléaire. L’injection de fortes quantités d’énergie dans l’ionosphère a la capacité d’influencer la météorologie, provoquant des effets bénéfiques dans une région ou cauchemardesque dans une autre. On peut également provoquer la libération soudaine d’une énorme quantité d’énergie, en imitant par exemple le flash provoqué par une explosion nucléaire à haute altitude. Ce type d’action ne relève pas de la science-fiction, il a été utilisé en 1991 au cours de la guerre du Golfe et de l’opération « Desert Storm ».   Selon le périodique militaire officiel Defence News (n19 du 13 avril 1992), les Etats-Unis avaient déployé sur le champ de bataille une arme à impulsion électromagnétique (EMP Weapon).   Le but de cette arme est double:  il permet, comme le fait une explosion nucléaire, d’empêcher toute forme de communication radio chez l’ennemi et a un effet redoutable en matière de guerre psychologique. On comprend mieux dans ce cas pourquoi des dizaines de milliers de soldats irakiens se sont rendus sans combattre. Il serait peut-être temps d’arrêter de jouer aux apprentis sorciers…

Haarp aurait donc la capacité d’interrompre toute forme de communication hertzienne, de modifier la météorologie, d’influer sur le cerveau humain, de provoquer des tremblements de terre en bombardant d’onde certaines zones à failles sismique par exemple, et pourrait générer des explosions aussi puissantes qu’une bombe atomique.

A noter que l’Australie et la Russie dispose d’une telle installation..

Source : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/haarp-un-systeme-d-armement-68896

source : http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article833&lang=fr

Enfin, voici un lien portant sur une étude complète de l’astrophysicien Jean-Pierre Petit, intitulée : “Le projet Haarp et ce qu’il cache” :

http://www.jp-petit.org/nouv_f/Crop%20Circles/Haarp.htm

Et un dernier, détaillant ce projet de manière complète :

http://www.onnouscachetout.com/themes/technologie/haarp.php

Pour le doc vidéo en haut de page à cette adresse:

 http://www.prisedeconscience.org/category/manipulation-et-complot

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

L’« arche de Noé végétale » en Arctique

par ​​​​F. William Engdahl

Dans l’un des lieux les plus reculés du monde, à Svalbard (près de l’Océan Arctique), Bill Gates investit des millions pour rassembler toutes les semences du monde dans une chambre forte. Ses partenaires sont la Fondation Rockefeller, Monsanto, la Fondation Syngenta et le gouvernement de Norvège. Que cache ce projet d’Arche de Noé végétale ? S’il y a bien une chose qu’on ne peut reprocher à Bill Gates, le fondateur de Microsoft, c’est bien la paresse. Il programmait déjà à 14 ans et il fondait Microsoft à 20 ans, alors qu’il étudiait encore à Harvard. En 1995, Forbes l’enregistrait comme l’homme le plus riche du monde, le plus gros actionnaire de Microsoft, sa société qui a établi avec acharnement un monopole de fait dans les systèmes informatiques pour ordinateurs personnels. En 2006, alors que la plupart des gens en pareille situation se retireraient sur une île calme du Pacifique, Bill Gates décidait de consacrer son énergie à la Bill et Melinda Gates Fondation, la plus grande fondation privée « transparente » comme il dit, avec une énorme dotation de 34,6 milliards de dollars et l’obligation légale de dépenser 1,5 milliards de dollars par an pour des projets humanitaires dans le monde, afin de maintenir son statut d’organisation caritative exemptée d’impôt. En 2006, le cadeau d’environ 30 milliards de dollars en actions de Berkshire Hathaway du super-investisseur Warren Buffett, ami et associé en affaires, plaçait la fondation de Gates dans une catégorie qui dépense presque la somme totale du budget annuel de l’Organisation Mondiale de la Santé des Nations Unies (OMS). Alors quand Bill Gates décide d’investir dans un projet, par l’intermédiaire de la Fondation Gates, quelques 30 millions de dollars de son argent durement gagné, ça vaut la peine d’y jeter un coup d’œil. Pour le moment, nul projet n’est plus intéressant que cette curieuse entreprise dans l’un des lieux les plus reculés du monde, à Svalbard. Bill Gates investit des millions dans une chambre forte pour semences sur la Mer de Barents, près de l’Océan Arctique, à quelque 1100 kilomètres du Pôle Nord. Le Svalbard est un bout de roche stérile revendiqué par la Norvège et cédé en 1925 par un traité international (voir la carte). Sur cette île perdue, Bill Gates investit des dizaines de millions avec, entre autres, la Fondation Rockefeller, Monsanto Corporation, la Fondation Syngenta et le gouvernement de Norvège, dans ce qui est appelé « doomsday seed bank » [arche de Noé végétale traduit au mieux cette expression qui combine chambre forte, semences et fin des temps ou apocalypse, NDT]. Officiellement, le projet est appelé chambre forte à semences mondiales de Svalbard, sur l’île norvégienne de Spitsbergen, qui fait partie de l’archipel de Svalbard.

La chambre forte pour semences est en cours de construction à l’intérieur d’une montagne sur l’île de Spitsbergen, près du petit village de Longyearbyen. Selon leur communiqué de presse, c’est presque « prêt pour le business ». La chambre forte aura des portes doubles à l’épreuve des explosions, avec des détecteurs de mouvement, deux sas et des murs en béton armé d’un mètre d’épaisseur. Elle contiendra jusqu’à trois millions de variétés différentes de semences du monde entier, « de sorte que la diversité végétale puisse être préservée pour l’avenir », selon le gouvernement norvégien. Les semences seront spécialement enveloppées pour les préserver de l’humidité. Il n’y aura pas de personnel à temps plein, mais l’inaccessibilité relative de la chambre forte facilitera la surveillance de toute activité humaine éventuelle.

Avons-nous raté quelque chose ? Leur communiqué de presse déclarait, « de sorte que la diversité des plantes puisse être préservée pour l’avenir ». Quel avenir, prévu par les sponsors de l’arche de Noé végétale, menacerait la disponibilité actuelle des semences, leur quasi totalité étant déjà bien à l’abri dans des chambres fortes aux quatre coins du monde ?

La suite ici:

 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8091

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

L’entité sioniste a dévoilé sa stratégie contre l’Iran

 

(Source : Irdiplomacy.ir – Traduit par : AlterInfo)

La conférence annuelle de Herzliya a consacré ses réunions cette année à l’examen du dossier nucléaire de la République Islamique d’Iran. Cette conférence sécuritaire et stratégique qui se tient tous les ans à Herzliya, au nord de Tel-Aviv a examiné des sujet très précis : la possibilité de l’attaque militaire contre la République Islamique d’Iran pour appliquer un projet de changement du régime ou un projet pour accentuer les sanctions économiques plus sévères. La plupart des participants à cette conférence ont plaidé pour un affrontement plus ou moins musclé contre la République Islamique d’Iran.

Le vice-Premier ministre du régime sioniste Moshé Yaalon a évoqué la possibilité d’un recours à la force pour empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire. « Le plan de l’Iran sera probablement stoppé, par un changement de régime ou s’il n’y a pas d’autre choix, par le recours à la force pour priver l’Iran de ses capacités de production de l’arme nucléaire », a affirmé M. Yaalon lors de la conférence annuelle de Herzliya (au nord de Tel-Aviv) consacrée aux questions de sécurité. « Il est important de continuer à faire savoir clairement au régime iranien que toutes les options restent sur la table « , a ajouté cet ancien chef d’état-major de l’armée du régime sioniste.

M. Yaalon a également appelé de nouveau la communauté internationale à imposer des sanctions plus dures à l’Iran. Le régime sioniste et les occidentaux accusent l’Iran de développer un programme nucléaire pour se doter de l’arme atomique, alors que Téhéran rejette toutes ces accusations. Teem Goldman, diplomate suisse a mis en garde contre le danger de toute intervention militaire à l’encontre de la République Islamique d’Iran. Ambassadeur de Suisse à Téhéran de 1999 à 2004, il a prévu que l’Iran pourrait, en représailles, attaquer les pétroliers dans le golfe Persique, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur les cours du pétrole et le marché mondial de l’or noir.

Lors d’un discours à Herzliya, le président de l’entité sioniste Shimon Pères a plaidé pour tout plan qui aboutirait au renversement du régime en Iran. Il a déclaré pourtant que ce plan doit être appliqué à l’intérieur du pays, et non pas par une intervention militaire directe de la part des puissances étrangères.

Shamoul Barr, président de l’Institut de la politique et de la stratégie a déclaré, quant à lui, que l’Iran ne voulait pas défier les pays de la région. Il a déclaré que les dirigeants iraniens ont interdit la fabrication et la possession des armes nucléaires. Les participants à cette conférence ont déclaré qu’il ne faut pas s’attendre à ce que le régime actuel de l’Iran se renverse très rapidement et qu’un régime pro-occidental le remplace tout de suite. A ce propos, Patrick Cronin, membre du Centre pour un Nouveau siècle américain a déclaré que l’intensification des sanctions contre la République islamique d’Iran augmentera les pressions sur Téhéran. Il a prétendu qu’un embargo sur l’essence pourrait affaiblir la République islamique d’Iran en espace d’une courte période de trois mois. Il a estimé que les agitations qui pourraient se produire après les sanctions sur l’essence et les produits pétroliers pourront créer une situation favorable au changement du régime à l’intérieur de l’Iran. Il n’a pas exclu cependant que les Iraniens pourraient croire que les conséquences d’un embargo sur l’essence pourraient être considéré comme une faute du « Grand Satan », de sorte que les Iraniens n’y voit rien contre le gouvernement de leur pays.

Les participants à cette conférence avaient des idées différentes en ce qui concerne la finalité du programme nucléaire de la République islamique d’Iran. Issac Ben Israël, ancien général de l’armée du régime sioniste a estimé que l’Iran ne voulait pas se doter de l’arme atomique et que les dirigeants iraniens voulaient seulement arriver au seuil nucléaire, afin de créer un levier de dissuasion face aux menaces des puissances occidentales.

A noter que les participants à cette conférence ont également mis l’accent sur le fait que l’opinion publique du régime sioniste est très sensible aux déclarations anti-israéliennes du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, et ne croit pas que les propos de ce dernier portant sur la disparition du régime israélien serait une simple menace verbale.

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 mars 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Tableau de bord des catastrophes naturelles de l’année 2009

Répartition des événements et du nombre de victime par péril pour l’ensemble du monde en 2009

STATISTIQUES FRANCE

 Répartition des événements et du nombre de victime par péril pour la France en 2009

http://www.catnat.net/index.php

 

Étiquettes : , , , ,

Les barreaux irréguliers de l’échelle de Richter

le séisme survenu en Haïti en janvier et celui qui a frappé le Chili “sont sans commune mesure“.

Sans commune mesure dans le bilan, bien sûr. Mais aussi dans leur ampleur. Leurs magnitudes paraissent relativement proches – respectivement 7 et 8,8 sur l’échelle de Richter –, mais cette apparente proximité masque une grosse différence centre les évènements.

Des séismes, il s’en produit tous les jours dans tous les coins du globe. Des gros, des petits, des indétectables et des majeurs. Un séisme comparable à celui du Chili n’arrive en moyenne qu’une fois par an.

Pour classer des phénomènes qui peuvent libérer des quantités d’énergie ridicules ou colossales, il est malaisé d’utiliser une échelle linéaire qui partirait dans les valeurs très grandes et/ou très faibles. On utilise donc une échelle appropriée dite logarithmique. C’est la fameuse échelle de Richter, une échelle dont les barreaux successifs ne sont pas espacés régulièrement…

Comment est calculée la magnitude d’un séisme ? L’énergie libérée par le mouvement des plaques tectoniques est mesurée par des sismographes qui enregistrent les ondes sismiques1. C’est à partir de cette mesure que l’on détermine la magnitude d’un séisme sur l’échelle de Richter.

Cette dernière est égale au logarithme – base dix – de l’amplitude maximale d’une onde sismisique (mesuré à 100 kilomètres du foyer de la catastrophe) moins une constante de référence. Soit :

M = log (A max) + c

Un rapide calcul permet ainsi de calculer l’ordre de grandeur qui sépare deux séismes. (Pour ceux qui se rappellent de leurs cours de terminale, rappelons que si log(x) = y alors x = 10y, pour x>0).

Le rapport des amplitudes maximales des séismes de magnitude 7 et 8,8 vaut 10(8,8 – 7). Soit environ 63. L’amplitude des ondes sismiques1 est donc 63 fois plus importante au Chili qu’en Haïti. Bien plus que ne le laissent présager les données brutes de magnitude.

Bien que reposant sur des faits scientifiques, l’échelle de Richter ne rend pas compte d’un grand nombres de facteurs humains ou environnementaux qui font qu’un séisme est plus ou moins dévastateur. C’est bien ce qu’on peut lui reprocher en ce début d’année.

D’autres échelles existent pour estimer la force d’un séisme. Pour n’en citer qu’une, l’échelle de Mercalli est basée sur l’étendue des dégâts, de la petite fissure au chaos total.  Elle ne repose sur aucune mesure scientifique et est parfaitement subjective. C’est pour ça que l’on préfère utiliser l’échelle de Richter, même imparfaite.

1 Il s’agit des ondes de volume de type P et S, nous ne rentrerons pas dans les détails.

http://sciences.blog.lemonde.fr/category/seisme/

 

Étiquettes : , , , ,

Le volcanisme en France.

 

Les territoires concernés par le risque volcanique en France sont la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Polynésie française et le Massif Central, ce dernier étant un cas nettement différent des quatre autres.

La Guadeloupe

 
La Guadeloupe, tout comme la Martinique, fait partie de l’arc insulaire des Petites Antilles. Comme beaucoup de volcans dans cette région du monde, celui de la Guadeloupe porte le nom de Soufrière et ses éruptions sont de type explosif.
Ce volcan est en activité depuis 200 000 ans environ. La plus grande éruption identifiée, de type phréatomagmatique, date d’environ de 3 100 ans : le flanc sud s’est effondré et les dépôts ont recouvert plus de 28 km2 dans la région de Saint-Claude, avec localement une épaisseur de cent mètres. Quatre ou cinq événements de ce type sont recensés dans l’histoire de ce volcan. En effet, la fracturation et l’altération hydrothermale dans la partie sommitale favorisent des écroulements en cas d’éruption, même sans apport en surface de magma juvénile. Les dernières éruptions, de type phréatique, datent de 1956 et 1976.
De 50 000 à 70 000 personnes sont menacées par la Soufrière de Guadeloupe. Les communes considérées comme particulièrement exposées à un risque d’éruption volcanique (au titre du décret du 30 juillet 1992, consultable sur http://www.prim.net) sont Baillif, Basse-Terre, Bouillante, Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre, Goyave, Petit-Bourg, Saint-Claude, Trois-Rivières, Vieux-Fort et Vieux-Habitants.

La Martinique

 
Le volcan actif de la Martinique est la montagne Pelée, située dans la partie nord de l’île. Ce volcan s’est édifié progressivement depuis 300 000 ans environ. Depuis 13 500 ans, les éruptions sont de type explosif, accompagnées notamment de nuées ardentes.
Depuis 6 000 ans, vingt-cinq éruptions ont été recensées. La plus tristement célèbre est celle de 1902. Deux nuées ardentes détruisirent complètement les villes de Saint-Pierre et de Morne-Rouge, faisant 29 000 victimes. Il n’y eut que deux survivants sur les 28 000 habitants de Saint-Pierre. L’éruption s’est prolongée jusqu’en 1905.
Deux éruptions phréatiques ont été observées en 1792 et 1851. Enfin, une nouvelle éruption magmatique a eu lieu de 1929 à 1932.
Ce volcan est étroitement surveillé afin de tenter de prévoir la prochaine éruption. En effet, selon le scénario de l’éruption envisagé, de 22 000 à
65 000 personnes sont potentiellement menacées par la montagne Pelée. Les communes considérées comme particulièrement exposées à un risque d’éruption volcanique (au titre du décret du 30 juillet 1992, consultable sur http://www.prim.net) sont L’Ajoupa-Bouillon, Basse-Pointe, Belle-Fontaine, Le Carbet, Case-Pilote, Fonds-Saint-Denis, Fort-de-France, Grand-Rivière, Gros-Morne, Le Lorrain, Macouba, Le Marigot, Le Morne-Rouge, Le Morne-Vert, Le Prêcheur, Saint­Joseph, Saint-Pierre, Sainte-Marie, Schœlcher et La Trinité.

La Réunion

L’île de la Réunion est formée de deux cônes issus d’un volcanisme de type point chaud. Le plus ancien édifice, le piton des Neiges, occupe la partie nord-ouest de l’île. Son activité a débuté il y a plus de deux millions d’années, et la dernière éruption date de 22 000 ans, ce qui laisse à penser que ce volcan est aujourd’hui éteint. Les éruptions qui s’y sont succédées étaient essentiellement effusives, mais parfois aussi explosives.
Le second cône volcanique est le fameux piton de la Fournaise, qui est situé dans la partie sud-est de l’île. Son activité est plus récente puisqu’elle a débuté il y a environ 500 000 ans. Elle est de type effusif.
L’activité récente se concentre au sommet dans une grand dépression de
9 km de diamètre, ouverte en « fer à cheval » vers le sud-ouest, appelée l’enclos Fouqué. Certaines éruptions peuvent cependant avoir lieu le long de grandes failles en dehors de cet enclos et provoquer des dégâts matériels.
L’enclos Fouqué s’est formé il y a 3 000 ans lors d’un grand glissement de 20 à 30 km3. Le glissement brutal d’une telle masse a dû engendrer un tsunami qui a pu se propager à travers tout l’océan ­Indien. Ce type de phénomène peut se reproduire aujourd’hui.
Depuis plus de soixante-dix ans, l’activité du piton de la Fournaise est continue, avec en moyenne une éruption par an. C’est l’un des volcans les plus actifs au monde.
Tout comme sur la montagne Pelée, un observatoire a été installé en 1979 sur le piton de la Fournaise afin de surveiller le volcan. Les communes considérées comme particulièrement exposées à un risque d’éruption volcanique (au titre du décret du 30 juillet 1992, consultable sur http://www.prim.net) sont Entre-Deux, Petite-Île, La Plaine-des-Palmistes, Saint-Benoît, Sainte-Rose, Saint-Joseph, Saint-Louis, Saint-Philippe et Le Tampon.

La Polynésie française

 
Les nombreuses îles qui forment les archipels de la Polynésie française sont réparties selon quatre alignements résultant de l’activité d’autant de points chauds : les Marquises, les Tuamotu-Gambier, la Société et les Australes. On dénombre également un grand nombre de volcans sous-marins, dont le Macdonald, qui n’est plus qu’à quelques dizaines de mètres de profondeur et qui formera une nouvelle île dans un futur proche.
Le volcanisme semble être éteint sur ces quatre archipels. Cependant, la réactivation d’une ancienne chambre magmatique liée à un point chaud a été observée après une période d’inactivité de plus d’un million d’années. Ces îles ne sont donc pas à l’abri de nouveaux épisodes volcaniques.

La métropole


La seule région de France métropolitaine concernée par le risque volcanique est le Massif Central (en considérant qu’il s’étend jusqu’au cap d’Agde). Plusieurs massifs volcaniques coexistent, différents en superficie, en âge et en dynamisme éruptif. Tous ont cependant été construits par un point chaud associé à un phénomène d’extension de la croûte continentale.
Le plus ancien est le Cantal qui est, avec l’Etna, le plus grand volcan d’Europe. Son activité a débuté il y a treize millions d’années, et a duré une dizaine de millions d’années. Il est par conséquent considéré aujourd’hui comme éteint. Il a connu au cours de son histoire des successions de phases éruptives et effusives.
Plus au nord, on trouve trois alignements volcaniques : le Cézallier, dont l’activité a débuté il y a huit millions d’années et qui est aujourd’hui éteint, le mont Dore, actif entre 5,5 millions et 230 000 années, et la chaîne des Puys, composée d’une centaine de volcans (cônes, dômes et maars), dont l’activité a débuté il y a 95 000 ans et s’est terminée il y a 6 000 ans. Ce complexe volcanique n’est donc probablement qu’en sommeil, ce qui justifie sa surveillance au moyen de stations sismiques. La plupart de ces volcans sont monogéniques, c’est-à-dire qu’ils se sont édifiés au cours d’une unique éruption. Le réveil de la chaîne des Puys, s’il a lieu, donnera vraisemblablement naissance à un nouveau volcan, et ne se produira donc à priori pas dans un volcan préexistant.
Au sud se succèdent l’Aubrac, le volcanisme dispersé des Causses, l’Escandorgue et le cap d’Agde (daté de 800 000 ans).
Enfin, au sud-est s’étendent le Devès, le Velay, le Vivarais (dernière activité datée de 30 000 ans) et les Coirons.
Les enjeux concernés par un réveil d’un de ces complexes sont importants, ces régions étant partiellement urbanisées, avec quelques grandes villes comme Clermont-Ferrand (250 000 habitants).
L’activité sismo-volcanique de l’Auvergne fait l’objet d’une surveillance permanente. Ce dispositif est en mesure d’annoncer l’éminence d’une éruption volcanique avec un préavis de plusieurs mois. Ce délai est suffisant pour organiser l’évacuation des zones à risque et ainsi assurer la sécurité de la population.
Après la catastrophe du lac Nyos (Cameroun, 1986), on a pu craindre qu’un tel événement ait lieu sur les maars d’Auvergne. Une étude a montré que ces craintes n’étaient pas fondées à court et moyen terme. [source : Les volcans, voir Bibliographie.

http://www.prim.net/citoyen/definition_risque_majeur/dossier_risq_volcanique/lerisquevolcanique.htm

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 mars 2010 dans Les volcans en France

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Les tornades en France.

Les tornades (1) sont des courants ascendants tourbillonnaires, très localisés, de quelques centaines de mètres de diamètre, associés à certains orages. Elles engendrent les vents les plus forts rencontrés à la surface du globe. Phénomènes rares en France, elles peuvent néanmoins être meurtrières et provoquer localement d’importants dégâts.

Les tornades consistent en un tourbillon de vent ascendant intense dont la présence se manifeste par une colonne nuageuse ou un cône nuageux renversé en forme d 1 entonnoir, sortant de la base d’un cumulo-nimbus. Ce cône est constitué de vapeur et de gouttelettes d’eau descendant du nuage. Quand le tourbillon parvient à mi distance entre le nuage et la surface du sol ou de la mer, un effet de succion intense mais très localisé se produit. Il génère un « buisson » par soulèvement de matériaux provenant de la surface du sol. Quand le tourbillon et le buisson se rejoignent, ils forment un mince tube, très photogénique mais terriblement destructeur.

L’essentiel des dommages causés par ces météores est dû au vent, mais la chute brutale de pression qui accompagne leur passage peut provoquer des phénomènes d’explosion par mise en surpression des bâtiments situés sur leur trajectoire. Les tornades les plus violentes en France peuvent engendrer des vents de 300 à 400 km/h. Mais les vitesses des tornades ne sont jamais qu’estimées car aucun appareil de mesure ne leur résiste. Quoique localisés, elles peuvent provoquer des dégâts dramatiques. Entre 1960 et 1980, 19 personnes ont été tuées et 276 blessées par des tornades en France.

T. T. Fujita a proposé une classification des tornades en fonction des vitesses, maximales du vent et des dommages qu’il produit.

 1. La littérature scientifique et technique distingue parfois les trombes, qui se forment au-dessus des mers, des tornades, qui se développent au-dessus des terres. Les météorologistes emploient indifféremment le terme de trombe pour l’ensemble de ces phénomènes.

ÉCHELLE DE FUJITA

Échelle Dommages Vitesse du Vent
(km/h)
Spécifications
F0 légers 60-100 Antennes de TV tordues;petites branches d’arbres cassées; caravanes déplacées
F1 modérés 120-170 Caravanes renversées;arbres arrachés; dépendances soufflées
F2 importants 180-250 Toitures soulevées; objets légers transformés en projectiles; structures légères brisées
F3 sévères 260-330 Murs de maisons renversés; arbres cassés dans les forêts; projectiles de grande dimension
F4 dévastateurs 340-410 Maisons bien construites rasées; gros projectiles; quelques arbres emportés par le vent
F5 incroyables  420-510 Fortes structures envolées; arbres emportés par le vent; projectiles à grande vitesse

 

Il est fréquent de lire dans la presse qu’une « mini tornade » a frappé telle ou telle commune. Or un coup de vent intense et localisé ne doit pas être forcément attribué à une tornade. Des rafales d’orage ou des vents de pente peuvent atteindre des vitesses proches des tornades de la classe F2 1. La reconnaissance d’une tornade doit se faire’ d’après l’existence de vitesse de rotation et/ou de dépression axiale (J. Dessens, 1984 2). Sur le terrain, plusieurs critères permettent de déterminer que le phénomène est une tornade. Le météore a une forme caractéristique de nuage en forme d’entonnoir ou de colonne alors que la base du nuage est proche du sol. Il est accompagné d’un bruit rappelant celui d’un ou plusieurs avions à réaction. La durée du phénomène est très court, quelques dizaines de secondes à quelques minutes. Il laisse des traces de torsion, de succion, d’arrachage, de soulèvement, signes de mouvements à la fois convergents, ascendants et tourbillonnants (F. Roux, 1991). Les arbres abattus ne sont pas alignés dans l’axe de la trajectoire de la tornade mais se disposent sur sa gauche selon un angle variable, ce qui prouve la rotation cyclonique. Les toitures des maisons se soulèvent d’un bloc sous l’effet de la surpression relative à l’intérieur des bâtiments, puis sont pulvérisées par le vent. Si la tornade passe au-dessus d’un plan d’eau ou d’une rivière, l’eau est aspirée à plusieurs mètres de hauteur et projetée à distance. Les dommages sont limités à une zone de quelques hectares, ou à un couloir étroit (quelques dizaines de mètres à 2 kilomètres), longue de quelques kilomètres, parfois quelques dizaines de kilomètres.

J. Dessens a réalisé une chronologie des tornades surve­nues en France à partir d’une enquête rigoureuse et très fouillée. Il a ainsi répertorié 107 tornades de classe égale ou supérieure à F2 entre 1680 et 1988 ( voir tableau ).

Tableau :  Inventaire des tornades en France entre 1680 et 1988, d’après J. Dessens

Période Échelle
F2 F3 F4 F5 Totale
1680-1959 23 17 8 1 49
1960-1988 27 27 3 1 58
Total 50 44 11 2 107

 

1. L’orage du 11 juillet 1984 dans le nord-est de la France provoqua des dégâts (plusieurs millions de francs dans le département des Vosges) qui relèveraient de la force 4 (1. Roussel, 1986). L’absence de traces de mouvements tourbillonnaires au sol laisse penser qu’il s’agit là d’un phénomène classique en été, à savoir le déclenchement de manifestations orageuses le long de la progression d’un front froid. 

2. Cet auteur est pratiquement le seul a avoir étudié et recensé de manière systématique le phénomène de tornade en France. L’essentiel de ce chapitre est tiré de ses travaux.

Les tornades ne se répartissent pas uniformément sur le territoire. Les régions du Centre – Ouest et du Nord, ainsi que celle du Languedoc, sont davantage affectées que le reste de la France. La saison la plus propice à l’apparition de ces phénomènes s’étale de mai à septembre (70 % des cas répertoriés), avec deux mois particulièrement concer­nés: juin et août, mais le risque n’est pas nul le reste de l’année. Elles ne se produisent pas non plus à n’importe quel moment de la journée, mais de préférence entre 16 et 17 heures, c’est-à-dire au moment du maximum de réchauffement solaire. La rugosité du sol, liée à la végéta­tion ou aux constructions, a tendance à diminuer l’inten­sité des tornades. C’est pourquoi les centres des grandes villes sont à l’abri de tels phénomènes.

Seules deux tornades de classe F5 ont été répertoriées à ce jour. La première, la plus meurtrière connue, se pro­duisit le 19 août 1845 en Seine-Maritime. Elle fit 70 morts et 300 blessés en pulvérisant littéralement les bâtiments de trois filatures. La seconde, survenue en 1967 dans le Pas­de-Calais, parcourut 23 kilomètres, rasa une centaine de maisons dans huit communes, fit 6 morts et 30 blessés. Même les automobiles étaient balayées. Elle fut accompa­gnée, comme c’est assez fréquemment le cas, de chute de très gros grêlons (100 mm de diamètre).

Le risque de tornades dévastatrices F4 ou F5 paraît limité à quelques régions (Nord-Ouest, Jura, Languedoc). Celui des tornades FO à F3 est plus dispersé. Les tornades FO à F2, qui provoquent peu de dégâts et passent donc souvent inaperçues, sont probablement très sous-estimées en nombre. C’est pourquoi l’auteur estime la fréquence probable des tornades, toutes classes confondues, à 180 par an.

L’étude climatologique des tornades répertoriées par J. Dessens montre qu’elles sont surtout observées, dans l’intérieur du pays, pendant la saison froide de novembre à mars. Elles ont alors pour origine des orages violents, en général associés à des fronts froids. Dans les zones côtières, atlantique ou méditerranéenne, elles se pro­duisent surtout pendant la saison chaude d’avril à octobre. Dans ce cas, elles sont associées à des vents violents, et des configurations particulières du relief favorisent probable­ment leur formation. Des situations géographiques et topographiques particulières sont ainsi propices à l’apparition des tornades. La région située entre Béziers et Sète est parmi les plus sensibles de France: la basse vallée de l’Hérault est une zone de soulèvement orographique favo­rable à la formation d’orages par vent de sud-est fort (J. Dessens, 1990). Dans le passé, elle fut touchée par trois tornades, dont une parmi les plus importantes survenues en France (F4 à Sète en 1844). En octobre 1990, plusieurs tornades, dont une de classe F2 à F3, ont ravagé deux campings et provoqué d’importants dégâts aux constructions.
Le caractère très local et bref des tornades empêche de prévoir l’endroit où l’une d’elles va se produire. La prévision du risque équivaut approximativement à la prévision du risque d’orages très violents ou de tempêtes (J. Dessens, 1984).

http://www.alertes-meteo.com/divers_pheno/catasrophe_fran/tornades_france/tornades_france.htm

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 mars 2010 dans Tornades en France

 

Étiquettes : , , , , , ,

Les zones sismiques en France.

ECHELLE DE RICHTER

Établie par Charles Richter, elle mesure la magnitude des séismes. Elle est évaluée à partir de l’amplitude des ondes sismiques enregistrées sur le sismographe. C’est une échelle logarithmique où chaque degré de l’échelle représente une magnitude 10 fois plus élevée que le degré précédent.

Elle sert de référence sur le plan scientifique mais au plan pratique, l’échelle d’intensité est préférable ( Échelle de Mercalli, MSK…).

Échelle MSK

  • Degré III Secousse ressentie par quelques personnes à l’intérieur des habitations
  • Degré IV Légères vibrations
  • Degré V La population est réveillée. Pas de véritables dégâts.
  • Degré VI Début de frayeur /Quelques dommages aux habitations ( fissurations, brèches…)Perception humaine particulièrement forte.
  • Degré VII Dommages sensibles aux habitations.
  • Degré VIII Dommages amplifiés. Frayeur, panique.
  • Degré IX Dommages aux constructions généralisés. Panique générale.
  • Degré X Ouvrages d’art endommagés.
  • Degré XI et XII Dégâts considérables. Situation rare et extrême.

La carte de sismicité (base de données BCSF de 1980 à 1998)

Année Ville

Dommages

1909

Lambesc en Provence

46 morts/ milliers d’habitations détruites Intensité VIII et IX

13 août 1967

Arette (Pyrénées-Atlantiques)

1 mort/ 2000 habitations endommagées
5,3 sur l’échelle de Richter

29 fév. 1980

Arudy (Pyrénées-Atlantiques)

5,4 sur l’échelle de Richter

En Europe, comparée à la Grèce ou à la Turquie, la France métropolitaine est une région à sismicité moyenne. Les séismes y sont essentiellement superficiels, leur foyer se situe dans la croûte terrestre. Ils résultent du rapprochement lent entre la plaque africaine et la plaque eurasienne et sont répartis le long des zones de failles et de plissements souvent anciennes.

On dénombre en moyenne chaque année une vingtaine de séismes de magnitude supérieure à 3.5 alors que plusieurs milliers sont ressentis dans l’ensemble du bassin méditerranéen. Néanmoins, la France a subi dans le passé des séismes destructeurs qui se sont produits sur le territoire national ou dans des régions frontalières.

 

Les zones sismiques de la France métropolitaine

 

En France métropolitaine, 37 départements sont classés, en tout ou partie, en zone de sismicité Ia, Ib, ou II. Huit d’entre eux sont concernés dans leur intégralité :
– Alpes de Hautes Provence
– Alpes Maritimes
– Pyrénées Orientales
– Haut-Rhin
– Savoie
– Haute-Savoie
– Vaucluse
– Territoire de Belfort
Les alpes et la Provence

L’activité sismique des Alpes est liée à la déformation de la marge de la plaque Européenne.
Au nord, une bande sismique s’étend sur 50 km de large depuis Chamonix jusqu’à Valence.
Cependant, toute cette zone provençale est peut-être actuellement le siège d’une lacune sismique, c’est-à-dire une zone reconnue comme sismique autrefois mais dont l’activité sismique est relativement faible aujourd’hui. Ceci impose une surveillance particulière d’autant que la densité de la population a beaucoup augmentée ces dernières décennies.
Au sud, jusqu’à la Méditerranée, de Marseille à Cannes, la sismicité est nulle. On y ressent néanmoins des séismes dont les foyers se situent plus à l’Est, à partir de Nice en direction de l’Italie (cela correspondrait à la limite des plaques Afrique et Europe).
Enfin, on observe une activité assez régulière et importante dans le Queyras et l’Ubaye mais également dans les régions internes des Alpes et notamment dans le Briançonnais.

La vallée du Rhône

A l’Ouest des Alpes, de Valence jusqu’en Provence occidentale et jusqu’en bordure du Massif Central, la vallée rhodanienne est une zone de rift datant de 25 Ma, et donc à l’origine d’une ligne sismique allant du Tricastin jusqu’à Cavaillon et Nîmes. La région de Montélimar a connu plusieurs séismes qui ont atteint l’intensité VIII (1772-1773, 1873 et 1901). Cette zone a été l’objet d’une surveillance accrue suite à l’installation de centrales nucléaires.

Les Pyrénées

La chaîne des Pyrénées s’est formée suite au grand coulissage qui s’est produit voilà 100 Ma le long de la faille nord-pyrénéenne, déplaçant l’Espagne vers l’Est, suivi par un déplacement vers le Nord de cette dernière. L’activité sismique est importante et assez homogène le long de l’axe. Elle est surtout concentrée dans certaines zones comme Arette, Arudy et Saint-Paul de Fenouillet qui a connu en le 18 février 1996 le plus fort séisme français depuis 40 ans (MS = 5.6), la Bigorre, Bagnères-de-Luchon et le massif de la Maladetta, Andorre.
Actuellement, le Roussillon a une activité sismique faible, ce qui n’a pas été toujours le cas dans le passé avec notamment le séisme de Catalogne de 1428 qui a fait de gros dégâts. On pourrait donc croire à une phase de lacune sismique.

Le fossé rhénan et l’Auvergne

Ce sont des régions en extension avec des rifts intracontinentaux datant de 30 Ma (oligocène) associés à du volcanisme (Kaiserstuhl à l’Est de Colmar; volcans d’Auvergne). La sismicité n’est pas très élevée actuellement, mais dans le passé la région a subi de fortes secousses comme le séisme de Bâle de 1356 (intensité X). Près de Clermont-Ferrand, deux séismes d’intensité VIII se sont produits en 1477 et 1490. Depuis quelques années, le Livradois (région montagneuse d’Auvergne) connaît une certaine activité sismique.

Massif armoricain, Massif central occidental, Vosges

Ces massifs correspondent à l’ancienne chaîne hercynienne (300 Ma). La sismicité est régulière mais assez diffuse. Le séisme le plus marquant est sans doute celui de Remiremont dans les Vosges en 1682. Des séismes plus récents ont eu lieu au Sud de la Bretagne (1930 dans le Morbihan; 1959 près de Quimper), à l’île d’Oléron (1972), à l’Ouest du Contentin (1926) ainsi que les deux crises qui ont secoué en 1977 les régions d’Eguzon (Indre) et de Cosne d’Allier.

Les tremblements de terre les plus anciens (avant 1900)

  • 1 Avant l’an mil
  • 2 Années 1200
  • 3 Années 1300
  • 4 Années 1400
  • 5 Années 1500
  • 6 Années 1600
  • 7 Années 1700
  • 8 Années 1800
  • 9 Années 1900
  • 10 Années 1950
  • 11 Années 1960
  • 12 Années 1980
  • 13 Années 1990
  • 14 Années 2000
  •  

    Étiquettes : , , , , , , , , ,

    Usure: confession d’un assassin économique

    JOHN PERKINS Confession d’un assassin économique.

    Quand on regarde cette vidéo, on comprend une bonne fois pour toutes pourquoi les intérêts , l’usure est interdite en islam.

    John Perkins explique tres clairement et dans le détail le processus de controle et de dominations des etats et des peuples grace à la dette.

    Je vous laisse juger par vous même.

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 8 mars 2010 dans Assassin économique

     

    Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

    Des poissons-rubans de mauvais augure présagent-ils un séisme au Japon ?

    Le Japon se prépare à un tremblement de terre après la découverte de dizaines de poissons-rubans géants sur les côtes et dans les filets des pêcheurs. Ces poissons sont traditionnellement les signes avant-coureurs de puissants séismes.

    Ces poisson-rubans géants peuvent faire 5 mètres de long et se rencontrent à des profondeurs de 1000 mètres, rarement au-dessus de 200 mètres sous la surface.

    L’apparition du poisson suit le séisme destructeur de magnitude 8.8 au Chili ainsi que celui d’Haïti. Un séisme d’une magnitude de 6.4 a également frappé le sud de Taiwan.

    Ces mouvements tectoniques autour de la « Ceinture de feu » inquiètent le Japon – qui craint être le prochain pays touché. Ces inquiétudes sont renforcées par l’apparition inexpliquée du poisson connu traditionnellement sous le nom de « Messager du Palais du Dieu de la Mer ».

    Ces dernières semaines, 10 spécimens se sont échoués sur les côtes ou ont été pris dans les filets au large de la préfecture d’Ishikawa, Une demi-douzaine ont été pris dans les filets de la préfecture de Toyama et d’autres ont été signalé dans les préfectures de Kyoto, Shimane et Nagasaki, toutes sur la côte nord.

    Selon la légende japonaise traditionnelle, le poisson remonte à la surface et s’échoue pour avertir d’un tremblement de terre imminent – et il existe des théories scientifiques selon lesquelles les poissons des abysses seraient susceptibles aux mouvements des failles sismiques et agiraient de façon anormale avant un séisme – mais les experts font davantage confiance en leur surveillance constante high-tech des plaques tectoniques sous la surface de l’eau.

    « Dans les temps anciens les japonais croyaient que les poissons avertissait des séismes à venir, surtout le poisson chat, » a dit Hiroshi Tajihi, sous-directeur du Centre Sismique de Kobe.

    « Mais ce sont juste de vieilles superstitions et il n’y a pas de lien scientifique entre ces observations et un séisme, » a-t-il dit.

    PS:

    *Lors du tsunami qui avait ravagé le Sri Lanka et la Thaïlande, en décembre 2004, on avait retrouvé tous les éléphants vivants. ´´Les éléphants, dont on a signalé qu’ils étaient partis en courant vers l’intérieur des terres au Sri Lanka ou en Thaïlande ont des modes de communication infrasonores. Ils perçoivent dans l’infrason des signaux inaudibles pour l’homme et ont l’appareillage physiologique pour communiquer entre eux sur de très grandes distances, plusieurs dizaines de kms.

    *Dans l’Indiana, aux Etats-Unis, début avril 2008, un tremblement de magnitude 5,1 a clairement été perçu à l’avance par les animaux domestiques. Les chats et les oiseaux, dont un perroquet prénommé Sadie, devenu, depuis, vedette de la presse magazine.

    *Cinq jours avant le séisme qui anéantit Helas, en Grèce, en 373 avant notre ère, rats, serpents, belettes, vers et scarabées, quittèrent la ville en masse.

    *A Messine, en Italie, avant le séisme de 1783, les chiens hurlaient si follement que nul ne réussit à les faire taire.

    *Pendant la nuit qui précède le tremblement de terre de 1805 à Naples, on vit une multitude de sauterelles ramper à travers la ville en direction de la mer.

    *A Sanriku, au Japon, en 1896, les anguilles envahirent la plage avant un séisme et un tsunami.

    *Deux minutes avant le tremblement de terre de 1910, à Landsberg, en Allemagne, les abeilles abandonnèrent leurs ruches pour ne revenir qu’à la fin de l’alerte.

    *Le jour du grand séisme de 1964 en Alaska, les grands ours kodiaks sont sortis d’hibernation et ont quitté précipitamment leurs abris avec deux semaines d’avance.

    *Une heure avant un séisme en 1964, les habitants de Tachkent, en Ouzbékistan, ont observé avec stupéfaction un exode massif de fourmis qui emportaient leurs œufs.

    *Deux heures avant un séisme à Yientsin, en 1969, les autorités chinoises ont lancé un avertissement fondé sur l’agitation des tigres, des pandas, des yacks et des cerfs du zoo.

    *En février 1975, deux jours avant un violent tremblement de terre à Haicheng, en Chine, les porcs se sont mis à se battre dans leurs porcheries. Plusieurs heures avant les premières secousses, les serpents ont quitté leurs trous et ont gelé sur place plutôt que d’y retourner.

    Il existe de nombreux autres exemples de comportements qui incitent à penser que les animaux possèdent un instinct spécifique qui fait défaut à l’homme,ce qui fait que tous ces exemples ne peuvent être dû au hasard.

     

    Étiquettes : , , , , ,

    Seisme au Chili.

    Sur cette carte,vous pouvez suivre en quasi direct les séismes et leur répliques.

    Tous les carrés bleus correspondent aux répliques de la journée.

    * Pour la carte au niveau mondial:

    http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/

    __________________________________

    *Nouvelle réplique de magnitude 6,7  aujourd’hui Mardi 16 Mars 2010,toujours dans la région de BIO-BIO,à quelques 86 Kms de Conception.

    * Nouveau Seisme aujourd’hui Lundi 15 Mars à 11h08,de magnitude 6 dans la région Offshore BIO-BIO (Chili).

    ___________________________

     

     CHILI

    Une alerte au tsunami a été émise par le Bureau national des urgences (Onemi) sur une section de plus de 400 kilomètres du littoral, depuis la région de Valparaiso (centre) jusqu’à celle des Lacs (sud). Cette deuxième alerte en une semaine a été levée au bout de quatre heures.

    « Aucun mort n’a été signalé et nous n’en attendons pas », a déclaré le nouveau ministre de l’Intérieur, Rodrigo Hinzpeter.

    Plus de 270 répliques ont été ressenties depuis la catastrophe du 27 février qui a fait 497 morts identifiés et des centaines de disparus, selon les dernières données officielles. Un demi-million de logements ont été endommagés ou sinistrés.

    Jeudi 11 Mars 2010

    Chili: une secousse de 7,2 touche la capitale Santiago

    Trois fortes secousses telluriques ont été ressenties dans plusieurs villes du centre du Chili, provoquant une alerte au tsunami et un début de panique. Ces secousses ont eu lieu peu avant l’investiture du président élu Sebastian Pinera.

    La plus violente, qui était de magnitude 7,2 selon l’institut sismologique américain USGS, a duré près d’une minute vers 15h40 suisses. C’est la plus forte secousse ressentie depuis le séisme et le tsunami qui ont fait 497 morts et plusieurs centaines de disparus le 27 février.

    Peu après, le Bureau national des urgences a annoncé une alerte au tsunami dans le centre du Chili. Le séisme a créé un début de panique parmi certaines personnalités invitées à la cérémonie d’investiture de Sebastian Pinera, à laquelle assistaient sept chefs d’Etat latino-américains. La cérémonie a ensuite repris son cours.

    Deux autres secousses plus brèves ont été moins fortement ressenties par la suite. Aucun dégât matériel ou victime n’a été signalé dans un premier temps par les médias chiliens.

    Plus de 268 répliques ont été ressenties depuis le séisme de magnitude 8,8 du 27 février au matin, suivi de trois vagues de tsumami.

    Quant à Sebastian Pinera, il a prêté serment devant le président du Parlement à Valparaiso, à 120 km à l’ouest de Santiago, puis a enfilé l’écharpe présidentielle tricolore. M. Pinera devait entamer immédiatement son mandat par une visite dans la ville côtière de Constitucion en partie ravagée par le séisme et le tsunami du 27 février.

    7 seismes de mag /5,0/5,0 /4,9 /5,4/6,0/6,7/6,9/ en moins de 2 heure à cet endroit,cela commence à faire beaucoup ! 
    Préparez-vous au grand chambardement….!
    ———————————————————————

    Un terrible séisme de magnitude 8.8 a frappé la Chili, Santiago, la ville principale est dans la pagaille après le terrible tremblement de terre. C’est le 5ème séisme puissant dans l’histoire. Des tsunamis importants se sont  créés en Asie et s’approchent de beaucoup de zones en ce moment. Hawaï, l’Australie, la Nouvelle Zélande et beaucoup de nations du Pacifique sont en ce moment en alerte tsunami majeure. Le Chili est gravement menacé parce qu’il se trouve sur la frontière de la plaque Pacifique et la plaque Sud Américaine.

    Une activité sismique Importante se passe dans le monde entier, depuis le séisme d’Haïti, du Japon et maintenant le Chili a été secoué par des tremblements de terre importants. Il y aussi de  l’inquiétude à propos de l’Amérique du Nord dans les mois à venir avec l’activité croissante sur la Faille de San Andreas selon l’ USGS et les régions peuplées de Californie.

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 6 mars 2010 dans Séisme CHILI

     

    Étiquettes : , ,

    Citations en rapport avec le NOM.

    « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne. »

    Louis Latzarus (1878-1942), auteur et journaliste français

     

    « Des centaines de milliards de dollars sont dépensés chaque année pour contrôler l’opinion publique. »

    Noam Chomsky, professeur et auteur américain

     

    « Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

    George Orwell, nom de plume de Eric Blair (1903-1950), auteur de 1984

     

    « L’État possède le monopole de la violence légitime. »

    Max Weber (1864-1920), politicien et économiste allemand

     

    « Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où se trouvent les véritables causes des évènements. »

    Honoré de Balzac (1799-1850), écrivain français

     

    « Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occuppé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rebellion. »

    Aristote (384-322 A. J.-C.) , extrait de Aristote sur la Politique – traduction de J. Sinclair, publié en 1962

     

     

    « Il n’y a pas de mauvais peuple, il n’y a que des mauvais bergers. Un peuple ne se trompe pas, il est trompé. »

    Jean-Jacques Servan-Schreiber, journaliste et homme politique français

     

     

    « L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »

    J. Edgar Hoover (1895-1972), Directeur du FBI de 1924 jusqu’à sa mort

     

    « Le gouvernement ne taxe pas pour obtenir l’argent dont il a besoin; le gouvernement trouve toujours un besoin pour l’argent qu’il reçoit. »

    Ronald Reagan (1911-2004), 40e président américain

     

     « Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécéssaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyalité aux traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux. »

    George Brock Chisholm (1896-1971), ex-directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé

     

     

    « Nous travaillons présentement discrètement de toutes nos forces, pour retirer du fonctionnement des états nations du monde cette mystérieuse force appellée souveraineté. »

    Arnold Toynbee (1889-1975), historien et philosophe anglais, lors d’un discours à Copenhague, en 1931

     

     

    « Comme la civilisation devient plus complexe, et que la nécéssité d’un gouvernement invisible a été démontrée de façon croissante, les moyens techniques par lesquels l’opinion publique peut être régimentée ont été inventés et développés. Avec la presse écrite et les journaux, le téléphone, le télégraphe, la radio et les avions, les idées peuvent êtres rapidement répandues, voire instantanément, à travers l’Amérique toute entière. »

    Edward Bernays (1891-1995), auteur et ancien dirigeant de CBS Television, dans son livre « Propaganda », publié en 1928

     

    « L’ALÉNA est une pierre angulaire majeure du Nouvel Ordre Mondial. »

    Henry Kissinger

     

    « Au prochain siècle, les nations comme nous les connaissons seront désuètes. Tous les états reconnaîtront une seule autorité centrale. La souveraineté nationale n’était pas une si bonne idée après tout. »

    Strobe Talbot, Secrétaire d’État député pour l’administration Clinton, 20 juillet 1992.

     

    « Il est déja bien suffisant que les gens sachent qu’il y a eu une élection. Les gens qui votent ne décident rien. Ce sont ceux qui comptent les votes qui décident de tout. »

    Joseph Staline (1879-1953), Dirigeant de l’URSS de 1929 à sa mort.

     

    « Je suis inquiet pour la sécurité de notre belle nation; pas tant à cause d’une quelconque menace de l’extérieur, mais d’avantage à cause des forces insidieuses qui y opèrent de l’intérieur. »

    General Douglas MacArthur (1880-1964)

     

    « La véritable menace pour notre république est le gouvernement invisible, qui comme une pieuvre géante, étends ses tentacules gluants autour de nos villes, états et nations. »

    John F. Hylan (1868-1936), maire de New York de 1918 à 1925

     

    « L’élimination progressive de la race humaine règlera tous les problèmes sur terre; sociaux et environementaux. »

    Dave Foreman, fondateur du mouvement Earth First!, et membre de la direction du Sierra Club de 1995 à 1998

     

    « 

    L’avancement du progrès global est maintenant possible seulement à travers une quête pour un consensus universel dans le mouvement vers le Nouvel Ordre Mondial. »Mikhail Gorbachev, Président de l’Union Soviétique de 1990 à son démantellement, dans un discours aux Nations-Unies en 1988

     

    « La possession privée de terrains contribue à l’injustice sociale… Le contrôle public de l’utilisation des terrains est par conséquent indispensable. »

    Rapport de la conférence « Habitat 1″ des Nations Unies, 1976

     

    « Nous serons tous ultimement jugés sur les efforts que nous aurons investi à la construcion d’un Nouvel Ordre Mondial. »

    Robert Kennedy (1925-1968), sénateur et candidat à la présidence Américaine assassiné, comme son frère John Fitzgerald Kennedy

     

     

    « La politique est l’ensemble des procédés par lesquels des hommes sans prévoyance mènent des hommes sans mémoire. »

    Jean Mistler (1897-1988), auteur et homme politique français

     

     

    « L’individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais il ne s’agit seulement que de son propre point de vue. Tout cela manque de perspective historique. L’homme n’a pas le droit de développer son propre esprit, même si cette orientation libérale est attirante. Nous devons contrôler électriquement le cerveau. Un jour les armées et les généraux seront contrôlés par des stimulations électriques du cerveau. »

    Dr. Jose M.R. Delgado, Directeur de la « Yale University Neuropsychiatry Medical School » et auteur du livre « Physical Control of the Mind, Toward a Psychocivilized Society »

    « 

    Depuis l’époque des Spartacus, Weishaupt, Karl Marx, Trotski, Belacoon, Rosa Luxembourg et Ema Goldman, cette conspiration mondiale a connu une croissance constante. Cette conspiration a joué un rôle décisif et identifiable dans la Révolution Française. Elle a été le berceau de tous les mouvements subversifs pendant le 19e siècle. Et finalement, ce groupe de personnalités extraordinaires du monde secret des grandes villes d’Europe et d’Amérique ont saisi le peuple Russe par les cheveux, et sont maintenant devenus les maîtres incontestables de cet énorme empire. »Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955, cité dans le London Press, en 1922

     

     

    « L’opinion publique est la clé. Avec l’opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois. »

    Abraham Lincoln (1809-1865), 16e président américain

     

    « Quiconque veut ravir la liberté d’une nation doit commencer par lui retirer le droit de s’exprimer librement. »

    Benjamin Franklin (1706-1790), diplomate et signataire de la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis

     

    « En politique, rien n’arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon. »

    Franklin Delano Roosevelt (1882-1945), 32e président américain

     

    « Ce qui importe est d’insister sur la quantité croissante de preuves de l’existence d’une conspiration secrète, de par le monde, pour la destruction des gouvernements organisés, et la prolifération du Mal. »

    Extrait de l’éditorial du Christian Science Monitor du 19 juin l920

     

    « Le but du Concil On Foreign Relations est la dilution de la souveraineté américaine et de l’indépendance nationale dans un tout puissant gouvernement mondial unique. »

    Chester Ward, Admiral à la retraite, et ancien membre du Council on Foreign Relataions, dans un mémo en 1975.

    « Il y une chose pire encore que l’infâmie des chaînes, c’est de ne plus en sentir le poids. »

    Gérard Bauër (1888-1967), écrivain Français

     

     

    Tant que l’indépendance n’est pas faite, elle reste à faire. »

    Gaston Miron (1928-1996), poète québécois

     

    « Divers groupes oeuvrent dans l’ombre depuis des siècles. S’ils s’enveloppent d’un tel secret, c’est que leurs motivations ne sont pas claires. »

    Albert Pike (1809-1891), auteur et idéologue américain, Maçon 33º et icône de la franc-maçonnerie.

     

     

    « 

    L’invisible Pouvoir de l’Argent est à l’oeuvre pour contrôler l’humanité et la réduire à l’esclavage. Il a financé le Communisme, le Fascisme, le Marxisme, le Zionisme et le Socialisme. Tous sont conçus pour faire des États-Unis un membre du Gouvernement Mondial. »Extrait de la page 92 du American Mercury Magazine de décembre 1957

     

     

    « Nous aurons un gouvernement mondial, que nous le voulions ou non. La seule question est à savoir si le Gouvernement Mondial sera instauré par l’adhésion, ou par la conquête. »

    James Paul Warburg (1896-1969), officier de l’OSS et membre du CFR, le 7 février 1950, devant le Sénat des États-Unis.

     

    « Votez pour moi et je vous donnerai des valeurs familiales. […] Je vous promets l’administration la plus éthique de l’histoire de notre pays. »

    « Faire de la politique quand on est pauvre, c’est faire de la pauvre politique. »

    Jean Lapierre, politicien canadien

     

    « Pour nous unir, nous avons besoin d’un ennemi commun. »

    Condoleeza Rice, alors responsable de la Sécurité Nationale dans l’administration Bush, mars 2000

     

     

    « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés. »

    David Rockefeller, Baden-Baden, Allemagne, 1991

     

     

    « Jusqu’à ce que le contrôle de l’émission des devises et du crédit soit restoré au gouvernement comme sa responsabilité la plus évidente et sacrée, toute référence à la souveraineté du parlement ou à la démocratie est inutile et futile. […] Une fois qu’une nation s’est séparée du contrôle de son crédit, les gens qui font les lois importent peu. […] Les usuriers une fois au pouvoir détruiront la nation. »

    William Lyon Mackenzie King (1874-1950), Premier Ministre du Canada de 1921 à 1930 et de 1935 à 1948

     

     

    William J. Bill Clinton, 42e président américain, avant son élection à la présidence

    « Je vais vous dire quelque chose de très clair; ne vous inquiètez pas de la pression américaine sur Israël, nous, le peuple Juif, contrôllons l’Amérique, et les américains le savent. »

    Ariel Sharon, premier ministre Israélien, dans un entretien avec Shimon Peres, le 3 octobre 2001

     

     

    « Il faut frapper le premier, et frapper si fort que votre adversaire ne se relèvera

    Vladimir Poutine, président de la Russie

    pas. »« Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte. »

    Karl Marx (1818-1883)

     

     

    « Je crois à la vertu des petits peuples. Je crois à la vertu du petit nombre. Le monde sera sauvé par quelques-uns. »André Gide (1869-1951), écrivain Français

     

     

    « Une population mondiale totale de 250-300 million d’individus, une diminution de 95% de la population actuelle, serait idéale. »

    Ted Turner, milliardaire fondateur de CNN, dans une entrevue pour Audubon Magazine

     

     

    « Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir. »

    Jean-Paul Marat (1743-1793), scientifique, journaliste et protagoniste important de la révolution

     

     

    « Notre travail est de donner aux gens non pas ce qu’ils veulent, mais ce que nous décidons qu’ils doivent avoir. »

    Richard Salant, ex-président de CBS News

     

     

    « Les nouvelles sont ce que nous voulons supprimer. Tout le reste est de la publicité. »

    Frank Reuven, journaliste, producteur, et ex-president de NBC News

     

     

    « Nous ne réussirons pas l’établissement d’un Nouvel Ordre Mondial sans en payer le prix en vies humaines aussi bien qu’en mots et en argent. »

    Arthur Schlesinger Jr., historien et critique politique américain, dans le Foreign Affairs de juillet/août 1995

     

     

    « Supposons que tout ce que vous savez n’est pas seulement faux, mais qu’il s’agit de mensonges soigneusement rédigés. Supposons que votre esprit est remplit de fausses croyances – sur vous même, sur l’histoire, sur le monde qui vous entoure – implantées là par des forces puissantes, de façon à vous leurrer dans la complaisance. Votre liberté est par conséquent une illusion. Vous êtes en fait un pion dans ce complot, et votre rôle est celui d’un crédule qui doit prendre son rang, si vous faites parti des chanceux. »

    « 

    Nous vivons dans un monde sale et dangereux. Il y a des choses que le grand public n’a pas besoin de connaître, et ne devrait pas connaître. Je crois que la démocratie prospère quand le gouvernement peut prendre des actions légitimes pour garder ses secrets, et quand la presse peut décider de publier ce qu’elle sait ou non. »Katherine Graham, éditeure du Washington Post et Bilderberg

     

     

    « Le monde peut par conséquent saisir cette opportunité, pour remplir la promesse de longue date d’un Nouvel Ordre Mondial, où des nations diverses sont rassemblées dans une cause commune pour accomplir les aspirations universelles de l’humanité. »

    George Herbert Walker Bush, 41e président américain, en référence à la crise du Golfe Persique

     

     

    « L’éducation est comme l’alcool; certaines personnes ne le supporte pas. »

    Maurice Duplessis (1890-l959), Premier Ministre du Québec de 1936 à 1939 et de 1944 à sa mort

     

    « Peu importe le prix de la Révolution Chinoise, elle a réussie de façon évidente; non seulement en produisant une administration plus dévouée et efficace, mais aussi en stimulant un moral élevé et une communauté d’ambitions. L’expérience sociale menée en Chine sous la direction du Président Mao est l’une des plus importante et des plus réussie de l’histoire humaine. »

    David Rockefeller, commentant sur Mao Tse-tung, cité dans le New York Times du 8 octobre 1973

     

     

    « La liberté concerne l’autorité. La liberté se rapporte à la volonté de chaque être humain de céder aux autorités législatives une grande quantité de discrétion sur ce que vous faites. »

    Rudolf Giuliani, maire de New York de 1993 à 2001, « héros » des « événements » du 11 septembre 2001

     

     

    « Aujourd’hui, l’Amérique serait outrée si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour restaurer l’ordre. Demain elle en sera reconnaissante! Ceci est particulièrement vrai s’il leur était dit qu’un danger extérieur, qu’il soit réel ou promulgué, menace leur existence. C’est alors que les peuples du monde demanderont à être délivrés de ce mal. L’unique chose que tous les hommes craignent est l’inconnu. Confrontés à ce scénario, les droits individuels seront volontairement abandonnés au profit de la garantie de leur bien-être assuré par le gouvernement mondial. »

    Henry Kissinger, Conférence Bilderberg, Evians, France, 1991

     

     

    « Les grands esprits ont toujours subit une opposition violente de la part des esprits médiocres. »

    « Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle. »

    Albert Einstein (1879-1955)

     

     

    « Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croieront. »

    « Le terrorisme est la meilleure arme politique, puisque rien ne fait réagir davantage les gens que la peur d’une mort soudaine. »

    Adolf Hitler (1889-1945)

     

     

    « Si vous ne faites affaire qu’avec le type de « bons gars certifiés », vous ne découvrirez pas que ce que les méchants font. Ils doivent être capable de pénétrer ces organisations. Vous devez avoir sur la liste de paye des personnages très désagréables. Les choses sont ignobles, obscènes, dangereuses, sales, et nous avons à opérer dans cette arène. Je suis convaincu que nous pouvons le faire, nous pouvons le faire avec succès mais pour cela nous devons nous assurer que nous n’avons pas lié les mains, si vous voulez, de nos communautés d’intelligence, en termes d’accomplissement de leur mission. »

    Dick Cheney, vice-président américain, à « Meet the Press » sur NBC, 17 septembre 2001

     

     

    « Il y a une chose plus forte que toutes les armées du monde, c’est une idée dont le temps est venu. »

    Victor Hugo (1802-1885), auteur et poète Français

     

     

    « C’est excitant d’avoir une vraie crise entre vos mains, quand vous avez passé la moitié de votre vie politique à vous occuper de questions assommantes comme l’environnement. »

    Margaret Thatcher, première ministre britannique de 1979 à 199

     

     

    « Laissons les Juifs, qui proclament être le peuple élu, prouver leur titre en choisissant le chemin de la non-violence pour revendiquer leur position sur terre. »

    Mahatma Gandhi (1869-1948), 26 novembre 1938

     

    Charles Paul Freund, auteur et chroniqueur, dans un article intitulé If History Is a Lie: America’s Resort to Conspiracy Thinking, paru dans le Washington Post le 19 janvier 1992

     

     

     

    « La Vérité est plus étrange que la Fiction, puisque la Fiction est obligée de s’en tenir aux possibilités; pas la Vérité. »

    Mark Twain, pseudonyme de Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), auteur Américain célèbre

    « Retrouver les scientifiques russes pourrait poser un problème, dans la mesure où la Russie ne possède pas de système de sécurité sociale comme celui dont nous disposons ici en Amérique, et qui nous permet de surveiller, de suivre ou de capturer tout citoyen américain. »

    Colin Powell, Fox News, le 17 juin 2001

     

     

     

    « Il n’y a pas de mauvais peuple, il n’y a que des mauvais bergers. Un peuple ne se trompe pas, il est trompé. »

    Jean-Jacques Servan-Schreiber, journaliste et homme politique français

     

     

    « L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »

    J. Edgar Hoover (1895-1972), Directeur du FBI de 1924 jusqu’à sa mort

     

     

    « Le gouvernement ne taxe pas pour obtenir l’argent dont il a besoin; le gouvernement trouve toujours un besoin pour l’argent qu’il reçoit. »

    Ronald Reagan (1911-2004), 40e président américain

     

     

    « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne. »

    Louis Latzarus (1878-1942), auteur et journaliste français

     

     

    « L’État possède le monopole de la violence légitime. »

    Max Weber (1864-1920), politicien et économiste allemand

     

     

    « Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où se trouvent les véritables causes des évènements. »

    Honoré de Balzac (1799-1850), écrivain français

     

     

    « Un criminel est une personne avec des instincts prédateurs qui n’a pas suffisament de capital pour former une corporation. »

    Howard Scott (1890-1970), économiste et auteur

     

    « La plupart de gens préfèrent croire que leurs dirigeants sont justes et équitables même en face de preuves du contraire, puisque lorsqu’un citoyen reconnait que le gouvernement sous lequel il vit ment et est corrumpu, il doit décider de ce qu’il compte faire.

    Poser des actions face à un gouvernement corrompu représente des risques d’atteintes à sa vie ou à celle d’êtres chers. D’un autre coté, choisir de ne rien faire implique de trahir toute idéologie personnelle de « défense de ses principes ».

    La majorité des gens n’ont pas le courage de faire face à ce dilemme.

    Par conséquent, la plupart de la propagande n’est pas conçue pour tromper l’esprit critique, mais simplement pour donner aux lâches d’esprit une excuse pour ne pas penser du tout. »

    Michael Rivero, webmestre du site

    « Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen. »

    Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955

    « Il y a deux histoires: l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements. »
    Honoré de Balzac

    « Si soudainement il y avait une menace envers ce monde en provenance d’une espece d’une autre planete, nous oublierons tous ces petits conflits locaux qui ont lieu entre nos deux grands pays et nous comprendrions une fois pour toute que nous sommes en fait des etres humains de cette terre. »
    -Ronald Reagan s’adressant a Mikhail Gorbachev-

    www.whatreallyhappened.com

     
     

    Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

    Illuminati,le jeu de cartes.

     

     

    Le jeu


    Illuminati est un jeu Steve Jackson Games traduit en français par Jeux Descartes. Illuminati propose aux joueurs de justifier la psychose célèbre : « on nous manipule tous » en incarnant un groupes d’Illuminés qui prend secrètement le contrôle des institutions, groupes de pressions et activistes en tout genre du pays (les Etats-Unis. Pour ce faire,  les Illuminés sont au somment d’une structure de pouvoir pyramidale où les groupes contrôlent d’autres groupes tout en étant contrôlés directement ou indirectement par le groupe d’Illuminés : ainsi verra-t-on le groupe d’Illuminé « le Triangle des Bermudes » contrôler les Constructeurs Automobiles qui contrôle les petits commerces qui contrôle la CIA qui contrôle les Clubs d’aquariophiles. 

    Présentation du jeu

    Illuminati utilise comme matériau de jeu des cartes spéciales, des Mégabucks qui sont la monnaie du jeu et des dés. Au début du jeu, les joueurs commencent avec uniquement la carte de leur Illuminé devant eux. Il y a huit Illuminés dans le jeu : les Gnomes de Zurich, les Illuminés de Bavière, les O.V.N.I., le Réseau, la Secte des Assassins, les Servants de Cthulhu, la Société de Discorde et le Triangle des Bermudes. Les autres cartes du jeu sont les groupes. Quatre groupes libres sont placés au centre de la table. A son tour de jouer, chaque joueur tire une carte : s’il s’agit d’un nouveau groupe, il le pose sur la table, s’il s’agit d’une carte Evénement, le joueur la garde pour soi.

    Les groupes

    Les groupes sont l’âme du jeu. Ils représentent (dans un but satirique) différents lobbies, groupes de pressions ou activistes. Outre son nom, un groupe est caractérisé par son orientation, son pouvoir, sa résistance et son revenu.L’orientation (dix en tout) permet de classer les groupes en plusieurs familles. Il y a les conformistes, les marginaux, les pacifiques, les violents, etc. Un même groupe peut avoir plusieurs orientations et certains n’en ont aucune. Il est plus facile pour un groupe de contrôler un autre groupe quand celui-ci a les mêmes orientations que lui. Et, logiquement, il est plus facile pour un groupe de détruire un autre groupe qui a des orientations opposées (par exemple, Libéral est opposé à Conservateur).Le pouvoir représente la capacité d’un groupe à en contrôler d’autres. Certains groupes ont un pouvoir nul et ne peuvent donc contrôler d’autres groupes. Certains groupes ont également un pouvoir transférable qui permet d’aider un autre groupe à en contrôler un nouveau.La résistance représente la capacité du groupe à s’opposer à une prise de contrôle par un autre groupe. Les Illuminés ne pouvant pas être contrôlé par définition sont les seuls à ne pas posséder de résistance.Le revenu représente le nombre de mégabucks que le groupe rapporte à chaque tour.Sur la table, les joueurs disposent leur Illuminé et les groupes sous la forme d’une structure de pouvoir. Chaque carte groupe dispose sur un de ces côtés d’une flèche tournée vers l’intérieur et, sur les autres côtés de zéro à trois flèches vers l’extérieur suivant le nombre de groupes qu’il peut contrôler (les Illuminés ont sur chaque côté de leurs cartes une flèche tournée vers l’extérieur). On montre qu’un groupe en contrôle un autre en faisant coïncider une des flèches tournées vers l’extérieur du premier groupe avec la flèche tournée vers l’intérieur du second. Les cartes ainsi posées sur la table forment une structure de pouvoir avec l’Illuminé au centre.

    Déroulement du jeu

    A son tour de jouer, après avoir tirer une nouvelle carte, un joueur commence à recevoir les revenus des cartes qu’il contrôle. Le revenu de chaque groupe est posé sur la carte correspondante. Le joueur ne peut faire des transferts d’argent qu’à la fin de son tour.Il peut ensuite mener au plus deux attaques. Il y a trois types d’attaques

    1. les attaques de prise de contrôle qui consistent à prendre un groupe libre ou contrôlé par l’adversaire et de l’incorporer à sa propre structure de pouvoir,
    2. les attaques de neutralisation qui consistent à remettre un groupe contrôlé par l’adversaire au milieu de la table avec les autres groupes non contrôlés,
    3. les attaques de destruction qui consistent comme leur nom l’indique à éliminer un groupe existant, contrôlé ou non.

    Il est évidemment plus facile de neutraliser un groupe que de prendre directement son contrôle . Pour mener une attaque contre un groupe, on fait la différence entre le pouvoir du groupe qui attaque (auquel on rajoute éventuellement le pouvoir transférable d’un groupe qui le soutient) à la résistance du groupe attaqué. ce résultat donne un premier seuil. Ce seuil est modifié par différents bonus et malus en fonction des orientations des groupes en question ou de la place du groupe dans la structure de pouvoir s’il est déjà contrôlé. Les joueurs peuvent également dépenser des mégabucks venant des trésoreries des groupes concernés ou directement de l’Illuminé pour modifier ce seuil. Tous les joueurs peuvent apporter des mégabucks pour soutenir soit l’attaque, soit la défense. Cette possibilité est évidemment à l’origine de nombreuses alliances et tractations. Les joueurs ont parfois la possibilité de faire des attaques dites « privilégiées » qui permet d’empêcher aux autres joueurs d’intervenir.Le seuil final étant fixé après toutes les enchères des joueurs, le joueur qui mène l’attaque jette deux dés. L’attaque est réussie si le résultat du jet de dé est inférieur ou égal au seuil.
    A leur tour, les joueurs peuvent également déplacer des groupes au sein de la structure de pouvoir (par exemple, pour rapprocher les plus intéressants de l’Illuminé et ainsi mieux les contrôler) et faire des transferts d’argent entre les groupes).Gagne le joueur qui contrôle le premier un certain nombre de groupes (en fonction du nombre de joueurs). Chaque Illuminé a cependant des conditions particulières de victoire qui lui permet de gagner par d’autres moyens. Par exemple, l’Illuminé « le Réseau » gagne lorsqu’il y en tout 20 points de pouvoir transférable dans sa structure de pouvoir. 

    Commentaires

    « Les Gnomes de Zurich contrôlent les Moonistes qui contrôlent le KGB qui contrôle les Boys Scouts et les Punk Rockers tandis que le Réseau contrôle le Pentagone qui, lui même, contrôle les Hédonistes Californiens et les Magasins Diététiques », c’est ce genre de situation sur lequel peut déboucher une partie d’Illuminati. Son sujet et le traitement humoristique des auteurs font toute le sel d’Illuminati.Cependant, par rapport à la simplicité de ce matériel, les règles me semblent d’une inutile lourdeur : distinction entre actions libres et les autres, calcul d’apothicaires à chaque attaque pour déterminer le seuil exact, diversité de bonus peu parlants et que l’on oublie rapidement. Au final, les joueurs ont des possibilités d’actions assez limitées et les mécanismes de jeu manque de richesse. Il n’y a pas de grand moments rassembleurs où tous les joueurs sont obligés de prendre parti comme, par exemple, le vote du budget à Junta ou les conciles à Credo. Les joueurs ne se liguent que lorsque l’un d’entre eux est susceptibles de gagner.Il apparaît ainsi que l’intérêt d’Illuminati dépendra du caractère des joueurs, plus que tout autre jeu. Si vos joueurs sont pinailleurs, prêts à tout contester et à se batailler pour un rien Illuminati est fait pour vous. Les autres, en revanche, auront du mal à rentrer dans le jeu et les parties leur sembleront monotones.On regrette donc qu’Illuminati s’adresse à un public limité alors que son sujet et son matériel de jeu le prédisposaient à toucher un plus large éventail de joueurs.

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 6 mars 2010 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

    Symbolisme illuminati dans les films.

     

    Vous croyez vraiment que tous ces symboles à propos des Illuminati, de la franc-maçonnerie, du 11 septembre, du NWO sont le fruit du hasard? Vous voyez pas combien c’est évident qu’il se passe quelque chose de louche ici? Mais regardez combien de fois on retrouve le même modèle dans différents films tournés à différentes périodes par différents producteurs! C’est la folie totale!

     http://www.nouvelordremondial.cc/

     
    2 Commentaires

    Publié par le 6 mars 2010 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Étiquettes : , , , , , , , , ,

    La solution finale

    nico-sengage

     

    Ceux qui persuadent et racontent aux autres en disant que le « nouvel ordre mondial » n’est pas réel n’ont pas suffisamment fait leur devoir. Le plan est là ! Pas forcément sur ce site, mais si vous vous renseignez  juste un petit peu, vous verrez que ce plan est à propos de créer un gouvernement mondial COMMUNISTE (pas capitaliste et pas démocratique), un gouvernement mondial fédéral planétaire fasciste, un monde que George Orwell n’a que trop bien imaginé, un monde ou vous serez contrôlé, vous travaillerez chez vous, vous serez surveillez constamment, vous porterez un badge ou une puce électronique comme cela ils connaitront tous vos faits et gestes. Vous aurez juste de quoi pour vivre, vous devrez baisser votre froc pour avoir de l’argent, qui ne sera même pas de l’argent, ça sera du Crédit, des chiffres sur un ordinateur qui peuvent être créés à volonté. Dites adieu à votre vie privée, dites bonjour à une vie communautaire communiste, une vie ou vous serez nourrit par la propagande, par la peur, et par les mensonges du gouvernant mondial, un monde ou l’information sera principalement axée sur le dépeuplement de la Terre, la centralisation des êtres humains, et le CONTROLE. Science fiction? La technologie existe, tout cela est possible et sera réalisé.

    Car comme l’a dit si bien Sarkozy qui vient tout juste d’avoir 54 ans aujourd’hui, PERSONNE, je dis bien, PERSONNE ne pourra s’OPPOSER au Nouvel Ordre Mondial. Ce site a existé avant l’élection de Nicolas Sarkozy, vous ne me la ferez pas, je vois ce qui vient petit à petit, pour nous en occident, c’est pas une guerre avec des tanques dans la rue, c’est une guerre d’information, une guerre contre votre pouvoir analytique spirituelle, une guerre contre votre Esprit. Car vos analyses sont aussi bonnes que les informations que vous recevez, et si vous recevez de mauvaises informations alors vos analyses sont logiquement obligatoirement et naturellement corrompues.

    Je sais qu’on ne peut pas vous forcer à vous réveiller mais REVEILLEZ VOUS, votre vie est en danger, votre mentale est en danger, votre vie émotionelle est déréglée, votre conscience est corrompue et votre âme est triste, REVEILLEZ VOUS, AYEZ UNE VIE, FAITES QUELQUE CHOSE POUR ARRANGER LA SITUATION, éduquez vous, informez vous, et aidez les autres à mieux comprendre ce qui se passe comme ça un JOUR, un jour va venir, ou nous pourrons agir en tant que nation éduquée, ce jour vous serez suffisamment équipé pour vous battre mentalement controuvoir fasciste en place. CE n’est pas une GUERRE avec des ARMES, c’est une guerre Spirituelle, une guerre Mentale, une guerre Emotionelle, en gros, une guerre contre VOTRE CERVEAU, votre INTELLIGENCE, votre INTELLECT.

    http://www.nouvelordremondial.cc/

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 4 mars 2010 dans NOUVEL ORDRE MONDIAL

     

    Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    Tempête Xynthia: « Pourquoi n’a-t-on pas évacué les habitants des zones à risque avant? »

    La tempête a fait 45 morts ce week-end. Et ça aurait pu être pire. Colère des habitants sinistrés qui ont tout perdu, et ont eu peur pour leur vie.

    La situation de Guingamp après le passage de la tempête Xynthia
    La situation de Guingamp après le passage de la tempête Xynthia MAXPPP

    La tempête Xynthia qui a durement touché la Vendée et la Charente aurait-elle pu faire moins de dégâts? C’est l’avis de Fabrice, un sinistré, qui habite en Vendée, sur Europe 1:

    « J’ai passé la nuit sur le toit de la maison . J’ai tout perdu. Pourquoi tous ces responsables ont autorisé des constructions en zone inondable rouge, comme pour ma maison? Pourquoi n’a-t-on pas été évacué plus tôt? On aurait pu mourir. J’ai passé ma nuit à sauver mes enfants. »

    « En plus, la digue était en rénovation… Les responsables auraient dû prendre les devants. Les heures passent et on apprend la mort de camarades de classe de mes enfants…  »

    Les responsables politiques ont rapidement réagi.. après coup: François Fillon a parlé de « catastrophe nationale » et promet que les décrets de catastrophe naturelle, qui facilitent le remboursement des assurances, seront promulgués d’ici à mardi.

    « J’ai vu des moutons morts par dizaines, des caravanes au milieu des champs… La mer a fait gonfler la rivière, et dans les terres derrière l’Aiguillon sur Mer. Les digues ont cédé, certaines sont en terre, pas en béton, et avec des coefficients de marée pareils, pas étonnant que ça cède », raconte Grégory, un ostréiculteur de la région vendéenne, sur RMC. « J’ai même vu une digue en béton armé qui a cédé, c’est incroyable. »

    (Sources: Europe 1, RMC)

    Le Post

    http://changementclimatique.over-blog.com/article-tempete-xynthia-pourquoi-n-a-t-on-pas-evacue-les-habitants-des-zones-a-risque-avant-45842427.html

    PS:
     
    Mon Oncle et ma Tante habitent L’Aiguillon,ils ont tout perdu mais eux sont sains et sauf,c’est bien le plus important !
    Je pense à vous,gardez courage,je vous embrasse ….
     
    Poster un commentaire

    Publié par le 1 mars 2010 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Étiquettes : , ,

    La Commission sur le 9/11 confirme: La version officielle est un mensonge

    https://i1.wp.com/www.numerama.com/media/attach/attentats11septembre.png

     

    Les fins détails ne sont plus d’aucune importance. Les responsables de la Commission gouvernementale sur le 9/11 ont confirmés ce que nous savions tout ce temps-là; c’est-à-dire que le gouvernement américain a menti à propos des évènements entourant les attaques du 11 septembre 2001. Le gouvernement américain avait confié la responsabilité de la Commission d’enquête sur le 9/11 à l’ancien attorney général du New Jersey John Farmer. La Commission avait reçu comme mandat d’enquêter sur la réponse du gouvernement face aux attaques. Y siégeait aussi l’ancien gouverneur du New Jersey Thomas Kean et l’ancien Congressiste de l’Indiana Lee H. Hamilton.

    Dans le livre de John Farmer «The Ground Truth: The Story Behind America’s Defense on 9/11? », l’auteur bâtit un dossier autant convainquant qu’incontournable du fait que la version officielle… est quasiment entièrement fausse.

    La Commission sur le 9/11 nous dit maintenant que cette version officielle du 9/11 était basé sur de faux témoignages et documents; donc qu’elle est presque entièrement fausse. Les détails de ce massif escamotage de la vérité par le gouvernement sont soigneusement étalés dans le livre de John Farmer, qui était la tête de la Commission sur le 9/11.

    Le gouvernement américain a menti à propos du 9/11.

    L’édition du 11 septembre 2009 du Time magazine présentait précisément cette histoire en appelant un nouveau regard sur la Commission sur le 9/11. M. Farmer soulignait au Time magazine lorsque que des entrevues avaient été menées au centre de la FAA de New York la nuit du 9/11 et que ces enregistrements furent détruits. Les enregistrements d’interrogations de la CIA furent aussi détruits: «L’histoire du 9/11 elle-même, le moins qu’on peut dire, était déformée et complètement différente de la façon dont les choses se sont réellement passées».

    Farmer, directeur de la School of Law des Universités Rutger, ne fait pas chemin seul, il a la coopération et l’accord d’autres membres de la Commission sur le 9/11. Il n’accuse pas Cheney ou Bush d’avoir ordonné le 9/11 dans son livre, mais il écrit clairement que le FBI, la CIA, la Maison Blanche et NORAD ont menti délibérément à la Commission. Est-ce appuyé par des preuves documentées? Oui.

    Farmer déclare: «À un certain niveau du gouvernement, à un certain moment donné… il y a eu une entente pour ne pas révéler la vérité à propos de ce qui s’était passé… J’ai été choqué de voir la différence entre la vérité et la manière dont elle a été décrite… Les enregistrements du NORAD (North American Aerospace Command) racontait une histoire radicalement différente de ce qu’on nous a dit ainsi qu’au public depuis deux ans».

    Thomas Kean, ancien gouverneur Républicain du New Jersey avait ceci a dire: «Jusqu’à ce jour, nous ne savons toujours pas pourquoi le NORAD nous a raconté ce qu’ils nous ont raconté, c’était tellement loin de la vérité…».

    Vous trouverez différentes citations allant dans ce sens provenant d’autres membres de la Commission d’enquête sur le 9/11, tels que Hamilton, Bob Kerrey, Timothy Roemer, Max Cleland, Ernest May.

    En 2006, le Washington Post rapportait: «Les doutes que quelque chose ne tournait pas rond étaient si profonds que les dix membres de la Commission sur le 9/11 ont discutés, lors d’une réunion secrète à la fin de leur mandat en 2004, de renvoyer le cas au Département de la justice pour enquête criminelle, information corroborée par plusieurs sources provenant de la Commission. Les membres de l’équipe et certains commissaires pensaient que les courriels et autres évidences apportaient une cause suffisante et probable de croire que les officiels militaires et de l’aviation avaient violé la loi en faisant de faux témoignages au Congrès et à la Commission».

    Avec l’unique rapport «officiel» sur le 9/11 maintenant reconnu comme étant complètement faux, que faire maintenant? Qui sont touchés par ces mensonges? Les familles des victimes du 9/11 se sont battues pendant des années pour arriver à connaître la vérité. Et pendant des années, le gouvernement et les médias ont dissimulé la vérité derrière des mensonges et le secret pour les en dénier.

    Allons-nous continuer à donner notre argent à des gouvernements qui nous mentent?

    Allons-nous continuer à laisser des gouvernements qui nous mentent de tuer et démolir la vie de nos enfants dans des guerres étrangères?

    Allons-nous continuer à obéir à des gouvernements qui nous mentent?

    Lorsque les gouvernements nous mentent, ils excèdent leur rôle légal et moral et cessent dorénavant d’être un gouvernement légitime du pays.

    Un principe fondateur de nos nations est que le gouvernement gouverne avec le consentement des gouvernés.

    JE NE CONSENS PAS À ME FAIRE MENTIR.

    Je ne connais personne qui consent à se faire mentir par un gouvernement.

    Aucune Cour ne peut faire appliquer un contrat dans lequel une partie est d’accord pour se faire mentir par l’autre puisqu’elle ne peut pas savoir ce à quoi elle s’engage, l’essence même d’un contrat selon la loi.

    La Commission sur le 9/11 dit que le gouvernement américain nous a tous menti au sujet du 9/11. À quel autre sujet nous ont-ils menti? Probablement à propos de tout! Il serait sûrement plus aisé de compter les fois que le gouvernement nous raconte la vérité que d’essayer de compter tous les mensonges.

    La Commission avait décidé de ne pas entendre le groupe de travailleurs qui a connu le plus de perte de vie lors du 11 septembre 2001: les pompiers. Nombreux sont les témoignages de pompiers et de témoins rapportant des explosions multiples partout dans ces trois bâtiments du complexe World Trade Center qui furent complètement réduit en poussière et vaporisés.

    Il maintenant indéniable que des résidus d’explosifs à haute température, de la thermite, a été trouvé partout dans les décombres des WTC.

    Ted Olsen, qui a servi sous l’administration Bush, nous a menti lorsqu’il a tenu une conférence de presse le 11 septembre 2001 en disant à l’Amérique et le monde que sa femme décédée l’avait appelé juste avant de mourir dans l’avion qui avait été détourné. Cela prouvait que l’avion avait bel et bien été détourné par des terroristes à la peau brune.

    Le problème, c’est que c’était un autre mensonge, un de plus dans longue liste. Le FBI a rapporté qu’aucun appel n’avait été fait entre Barbara Olsen et Ted Olsen en cette journée fatidique. La technologie ne le permettait même pas à l’époque, à l’altitude à laquelle se trouvait alors l’avion.

    Bref, le tissu de mensonges se déchire et nous sommes sur le point de devoir décider ce que nous ferons de toutes ces révélations. Une chose est certaine, c’est que la version officielle est fausse et que la vérité n’a pas encore vue le jour. Nous le devons à toutes les victimes, les familles des victimes et tous ces gens au Moyen-Orient qui ont vu leur vie détruite par la guerre contre le terrorisme qui s’en est suivi.

    Nous le devons au nom de la vérité.

    François Marginean

    http://www.centpapiers.com/la-commission-sur-le-911-confirme-la-version-officielle-est-un-mensonge/9957/

    Trouvé chez Bridge

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 1 mars 2010 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

     
    %d blogueurs aiment cette page :